• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jérôme

j’ai 22 ans, étudiant en journalisme à l’Université de Neuchâtel en Suisse, mais je suis de nationalité francaise. J’aime les gens, la culture et la polémique.

Tableau de bord

  • Premier article le 22/05/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 3 57
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Jérôme 3 février 2010 23:04

    Bonjour,

     Voici une adresse sur laquelle vous pouvez prendre contact avec moi : jay1000@hotmail.fr



  • Jérôme 3 février 2010 22:47

    Bonjour à tous,

    Je n’ai pas l’habitude de voir tant de commentaires... Mais en tant que citoyen et apprenti-journaliste, je ne peux qu’être heureux de constater cette vive discussion sur le sujet ! Contre toute attente, l’Europe passionne encore.. même si c’est dans un sens plutôt négatif. Sachez en tous cas que mon rôle n’est pas de prendre position. Et je suis heureux de voir que certains l’ont compris. (@Jean d’Hôtaux,@BertrandDamien@docdory@traroth)
    Mon papier n’a pas vocation à se prononcer sur la question « Faut-il que la Suisse adhère à l’UE ». Il est le fruit d’entretiens, d’interviews et de reportages avec des personnalités du monde politique et social en Suisse qui m’ont exprimé leur point de vue sur le sujet.
    @marcgelone : et si vous avez bien lu, vous avez noté que beaucoup partagent votre analyse : « le peuple suisse n’est pas prêt ». C’est évident. Et ce d’autant plus que l’Europe peine à séduire, notamment les jeunes. Mais des choses se font sentir, à la base, comme à un plus haut-niveau de l’Etat.
    J’ai essayé d’être le plus honnête possible dans les doutes comme dans les espoirs que l’Europe suscitent chez certains.
    @zadig : je ne suis pas habilité à supprimer les commentaires !



  • Jérôme 22 mai 2009 16:37

    J’ai écrit cet article lors de la conférence contre le racisme qui s’est tenu à Genève le mois dernier. Je l’ai interpellé à la fin de la conférence puis j’ai bu un café avec lui. Juan de Dios Ramirez m’a tout de suite plu. Son discours mériterait un plus grand echo. Les gens ne se rendent pas compte des réalités et en restent si facilement sur leurs préjugés ; Je suis heureux de savoir que certains sont d’accord avec moi et ont aimé l’article. Merci à vous !







Palmarès