• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

genjakano

genjakano

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 13 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • genjakano genjakano 31 août 2010 14:34

    C’est clair que le prix des fruits et légumes est sous évalué, on ne les paye pas a leur juste valeur, c’est à dire en tenant compte du cout de la vie.
    Il suffit de prendre le prix au kilo de n’importe quel légume et de diviser le montant du SMIC par ce prix au kilo, pour évaluer la quantité à produire pour gagner le dit SMIC ... on se rend vite compte que l’agriculteur/le maraicher doit produire des quantités considérables pour finalement ne gagner qu’un SMIC ...

    Quand on réalise que l’agriculture est le seul métier INDISPENSABLE (il faut bien nourrir les citadins, et ceux qui bossent dans des bureaux/usines/commerces etc), on s’apperçoit qu’il y a un gros problème de rétribution ...

    De plus si le bio apparait cher s’est également parce qu’il n’est pas subventionné, contrairement au conventionnel.

    Autre chose, il est clair que le ’bio’ est un concept commercial, en fait que signifie ’bio’, cela signifie ’sans pesticide’, quand on dit ’sans pesticide’ c’est une expression négative (on retranche quelque chose), alors que dire ’bio’ est une expression positive (on ajoute une valeur), la réalité c’est qu’il y a le normal, le traditionnel, l’ancestral, et le traité chimiquement le moderne, le productiviste.

    Pour être certifié ’bio’ il faut payer, tandis que pour faire du productiviste il n’y a pas d’organisme qui vient tester la qualité, que l’on doive payer ...
    C’est le monde à l’envers ! Il devrait plutot y avoir un label ’pro’ pour productiviste genre en orange fluo, ainsi qu’un organisme de certification, qui verifierait toutes les exploitations, mais que ne paierait que ceux qui traitent avec des pesticides, de la même manière les subventions ne devraient revenir qu’à ceux qui font du sans pesticide ; ainsi ce ne serait pas le bio le plus cher mais bien le traité chimiquement, qui en plus étant marqué en orange fluo, intéresserait de moins en moins producteurs et consommateurs ...

    Il est clair qu’à l’heure actuelle, plus un métier est utile à la population (agriculture, artisanat, éboueur etc ...), moins il est rémunéré, et que au contraire moins un métier est utile (trader, banquier, assurance etc) plus il est rémunéré...
    Si l’un des métiers les plus utiles s’arrétait alors il n’y aurait plus de quoi manger, les rats infesterait la ville etc, tandis que si les metiers les moins utiles s’arrétaient, personne ne s’en rendrait compte ...

    Alors l’avnir c’est quoi ? des légumes subventionnés par l’état, OGM qui poussent hors sol, sous lampes, dans des buildings ; ou bien des légumes produit à l’ancienne par des personnes de plus en plus nombreuses retrouvant les métiers ancestraux de la terre ?
    C’est sur que dans un cas on peut compter sur des machines pour semer/recolter/etiqueter, et que dans l’autre il faut compter sur une augmentation de la population agricole et maraichère...

    C’est sur qu’en terme d’image notre société à bien tout fait pour que l’agriculteur ait l’air d’un has been comparé à un ingénieur ou un col blanc, mais au final lequel des deux est le plus indispensable ? lequel des deux devrait prétendre à une meilleur rétribution ?
    à bon entendeur



  • genjakano genjakano 31 mai 2010 14:11

    Oui effectivement, traiter quelqu’un de fasciste, de raciste ou d’antisémite etc, est un procédé douteux.
    En revanche en ce qui concerne certains propos de zemmour, il faut reconnaitre qu’ils sont loins d’êtres fins ...
    Je m’explique : à la base chez ardisson, une intervenante faisait remarquer que les noirs et les arabes se font sans cesse contrôler ; ce à quoi zemmour retorque, c’est normal, la plupart des dealers sont noirs ou arabe ... c’est absurde, car justement si la police ne se focalise que sur les noirs et les arabes, il est logique que ce soient des noirs et des arabes que l’ont retrouve dans les tribunaux...
    Si la police arrétait systématiquement des blancs, alors on dirait que la plupart des criminels sont des blancs ?

    En bref il justifie une cause (les contrôles au faciès), par sa conséquence (on ne retrouve que ces faciès dans les prisons), ce qui est absurde.

    Et le plus ahurissant c’est que beaucoup s’y font prendre ; combien de fois ai je pu lire « zemmour a raison, c’est normal qu’on arrete des noirs et des arabes, puisque statistiquement, ce sont eux que l’on retrouve en prison », ça parait logique, sauf que c’est de la contre logique ...
    je me répéte : si les statistique disent qu’une certaine population se retrouvent en prison, c’est bien parce que ceux qui les y amènent, concentrent leurs effort sur cette population.

    Ce qui est répréhensible, ce sont les comportements, et non les appartenances ethniques, le délit de faciès c’est juste stupide.



  • genjakano genjakano 12 mars 2010 20:43

    Je ne savais pas que vous en aviez parlé par ailleur, je voulais dire que vous n’en parliez pas ici.
    Quant à sa mise sur le marché, je ne sais pas, il faudrait consulter le site un peu mieux. Par contre je sais que des Nao (en nombre limités) ont été mis en vente à destination des passionnés, pour une phase d’étude, et à des prix avantageux par rapport au prix à venir.





  • genjakano genjakano 12 mars 2010 14:06

    @ l’auteur
    je trouve curieux, concernant l’état actuel de la robotique, que vous ne mentionniez pas le robot NAO de chez http://www.aldebaran-robotics.com/ . Un fabricant français de robot domestique, dont le début des travaux remonte à au moins 5 ans.
    NAO dépasse de loin la aibo de sony et d’autres que vous avez cité.







Palmarès