• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

goc

goc

Informaticien cevenole, c'est dire le combat de tous les jours entre high-tech et ruralité
, combat garant d'une ouverture au monde et d'une curiosité jamais assouvie. Combat aussi pour une tolerance et une relativisation des choses, toutes ces valeurs que j'ai acquis au cours de mes nombreux voyages professionels de par le monde.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 2755 69
1 mois 0 42 0
5 jours 0 7 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • goc goc 13 mars 12:07

    @fred
    En février 2017, le taux de chômage aux Etats-Unis s’établit à 4,7%.

    Et pendant ce temps-la, les grandes distributeurs ferment des magasins a tour de bras, le fret interne s’écroule, et la classe moyenne disparait (47% des américains ne peuvent même plus sortir 400 dollars pour couvrir une dépense imprévue)

    A part ça tout va bien, la bourse de NY monte chaque jour, c’est le principal non ??


  • goc goc 12 mars 18:59

    @pemile
     Il est encore là celui-là ??

    je pensais avoir un a faire à un connaisseur et je tombe sur un charlot

    un type qui prétend connaitre l’assembleur et qui ne sait même pas faire la différence entre langage machine et assembleur : pour lui écrire 1F2E c’est pareil qu’écrire « jump », sauf que le premier ne connait que des chiffres (binaires, octales, hexadécimales), et l’autre des codes mnémoniques., Et ça un vrai programmeur en assembleur sait cela, y a que les bricoleurs du dimanche pour croire que c’est pareil

    un type qui pense qu’un OS écrit par des programmeurs, peut empêcher d’autres programmeurs d’accéder aux registres interne d’un processeur (certainement qu’ il ne doit même pas savoir qu’un proc c’est plein de registres dont certains gèrent le mode de fonctionnement du dit proc)

    enfin, un type qui gobe les discours sectaires de gourous bidons et croit encore que Linux est plus sûr que windows, au point de répéter de façon imbécile que « des développeurs » peuvent décider de protéger linux en empêchant un « super-utilisateur » d’accéder au net, alors qu’en fait, on est en face d’un problème de fonctionnement dans les cerveaux abimés de chez gogole, car il suffit de prendre n’importe quel autre navigateur et le « problème » a disparut ...waf waf waf

    Mais mieux encore, sur raspberry/debian (raspbian c’est du debian, et pas de l’unbuntu) il suffit de se connecter via SSH depuis un pc, puis passer en « super-utilisateur » et alors on peut faire ce qu’on veut, y compris supprimer des programmes, modifier des paramètres, etc...
    Linux sécurisé ???? quelle blague, un tunnel windows/linux et hop on transfert tout ce qu’on veut même des virus. 

    donc je préfère ne plus discuter avec ce genre de charlot, qui n’est même pas capable de comprendre les copier/coller qu’il récupère sur le net pour se faire passer pour un spécialiste, car ça risquerait de l’instruire (cf baffie et autres)


  • goc goc 11 mars 05:48

    @Piere CHALORY
    Les français sont-ils subitement devenus FOUS et AMNÉSIQUES ?’’

    attention macron va devenir de plus en plus clivant, un peu comme la hilary aux USA face à Sanders. Le résultat de ce clivage se verra au moment de l’élection, ou certains électeurs (même de gauche) préféreront ne pas voter plutôt que voter pour macron.
    Et donc le résultat final de tout ça, c’est que MLP pourrait bien être élue avec moins de 40% de votants.

    Et puis il faut attendre que l’UPR prenne son départ, car ce parti va forcement prendre des voix au macronisme surtout chez les indécis (45% des « sympathisants » à Macron ne sont pas encore sûrs de voter pour lui)

    Enfin il ne faut pas oublier la 3eme mi-temps, c’est à dire les législatives, où même vainqueur de MLP, macron pourrait avoir beaucoup de mal à trouver 565 candidats et encore plus à avoir une majorité d’élus, car là la démotivation des électeurs sera maximum. Donc on pourrait se retrouver avec 4 fois 140 députés entre la droite, le FN, la gauche et les macronistes. pire que la 3eme république


  • goc goc 11 mars 05:22

    @Ouam

    merci pour ces infos, j’en avais essayé certains sans succes, le problème tournait bien autour de la version de chromium
    j’avais réussi à résoudre le problème en remplaçant chromium par l’ancien dillo

    depuis j’ai chargé la dernière version (celle du 2 mars) et apparemment ça fonctionne mieux (plus de blocage en root ce qui veut dire que c’etait bien un bug), même si le problème du wifi non connecté existe toujours.

    Déjà la version encore précédente avait un bug avec le SPI qui n’avait pas été intégré (même le spi-dev ne fonctionnait pas)

    Donc je suis moyennement surpris de ce fonctionnement erratique du debian sur le raspberry. Avec Linux on est bien dans le domaine du bricolage. Mais bon vu le prix, il ne faut pas s’attendre a des merveilles.
    C’est comme avec les chinois : ils font des jolies cartes « compatibles » raspberry à moins de 30roros (orange), mais ils sont incapable de fournir un debian ou un ubuntu qui fonctionne correctement.

    Mais comme je l’ai écrit plus haut, ce qui m’effarait, ce n’est pas que debian nous fournisse un os bugué, c’est surtout que des prétendus développeurs trouvent normal qu’un super-utilisateur ne puisse pas se connecter à Internet au motif qu’il a trop de pouvoir, c’est cela qui est grave.
    Dans un monde de plus en plus soumis au systeme on aurait pu croire que les informaticiens soient le plus sensibles à ces dérives, et je m’aperçois que même eux sont atteints et de façon sérieuse au point d’accepter d’être contrôlé par le système


  • goc goc 11 mars 04:55

    @pemile
    Ben ouais, essayez donc de faire appel au bios 16 bits qui ne fonctionne qu’en mode réel depuis un OS 32 ou 64 bits qui utilise le mode protégé

    pourquoi voulez-vous que j’utilise des fonctions bios sur un Os 64bits, je suis ptet con, mais pas à ce point. Si j’utilise des fonctions bios c’est justement pour éviter d’avoir à installer un os64bits
    un simple exemple : je veux développer un sniffer de ports COM. Que voulez vous que je fasse d’un os 64bits qui en plus, gère très mal les interruptions hard (une usine à gaz qui rame comme c’est pas possible). Sur Pc je mets un bon vieux DOS,et ça marche très bien.
    Avec le pi-zero, je pensais avoir une bonne solution, mais visiblement avec « minus », il est très compliqué de faire simple et léger et surtout sans avoir à demander à google l’autorisation de pouvoir programmer.







Palmarès