• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gilbert Lacour

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Gilbert Lacour 17 août 2008 16:23

    D’accord avec tout ce qu’a développé l’auteur, mais pas avec ses conclusions...
    L’entente franco-allemande a été un jeu de dupe et les Français commencent seulement à s’en rendre compte. Maintenant que l’URSS s’est effondrée, les Allemands ne se cachent plus de leur intention d’étendre leur prépondérance économique en Europe centrale. Ils ont détruit les acquis du traité de Versailles (scission de la Tchéquoslovaquie, destruction de la Yougoslavie) et ils ont déclaré que les Etats-Unis étaient désormais leur principal ami et allié. Ils n’ont jamais cherché l’amitié de la France, il faut le savoir. Ce sont les Français qui ont eu la faiblesse de rechercher l’amité allemande.
    Qu’on ne vienne pas nous parler d’amitié franco-allemande, ou encore d’axe Paris-Berlin : cette histoire n’aura été, toute comme la "construction" européenne sous-jacente, une des plus grandes fumisteries de la fin du vingtième siècle !
    Quant à la réforme de l’otan, il faudrait déjà préciser de quoi il retourne. Si c’est un élargissement, alors, non, non et non ! Mille fois non ! Répétons-le une fois pour toutes : l’otan n’a même plus lieu d’être puisque le pacte de Varsovie est mort. On voit bien à quoi sert l’otan, maintenant que les Etats-Unis essayent d’étendre leurs tentacules partout, alors stop avec ça !
    Idem pour cet "Euroland’ de la sécurité extérieure dont parle enfin l’auteur. L’Europe n’a pas su construire sa défense et ne le saura jamais. L’Union européenne est un échec. Echec économique d’abord, pour avoir trahi ce qui était le projet initial de protection de l’espace européen et pour aller se vautrer dans l’ultra-libéralisme. Echec politique, pour s’être mis à la remorque des Etats-Unis. Echec culturel, pour avoir adopté la pensée unique et le prêt-à-penser intellectuel largement importé des Etats-Unis. Ce qui peut arriver de mieux à cette Europe, c’est de disparaître, de s’effondrer sur elle-même, comme l’URSS, quand à force de temps il sera devenu évident pour tout le monde qu’elle n’a abouti à rien de bon, qu’elle n’a servi à rien mais qu’elle nous a tous mis dans la merde ! Alors seulement pourra peut-être émerger - on peut toujours rêver - une vraie Europe, une Europe régénérée qui s’étendra de l’Irlande aux steppes au-delà de l’Oural. 



  • Gilbert Lacour 14 août 2008 18:03

    Une majorité d’intervenants se félicitent que la Russie soit revenue dans la course et c’est très bien, mais le problème n’est pas réglé pour autant. Le gouverneur US de Géorgie, Saakashvili, a certes reçu un bon coup de pied au derrière, mais il est toujours là, et il va continuer à bénéficier des mêmes appuis. S’il est remplacé, ce pourrait bien être par un autre homme favorable aux intérêts US puisque les Américains, justement, y veilleront.
    Pour moi, les Russes ont manqué l’occasion, non seulement de régler le problème de la main-mise US sur la Géorgie et le Caucase, mais de donner l’avertissement qu’il fallait à tous leurs ex-satellites.
    Entendons-nous bien : je ne suis pas un pro-russe à tout va et je ne suis pas sans ignorer ni sans comprendre que des Ukrainiens ou des Biélorusses, par exemple, aient envie de s’affranchir d’une tutelle russe qui a lourdement pesé sur leurs épaules des siècles durant.
    Mais si cela doit se faire sous égide de l’otan, parce que les Etats-Unis sont en train de magouiller derrière pour la seule et unique raison qu’ils visent la domination mondiale, et si leurs manigances nous exposent à un conflit majeur dans l’avenir, là, comme vous, je dis NON !



  • Gilbert Lacour 14 août 2008 14:49

    Frédéric Lyon, je me suis donné la peine de lire toutes vos "interventions" successives, et, permettez-moi de vous le dire, c’est ce que j’ai lu de plus absolument, de plus défintivement stupide sur ce blog. Vous qui qualifiez les autres si facilement "d’olibrius", vous en êtes le plus bel exemplaire, et s’il y a quelqu’un de totalement décrébré sur ce blog, c’est vous et personne d’autre.
    Vous en êtes resté à la guerre froide et au mirage de l’Union européenne. Bref, vous avez manqué au moins la moitié des épisodes.
    Mais sans même vous en douter, vous nous avez rendu service : en demeurant si stupidement imperméable à une accumulation irréfutable et accablante de faits et de chiffres dont absolument plus personne ne peut contester l’authenticité, et en n’étant pas capable vous-même d’apporter le moindre argument étayé par des faits tangibles à l’appui de votre position, mais en étant seulement bon à dispenser le dénigrement systématique et même l’injure, vous avez fait la preuve qu’en plus d’avoir tort vous n’avez rien, je dis bien rien, à dire.
    Alors si vous êtes incurable, au moins n’ajoutez pas le verbiage à votre bêtise. Point final.
     



  • Gilbert Lacour 13 août 2008 15:12

    Excellent article d’Alexandre Latsa, parfaitement bien documenté et qui tire toutes les conclusions qu’il fallait.
    Non, ce n’est pas "de la propagande", mais simplement l’énoncé de la vérité dont on sait qu’elle n’est pas toujours bonne à entendre...
    Mais revenons plutôt à ce qui nous intéresse. Cet article est salutaire dans le contexte actuel de désinformation médiatique systématisée et d’applatissement politique de l’occident (encore illustré par le déplacement de Sarkozy, qui ce faisant n’a réussi en définitive qu’à enterrer cette diplomatie française dont notre pays pouvait encore s’enorgueillir il n’y a pas si longtemps...).
    Il faut souhaiter que se fasse un jour cette alliance européenne incluant la Russie, dans le cadre d’une Europe régénérée - autrement dit sur les ruines de cette imbuvable "Union européenne".
    Un seul bémol à cet excellent article d’Alexandre Latsa : si les Russes ont enfin réagi et s’ils s’affirment de nouveau - enfin - sur la scène internationale pour faire contrepoids aux manigances US, on peut craindre que ce ne soit pas avec toute la force et la vigueur qu’il aurait fallu... Le fonctionnaire US Saakashvili est toujours en place à la tête de la Géorgie, des négociations vont débuter, qui seront polluées d’emblée par l’Union européenne et les Etats-Unis, et tout pourrait bien recommencer dans deux ou trois ans...







Palmarès