• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gébé

gébé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 116 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • gébé gébé 28 octobre 2012 13:28

    Autres temps, autres moeurs...


    Quand j’étais ado, vers les années 60, quand les flics coinçaient deux « pédés », ils les tabassaient. Aujourdhui on les marie ! Ils vont même pouvoir avoir des petits.

    A contrario, j’ai commençé à sortir avec ma femme quand elle avait 15 ans, j’en avais 21. Ce qui à l’époque ne posait absolument aucune sorte de problèmes. Aujourd’hui je serais traité de pédophile !

    Allez comprendre...

  • gébé gébé 26 octobre 2012 11:59

    Belle, NKM ? Tous les goûts sont vraiment dans la nature...


  • gébé gébé 26 octobre 2012 11:54

    bonjour,


    Bizarre ce besoin pour tant d’hommes et de femmes d’« exister » !

    Il ne peuvent pas se contenter de « vivre », tout simplement ?

    Ca me paraît pathologique...

  • gébé gébé 9 août 2012 12:05

    bonjour,

    Au sujet de la Syrie, l’interférence de Sarkozy dans cette affaire est tout bonnement indécent.

    Au nom de quoi et de qui se permet-il de s’ingérer dans un conflit en donnant un avis qu’on ne lui demande pas ?

    Il a été aux commandes de la France pendant 5 longues années. Le peuple français l’a nettement désapprouvé, en renvoyé en longues vacances.

    Alors qu’il ait au moins la décence de se taire, et de laisser ceux qui président maintenant aux destinées du pays gérer la situation internationale !


  • gébé gébé 30 juillet 2012 10:12

    Article orienté, mais fourni et bien documenté par ailleurs.

    Sur le fond, tout n’est pas blanc, ni noir. Et avant de prendre fait et cause pour la « population syrienne qui aspire à un changement démocratique », contre un régime « despotique et criminel qui assassine son peuple », il conviendrait peut-être en effet d’y regarder à deux fois.

    Les seuls qui pâtissent réellement de la situation, qui pleurent leurs morts, sont les pauvres gens, civils pris entre deux feux de furieux qui s’entre-tuent.

    Mais quant au reste ? Qui peut jurer que les « rebelles », sorte de chevaliers blancs désireux de délivrer la Syrie d’un tyran sanguinaire, ne soint en fait constitués dans leur majorité d’islamistes radicaux ? Dont, si la victoire venait à leur échoir, ne transformerait le pays en « république islamiste » avec charia à la clé ? Ce qui semble bien être le rêve et l’ambition de nombre de combattants et de « libérateurs » actuels dans nombre de pays arabisants.

    Alors avant de prendre fait et cause pour une des deux parties (comme en Lybie), il conviendrait peut-être de réfléchir à deux fois, pour ne pas soutenir un remède qui serait, peut-être et en définitive, pire que le mal ?







Palmarès