• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

garlik

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 29 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • garlik 2 octobre 2011 01:03

    Accessoirement, Socrate n’a jamais écrit la moindre ligne. On eût espéré que Cabanel fit de même.



  • garlik 22 juin 2011 22:13

    Elle est foireuse votre source ; à l’évidence, son auteur ignore tout de la radioactivité, de ses unités de mesure et des ordres de grandeurs.
    Pour info, un être humain de 70kg a une activté naturelle d’environ 8000 Bq, alors 45108 Bq...



  • garlik 3 septembre 2010 17:12

    C’est VOUS qui affirmez qu’il s’agit d’une image satellite. C’est donc à vous de vous justifier. Pour ma part, je vous ai donné mes arguments. Où sont les vôtres ?

    Par ailleurs, vous ne savez rien de moi et votre attaque ad-hominem sur ma culture scientifique, vous pouvez l’utiliser en suppositoire. Coté suffisance, force est de constater que je n’ai rien à vous apprendre.

    La présentation de cette image comme provenant d’un satelite d’observation n’est qu’un détail dans cette démonstration ad-nauseum qui tient lieu d’article a la poubelle qu’est devenue Agoravox, mais le fait que vous vous accrochiez comme une bernique à ce genre de détail, pour lequel plusieurs intervenants vous ont contredit en démontrant que vous aviez tort, est assez éclairant sur les sentiments qui vous animent. Vous êtes juste sourd à tout argument rationnel si tant est qu’il ne va pas dans votre sens. Partant de là, toute discussion ultérieure me semble inutile et je vous laisse donc à vos certitudes.

    PS : je reviens de temps en temps sur ce « media citoyen » pour voir comment il évolue, et je constate à chaque fois que la qualité se dégrade de plus en plus (bien que, à chaque fois, j’ai le sentiment qu’on a touché le fond). Cet article en est un exemple frappant. Ce torchon numérique qu’est Agoravox, à l’origine prometteur, est donc devenu le repaire hétéroclite de 11-septembristes, de soucoupistes, d’islamistes, d’extrèmistes de droite et de gauche et, plus géneralement, de tout ce que la francophonie peut compter de givrés à l’esprit borné et obtus. C’est inquiétant.



  • garlik 3 septembre 2010 08:46

    Vous confirmez ce que je pense depuis un moment ; vous ne comprenez rien a ce qu’est un satellite d’observation et, pour couronner le tout, vous vous permettez de donner des lecons.

    Alors, pour la dernère fois (parce que j’ai très nettement l’impression de parler à un mur) : avec une resolution max de 50 cm, on NE PEUT PAS DISTINGUER de détails de moins de 10 cm comme c’est le cas sur la plupart des images de GoogleEarth en zoom très rapproché. C’est aussi simple que cela.
    Vous confondez d’ailleurs « échelle » et « résolution ». La photo est sans doute floue, mais on distingue cependant nettement les details des dessins des serviettes de bain, ce qui indique sans le moindre doute possible une résolution de l’ordre de 5 à 10 cm, résolution que seule permet d’atteindre une photo aérienne avec les technologies civile d’aujourd’hui.

    Il est également très étonnant que vous preniez pour parole d’évangile les mentions de copyright qui apparaissent ici et là en surimpression des images GoogleEarth ; ca ne prouve strictement rien, d’autant que la géoréférence reste approximative dans cette application.

    Plutôt que de nous sortir vos élucabration habituelles, contactez donc Google et demandez leur la provenance de ces images et vous serez fixés.

    Enfin, je remarque que vous ne répondez pas à cette question essentielle : quel est l’intérêt scientifique de disposer d’images de la lune à une telle résolution ??? Il est bon de rappeler que l’objectif n’est pas de faire du tourisme lunaire ou de réaliser un livre d’art avec des photos facon Yann Arthus Bertrand au terme d’un safari photo spatial, mais de recueillir des données utiles aux scientifique. A ce titre la « couleur » (ie le spectre visible) ou une extrême résolution n’est pas forcément essentielle.

    Vous semblez considérer qu’envoyer un satellite orbiter à 500 km autour de la terre est identique à l’envoi d’une sonde à quelques 370.000 km, en poursuivant une trajectoire qui doit lui permettre à la fois de photographier l’astre dans de bonnes conditions et de retransmettre des données vers la terre dans de bonnes conditions ! Avez vous la moindre idée de la complexité, des contraintes techniques (et de coût !) d’une telle tâche ? Tout ca pour quoi ? Pour confirmez à un auteur d’Agoravox aux connaissances scientifiques plus que limitées la présence de bases extraterrestres ? Quelle prétention !



  • garlik 2 septembre 2010 19:57

    Vous êtes incroyablement bouché, et à un point assez inquiétant !

    Le satellite commercial utilisé par Google Earth disposant de la meilleure résolution à ce jour est Wolrdview 2 de Digiglobe, et sa résolution est de 50cm. Partant de là, si vous voyez des détails inférieurs à cette distance, et c’est le cas dès lors que vous pouvez distinguer des individus comme sur ce cliché de Sidney, il ne peut pas s’agir d’un cliché pris par ce satellite. C’est donc une photo aérienne. Si vous êtes trop borné pour ne pas comprendre cela, je ne peux rien pour vous.

    Certains satellites militaires disposent d’une résolution bien meilleure, mais je doute sérieusement qu’on retrouve leurs images sur Google Earth ni que leurs technologies soit « prêtées » aux scientifiques intéressés par la lune.

    Par ailleurs, compte tenu de ce que les scientifiques cherchent à savoir sur la lune, et on est très loin de vos fantasmes sur les extraterrestres, pourriez vous nous expliquer quel serait l’intérêt d’une telle résolution ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès