Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

goc

goc

Informaticien cevenole, c'est dire le combat de tous les jours entre high-tech et ruralité
, combat garant d'une ouverture au monde et d'une curiosité jamais assouvie. Combat aussi pour une tolerance et une relativisation des choses, toutes ces valeurs que j'ai acquis au cours de mes nombreux voyages professionels de par le monde.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 2571 69
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires

  • goc (---.---.---.2) 10 novembre 2015 00:01
    goc

    @ l’auteur
    Merci pour cet article clair et précis
    Comme disait Artaud, l’immobilier c’est le dernier endroit ou l’État peut encore pomper de l’argent.

    Après avoir tondu les salariés, surtout les petits cadres, il ne leur reste plus qu’a pomper les petits propriétaires.

    Ce n’est pas pour rien que les banques exigent de plus en plus d’apport aux futurs acquéreurs, c’est juste pour garantir que dans tous les cas, ces mêmes banques gagneront plus d’argent en saisissant le bien, plutôt qu’en attendant le remboursement complet du prêt (ne pas oublier qu’un propriétaire saisi devra continuer à payer même après la vente (à bas prix entre margoulins) du bien, et sans oublier aussi que les dommages et intérêts ne sont pas imposables (déjà que la banque prête l’argent qu’elle n’a pas, et en plus elle ne payera pas d’impôts dessus)

    Comme je l’ai écrit ici à plusieurs reprises, la seule solution pour sortir de la crise actuelle, c’est de diviser le prix de l’immobilier par deux, aussi bien au niveau de sa valeur que des loyers et des remboursements de crédit (en échange d’une baisse des salaires de 10% pour nous rendre plus compétitifs- la baisse des charges découlant du retour au plein emploi)
    et tant pis pour les banques. Ça permettra de les nationaliser a bas cout après leurs faillites et par la suite, ça permettra aussi d’installer l’impôt unique fixe pour tous, à la source (donc avant évasion fiscale)
    Et bien sur on annule les intérêts de la dette et on suspend pour 5 ans le remboursement du capital.
    Ensuite on propose aux paysans un moratoire sur leurs dettes en échange du passage au tout bio (donc sans produits chimiques ni usines a viandes hormonées) avec obligation des hypers, de vendre du bio (façon polie de faire du protectionnisme)

  • goc (---.---.---.2) 8 novembre 2015 00:58
    goc

    @ l’auteur
    merci pour cet article
    Vous avez 100 fois raison
    mais dans cette peinture de notre destruction annoncée, vus avez oublié un secteur, celui de la santé
    Alors pour faire court, je vous propose un jeu
    vous êtes chef de la France, vous avez de plus en plus de chômage et aussi de plus en plus de vieux. Alors vous avez deux solutions
    1 - vous investissez dans la santé et la recherche médicale, et grâce à ça, vos vieux vivent encore plus longtemps et donc vous leur payez encore plus de retraite (avec de moins en moins de salariés)
    2 - ou bien.....
    ll parait qu’on mange de plus en plus de merde, qu’on fume toujours autant et qu’on boit encore plus qu’avant. On se demande bien que fait l’État !!!!

    dernier petit détail :
    avec tout ce chômage des jeunes alors qu’ils ont bac+++, on voit mal comment ils arriveront à avoir leurs 160 trimestres, et du coup... ça fera moins de retraite à payer.. .enfin surtout pour les futurs vieux qui ont survécu à la malbouffe, a l’obésité, a l’alcool, aux produits chimiques dans leurs assiettes (merci TAFTA), à la pollution, aux différents cancers, et enfin à la violence made in usa
    t1, il reste pas grand monde...

  • goc (---.---.---.116) 27 octobre 2015 17:09
    goc

    Bonjour Olivier Cabanel

    n’oublions pas non plus cet autre forme d’humour pratiqué dans les pays de l’est à l’époque de l’URSS et qui était une forme subtile de résistance

    Un journaliste qui demandait a des polonais si la vie était dure chez eux, ils répondaient
    - « bahhh... on ne peut pas se plaindre »
    - « mais alors pourquoi voulez-vous venir en occident ?? »
    - « parce que chez vous on peut se plaindre !! »

  • goc (---.---.---.116) 16 octobre 2015 14:56
    goc

    Bonjour Captain fred

    Merci pour l’article
    je ne saurais trop conseiller a ceux qui ont encore quelques econocrocs de les convertir en or le plus vite possible
    en plus l’or échappe aux lois sur la gestion de l’argent liquide.
    Mais pas des lingots, des napoléons c’est plus facile pour le troc

    plus sérieusement (quoique c’était sérieux mon conseil), le pense qu’au dernier moment les politiciens véreux habituels trouveront un arrangement, ne serait-ce que pour garantir leur poste et leurs privilèges. Mais cela ne résoudra pas le problème. Je pense même que cela aggravera les choses, car leur arrangement ne sera que du replâtrage de jambe de bois, et par voie de conséquence affaiblira la confiance dans le $$$.
    Et comme on sera en pleine déprime suite aux succès militaires russes (et surtout suite à l’écroulement inévitable de l’Ukraine), on pourrait rapidement voir les rats quitter le navire, y compris parmi les « val...heu.. les alliées » des USA.

  • goc (---.---.---.116) 16 octobre 2015 10:16
    goc

    @ l’auteur

    Merci pour cet article
    je regretterais simplement que le rôle de la Turquie ne soit que si peu évoqué.

    Pour moi, Erdogan joue un jeu dangereux et possède un pouvoir de « fouteur de M.. » important.

    Mais peut-être n’est-il qu’un électron ridicule comme l’a été en son temps le pitre géorgien

    Peut-être est-il, à l’image de botul 1er, capable de lancer de façon imbécile et tragique, ses « amis » dans une guerre aussi barbare qu’inutile mais aux conséquences tragiques

    Peut-être enfin joue-t-il le rôle de la chèvre, afin d’attirer les forces russes dans le guêpier syrien, permettant ainsi aux ricains d’avancer leurs pions du coté des pays baltes en vue de la conquête de la Russie (phantasme inassouvie des anticommunistes primaires US)

    En tout cas, il reste pour moi, le pion le plus important de ce conflit, car capable à lui seul de faire basculer soit vers une guerre totale, soit vers une chute tout aussi importante de l’hégémonie US.
     
    Il suffit de voir comment l’Europe baisse sa culotte face à Erdogan en lui proposant de renégocier son entrée au sein de l’UE et de financer sa gestion des réfugiés (pour qu’il les garde chez lui).

    Maintenant on peut interpréter cette nouvelle relation UE-Turquie sous 2 angles différents
    1 - Soit l’UE est chargée par les USA de donner une compensation aux turques afin que ces derniers ne bougent pas
    2 - Soit l’UE est chargée par les USA de pousser Erdogan à fait une grosse bêtise (en lui montrant le soutient aveugle de l’UE) et de déclencher la fameuse guerre dont rêvent les dirigeants trisomiques américains.







Palmarès



Agoravox.tv