• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ganephtes

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Ganephtes 14 mai 2007 11:51

    Je suis d’accord avec toi... pour ma part, je ne les connais que depuis leur album « droit de véto » (ce qui fait quand même quelques années) mais je me suis aussi demandé ce qu’ils pouvaient bien faire dans ce pseudo concours !

    J’ai alors eu le sentiment que ça allait les desservir et mes craintes ont été fondées car, les gens qui ne les connaissaient pas et avec qui j’ai pu en discuter s’en sont fait pour la plupart une bien étrange opinion... et c’est très difficile de les convaincre de la véritable identité de ce groupe super sympatoche (et à prendre parfois au 12ème degré) mais qui rempli à chaque fois toutes les salles dans lesquelles il se produit - et je remercie ma cousine Laurence de Blois (si elle passe sur cette page elle se reconnaitra !) de me les avoir fait connaitre. C’est limite si il ne faut pas maintenant faire écouter les anciens albums pour les laver de cette image « Eurovisionniste » qui risque de tromper tout nouveau public.

    Pour parler plus généralement de ce concours, c’est flagrant les ententes qui se matérialisent dans les scores. Il n’y a aucune objectivité et d’ailleurs objectivité sur quoi... quand on voit le niveau général, navrant, affligeant des artistes qui se présentent (exception faite toutefois à la chanteuse finlandaise Hanna Pakarinen et la hongroise Magdi Rúzsa dont j’ai apprécié le moment de blues un peu moins lisse que certains et sûrement moins grotesque que d’autres), qu’est-ce qui peut alors faire tendre un jury à voter pour l’un ou pour l’autre si ce n’est le voisinage/copinage géopolitique en effet...

    Quant à la France dans ce concours, je crois qu’il faudra pour de bon, soit s’en retirer (mais j’y crois pas du tout), soit mettre sa « sofistication » et son orgueilleux besoin de chanter en français de côté et s’orienter sur quelque chose d’effectivement vraiment formaté Eurovision, qui pête, qui chante en anglais (la langue de l’Europe on ne s’en rend que trop compte ici, c’est l’anglais), et là, alors seuelement peut-être là, nous aurons une chance d’approcher le top 10...

    ...Mais après, la question qu’on peut se poser c’est ... à quoi bon ? Est-ce si important ?







Palmarès



Agoravox.tv