• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gerlando

gerlando

Diplômé en sciences de l’information et en gestion des entreprises. Anime le blog ComPubMarket sur les thèmes de la communication, du marketing et de la publicité. Prépare un doctorat en comportement du consommateur.

Tableau de bord

  • Premier article le 14/04/2009
  • Modérateur depuis le 11/05/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 12 26 176
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • gerlando gerlando 26 septembre 2009 18:28

    Bonjour Equinox et bienvenue par ici !

    Estimez vous chanceux d’avoir obtenu en commentaire ne serait-ce qu’une seule réaction en rapport au film dont vous parlez. Tout article, même le plus désaffecté, est sujet à déballage idéologique et/ou partisan sur agoravox (ne voyez aucune amertume dans cette constatation, c’est de l’observation froide). Entre les anti-américains, les antisionistes ou encore les centristes, rares sont les articles et commentaires qui ne font pas parti du tourbillon de la ferveur militante.

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire votre article, érudit et calme, à propos de ce film qui déchaine tant les passions. Avez vous un blog ou écrivez vous pour un site en particulier ? J’aimerai beaucoup pouvoir continuer à vous lire.

    Concernant le film d’Arcand, l’aspect qui m’a le plus frappé personnellement et celui de la guerre des classes, sous jacentes au film. Il existe une confrontation intéressante dans le film, celle du « bad boy », d’extraction populaire, qui arrive en fin de métrage chez les bourgeois - personnages principaux du film - et crée la gêne par sa rudesse et son inculture. Ce film m’a toujours beaucoup intrigué et la seule façon pour moi de lever le voile sur ses réelles intentions et sensibilités serait de rencontrer Denys Arcand. Son diptyque (bien que les invasions barbare, la suite du déclin, soit plus subtil) est il une apologie ou une critique par l’ostentation et le ridicule de cette bourgeoisie qui théorise compulsivement et méprisamment à longueur de journée ? « Les invasions barbares » est tout autant à double tranchant dans ces tonalités d’amertume et d’élitisme : la jeunesse est représentée par une junkie et un ultracapitaliste, bien que ceux ci se révèlent aussi « humains » et spirituels que leurs ainés... Rémy et ses amis sont toujours aussi dogmatiques et radicaux dans leurs retranchements idéologiques bien qu’ils avouent leurs erreurs (le maoisme)

    Gerlando Stirner
    http://compubmarket.wordpress.com



  • gerlando gerlando 10 juillet 2009 16:17

    Contrairement à fourreau, je pense que l’interprétation proposée est juste... Mais cela ne change rien à l’inutilité de cette « brève » people.



  • gerlando gerlando 10 juillet 2009 15:18

    Excellent article, qui pose les problèmes essentiels de Wikipedia.
    Comme Yannick Harrel, je considère que ces thèmes constituent à la fois les forces et les faiblesses de Wikipedia.
    Comme projet à prétention encyclopédique, Wikipedia agace.
    Comme simple source d’information, permettant de rebondir vers d’autres corpus de documents sur le même thème, alors il se révèle bien utile, voire impressionnant. Reste à savoir l’utiliser en bon « documentaliste » et croiser/authentifier/traiter ses sources.

    Les blogs mis en lien sont très intéressants.

    Il y a des tonnes de productions de psychologues, de sociologues et de chercheurs en sciences de l’information sur le sujet de wikipedia, c’est un sujet très intéressant car il est à la fois une expérience politique, idéologique et communautaire.



  • gerlando gerlando 10 juillet 2009 11:58

    [cette génération « n’éprouvait guerre de difficultés » pour...]
    C’est un jeu de mots ?

    Je ne suis pas sûr de comprendre le but de cet article.... Montrer que le nouvel observateur propose une vision jeuniste et superficielle de la cinquantaine  ?



  • gerlando gerlando 10 juillet 2009 10:39

    L’article est visible, illustré de la totalité des affiches sur ComPubMarket

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès