• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gany

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 23 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • gany 28 mars 2008 09:39

    Et Claude Allègre, c’est un con ?



  • gany 27 mars 2008 18:52

    Débat tres interessant. Une photo de gosse pauvre (émotionnel) et des arguments interessants mais mécaniquement démontés par faxtronic et d’autres qui justement démontrent que Attac est contre la seule organisation qui puisse, démocratiquement, attenuer les effets d’un capitalisme débridé a savoir l’Europe. Suis je un méchant néolibéral en reprenant ces arguments ?

    Non argumenter logiquement fait sortir de sa retenue l’auteur qui n’aime visiblement pas la contradiction étayée. Attac ne présente maleureusement aucune altérnative crédible et meme Tobin se défendait de la récupération de sa fameuse taxe par ces utopistes. J’ai failli y croire.

    Il est vrai que ces pros de l’indignation sont étrangement muets sur le monstre économique qu’est la Chine.

    Fabriquent t-ils eux meme leurs vetement pour ne pas exploiter le lumper prolétariat Chinois ?

    C’est une histoire de prolo ça. Eux c’est des intellos qui manient l’émotionnel il y a un fond de commerce bobo pour ça. Pour autant il existe des solutions portées par cette organisation, mais Attac n’est malheureusement pas crédible.



  • gany 27 mars 2008 11:27

    Gauche et droite ont orchestrés et mis en oeuvre la fameuse "désinflation compétitive". Un consensus qui me fait dire qu’un énarque (polytechnicien) de droite ou de gauche n’a pas beaucoup de sens sinon créer un simulacre de débat pour gogos en mal de clivage. Bref ça nourrit les conversations de comptoir ou les fins de repas de famille avec des tontons qui s’énervent en s’etripant non plus les morts des Tommies et des Teutons, mais sur les gagnants éléctoraux de leurs écuries respectives. Pendant ce temps la, les technocrates des deux bords construisent, main dans la main, l’Europe de demain. (cf les deux oncles de Brassens). Cela fait du débat sur Agoravox aussi....c’est vachement bat.

    Tous les technocrates et dominants s’accordent pour mettre en oeuvre ces fameux critères de Maastricht, gravés dans le marbre ( déficits publics endettement etc..)

    Et si le peuple veut une pose, qu’à cela ne tienne, on fait passer la pilule via le congres.On va pas laisser ces incultes décider pour l’élite tout de meme.

    Mais le plus marrant c’est Sarko le démago qui avant son éléction fustigeait l’indépendance de la BCE , pilier de la construction Européenne. Maintenant que la France préside l’UE Sarko démago-populo ( çé la fote aux technocrates Européens qui retirent les sub. à nos chers agriculteurs et qui favorisent l’envahissement du plombier Polonais) ou Sarko-locomotive, européaniste-atlantiste qui va augmenter le transfert de souveraineté de la France à l’Europe ?

    Certes, l’inflation ça a eu payé, comme diraient les salariés nostalgiques des années 70. Cela favorisait les classes moyennes mais plus les rentiers. Il faut donc éradiquer ce " fléau " définitivement via les fameux critères de Maastricht. (critères inspirés de la théorie monétariste de Milton Friedman qui voulait inscrire dans chaque constitution , l’interdiction de l’inflation). Ainsi meme si Sarko voulait relancer la planche à billet en ces temps de grippage économique et en qualité de Président du pouvoir d’achat ,cela ne serait plus possible. ( cela ferait vraiment désordre durant la presidence de la France à l’UE.)

    Meme l’un des architectes du traité de Maastricht, Mister Attali, prévoyait au cours d’une interview sur canal assemblée, un retour à l’inflation. (Il a été l’un des contributeurs , éminence grise, du fameux taux d’endettement).Il constate aujourd’hui qu’il existe maintenant une classe active ( attention le terme fait Marxiste ) qui ne peut meme plus acceder au logement et de ce fait à la consommation.

    D’ou ses prévisions de retour inéluctable à l’inflation. Etonnant, non ? dans un monde de financiers ou le mot inflation résonne comme une injure.

    Les Ricains de par leur tradition d’Etat surrendetté peuvent se le permettre. Leur économie fonctionne avec l’argent des autres (Pétro monarchie, Chine, etc..) Meme la crise des subprime est épongée par la FED et tant pis pour l’hortodoxie néolibérale, une banque vaut bien une messe de résuréction fusse-t-elle contraire aux canons de l’eglise à pognons pour dominants.

    Dans l’hexagone, on se prépare à virer des fonctionnaires, au grand bonheur de néolibéraux qui voudraient une bonne oligarchie à la Russe. Y’en a des comme ça sur Agoravox ça met du piment dans le débat.

    B.Dugué a malheureusement raison, la "com" et la politique actuelle consiste à dresser les Français les un contre les autres. Diviser pour regner, rien de mieux que les fondamentaux de la gouvernance.

     



  • gany 26 mars 2008 08:28

    Puissent ce type d’article etre lus et compris, la démocratie se drape sous les oripaux de la dictature (ou l’inverse). La démonstration et les liens sont des preuves que la peur est une arme efficace de controle des peuples et ce , depuis César.

    Il n’y a plus que Lerma , Bisounours maladroit du dernier carré de l’armée de propagande du gouvernement actuel qui tente vainement d’effrayer les lecteurs d’agoravox en brandissant l’épouvantail des "socialo -trotsko communistes -gna-gna- libertaires" . L’arme du pauvre d’esprit à cour d’arguments, le gros bras intello-sarko qui glapit sans cesse "n’oubliez pas d’avoir peur". Ceci dit la gauche , jalouse de l’OPA de Sarko sur l’electorat de Le pen n’est pas en reste sur la ficelle politique de la peur. Malheureusement ce genre de d’argument éléctoral facile sévit partout et surtout pour les prétendant au trone.

    Aujourd’hui se construisent et se gèrent des prisons par des entreprises privées on appelle ça le Partenariat Public Privé, au grand bénéfice de Bouygues et au détriment du travail de fond qui est celui de l’éducation mais non rentable pour le caca 40. Lire les "prisons de la misère" étude sur le cas US californien d’une société qui a choisi l’enfermement d’une classe de population estampillée "perdue" par les sociologues au service du pouvoir de la peur.Le budget éducation est transféré au budget prison. Victor Hugo réveille toi ! Une martingale politique. Lire sur ce site également la grande perdante des éléction municipales la Laicité. Des exemples ou le pouvoir politique local se couche devant des lobbies , minorités agissantes et effrayantes de religions. A Marseille un terrain donné à une mosquée ,à Lille une piscine réservée aux femmes "voilées". Bref les principes fondamentaux de la république bafoués par peur d’un désordre d’une minorité agissante et "qui fait peur".Bel exemple de soumission politique et malheureusement pléthorique. L’amalgame Arabe-Ben Laden a la vie dure et sert certains intérets. Lerma et consorts ont encore de beau jours devant eux de propagande, de soumission et d’asservissement....informons nous.



  • gany 6 mars 2008 16:26

    harald , un vrai pitre.

    Au moins j’aurai bien rigolé

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès