• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Georges

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Georges 12 décembre 2007 17:45

    Merci pour cet article et surtout les photos du carrefour.

    Je me rend mieux compte de la débilité de la thèse officielle.

    Vous qui connaissez les lieux, êtes-vous certains que la moto et les flics venaient bien de la même route ?



  • Georges 12 décembre 2007 17:35

    Vous réagissez comme les médias.

    Vous essayez de minimiser le drame en cherchant des circonstances agravantes aux victimes (pas de casques, moto peut être volée ou payée avec de l’argent sale).

    Alors quoi ?

    Ils l’ont bien cherché c’est ça ?

    Que les flics les ai tué, puis que d’autres flics aient menti (et pas subtilement en plus) pour les couvrir on s’en fout puisqu’ils n’avaient pas de casques et avaient sans doute volé leur moto ?

    Le problème est qu’il y a deux victimes et qu’on ne peut pas faire confiance aux enquêteurs.

    Les résultats de cette enquête sortiront en catimini dans trois ans et seront ou foireux ou favorables aux flics.

    Mais les flics n’ont aucune raison de se gêner puisqu’ils sont soutenus par tous les « ouimaispasdecasquesetmotovolée. »



  • Georges 5 novembre 2007 10:52

    «  »« Des statistiques ont été faites sur le football professionnel italien. Les résultats sont accablants. Les taux de certains cancers sont dix fois supérieurs à la normale. »«  »

    Est-ce que vous avez une source pour ces statistiques ? Ce n’est pas que je ne vous crois pas mais j’ai aussi entendu parler de cette histoire dans le Calcio mais sans jamais voir de résultats chiffrés, je m’étais alors demandé si ce n’étais pas juste une rumeur.

    «  »« Vous semblez ignorer ce qui se passe dans le sport pro.... tout le monde sait que tous les coureurs se dopent dans certains sports (essayez de parler avec des gens qui évoluent dans le cyclisme, par exemple...). Expérience personnelle : il ya déjà plus de trente ans des camarades amateurs ont arrêté la compétition, écoeurés par la pression des entraîneurs dans leurs clubs pour leur faire prendre n’importe quoi. Ils avaient 17 ans. Les sportifs sont tous coupables, mais les entraineurs aussi et le public devient complice. »«  »

    Je me suis sans doute mal exprimé car j’ai moi même pratiqué le cyclisme à un assez bon niveau amateur et donc fréquenté beaucoup d’ex et actuel pro. De mon expérience je retiens que : .le dopage est très répandu même (et surtout) chez ceux qui s’en défendent. .le dopage n’améliore pas incroyablement les capacités (j’ai testé tout ce qui existe sauf EPO, manip sanguine et amphetamines), j’ai même fait mes meilleurs perf à l’eau. .les ex-pro, même après une nuit blanche et deux semaines sans s’entraîner ont une jambe de plus que les coureurs normaux comme moi. .j’ai eu plus l’impression que le dopage est comme une tradition, un mode de vie, les coureurs se foutent des risques pour la santé et de la morale.

    «  »«  »Ce que vous proposez est la situation actuelle : « condamnons les reconnus coupables sans stigmatiser celui qui aurait le malheur de paraître trop fort sans se faire prendre, sinon on ne s’en sort plus. En gros présomption d’innocence même en cas de gros gros doutes et acharnement médiatique seulement sur les contrôlés positifs ». Personne ne paraît s’en satisfaire et les résultats de cette méthode laissent franchement à désirer, pour ne pas dire plus : aucune évolution dans le Tour de France. Pire même, ils vont de plus en plus vite (consultez les moyennes). Chaque année on nous parle de tour exemplaire, chaque année des scandales explosent.«  »«  »

    Mes contacts actuellement pro sont quasiment à zéro dopage. Entre les contrôles inopinés et le risque de licenciment c’est dur de prendre des risques. Le dopage (efficace) dans le cyclisme est devenu un dopage de riches grâce aux développement de la lutte anti-doping qui emp^éche le bricolage. Quand au scandale durant le Tour, je le prend plus comme une preuve de l’efficacité des contrôles. Pas de scandale pendant la coupe du monde de rugby c’est plus suspect pour moi.

    «  »«  »« N’avez-vous pas la sensation qu’on se moque de nous ? La seule solution qui vient à l’esprit serait un dopage contrôlé médicalement pour éviter que les jeunes sportifs n’y laissent trop de plumes. »«  »«  »"

    Il suffit de continuer sur la voie que prend le cyclisme, des contrôles efficaces.

    «  »«  »«  »«  »Pour le reste, je crois que le dopage est inévitable à cause de l’hypermédiatisation du sport et des fortunes qu’il brasse.«  »«  »«  »"

    Tant qu’il restera la sensation de gagner (même sans argent ou médiatisation) la tentation de dopage restera.

    «  »«  »« Mais autant être francs et ne pas en condamner certains quand tout le monde trempe dans le même bain. Les sportifs ne s’y trompent pas, eux, quand ils accueillent Virenque dans le peloton, à la suite de ses condamnations, avec des applaudissements. Ils savent très bien qu’ils auraient pu être à sa place. L’athlétisme verse dans Guignol’s band. Tous les sprinters sont, tôt ou tard, convaincus de dopage l’un après l’autre (Greene, Gatlin, Jones, Thanou, Kendéris, Keita). La plupart nient farouchement. Que peuvent-ils faire d’autre ? Cela devrait donner à penser tout de même !!! »«  »«  »«  »«  »«  »

    C’est effectivement triste, on s’aperçoit que tous sont impliqués, mais gardons à l’esprit que dopage ou pas les qualités naturelles restent largement primordiales.



  • Georges 5 novembre 2007 09:22

    Ouai enfin c’est pas non plus une hécatombe. Dans toutes les catégories sociales il y a des morts précoces, est-ce que vous avez des statistiques fiables sur la mortalité des sportifs de haut niveau ou avez vous juste l’impression qu’ils meurent tôt à cause de quelques exemples malheureux ?

    Ensuite le dopage ne me semble pas plus dangereux que la malbouffe ou la cigarette, chacun son vice à la limite.

    Le seul problème selon moi est que le dopage peut fausser les résultats (même si on ne devient pas un champion par le dopage), il faut donc appliquer un règlement très sévère pour les triches avérés (suspension à vie) et beaucoup de contrôles inopinés (comme dans le vélo actuellement où les coureurs doivent être localisables 365 jours par an sous peine de constat de carence). Par contre cette lutte anti-dopage doit se faire dans la sérénité. Malheureusement les journalistes parasitent cette lutte avec leurs commentaires (lui est dopé ça se voit, lui non car c’est un français il a une bonne tête etc). Donc condamnons les reconnus coupables sans stigmatiser celui qui aurait le malheur de paraître trop fort sans se faire prendre, sinon on ne s’en sort plus. En gros présomption d’innocence même en cas de gros gros doutes et acharnement médiatique seulement sur les contrôlés positifs.







Palmarès