Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

goc

goc

Informaticien cevenole, c'est dire le combat de tous les jours entre high-tech et ruralité
, combat garant d'une ouverture au monde et d'une curiosité jamais assouvie. Combat aussi pour une tolerance et une relativisation des choses, toutes ces valeurs que j'ai acquis au cours de mes nombreux voyages professionels de par le monde.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 2551 71
1 mois 0 8 0
5 jours 0 3 0




Derniers commentaires

  • Par goc (---.---.---.2) 13 septembre 20:39
    goc

    en mathématique on a le PPCM, en informatique on a le plus petit commun programmeur (PPCP) à savoir : « le langage orienté objet », c’est à dire l’outil permettant à de futur informaticiens, incompétents notoires, de justifier les heures d’apprentissage de l’informatique donnés par des « profs » qui eux-mêmes n’ont rien compris à ce monde et surtout n’y connaissent rien (et pour cause : sauf à recevoir leur paye de fonctionnaire garantie à vie, ils n’en vivent pas et donc n’ont aucune obligation de résultat), et tout ça pour pondre des logiciels minables, bugués de partout, et et trop souvent éloignés des besoins réels (dites-moi ce que vous voulez et je vous expliquerais comment vous en passer) .
    par exemple, quand un ordinateur ne connait que 5 à 6 types de données (bit octet mot adresse flottant, etc..), le « C » oblige à en déclarer des dizaines, quand à « C++ » on dépasse allégrement les centaines, bref on pisse plus de lignes de déclaration que de ligne de code. Et si on parle du .net, alors on frise le délire total. Et on appel cela le « progrès ».
    par exemple le simple « hello Word », en assembleur fait moins d’une centaine d’octet, passe à quelques kilo-octets en « C » pour atteindre plusieurs mega-octets sous framework (sans parler du runtime).

  • Par goc (---.---.---.2) 10 septembre 13:15
    goc

    Il ne faut pas oublier la partie financière de l’affaire

    Car les européens ont de suite accusé les (pro)russes d’être à l’origine de l’accident, puis surtout ces même européens se sont empressé d’appliquer des sanctions économiques contre la Russie sur la base de ces affirmations.
    Donc s’il s’avère que ce sont les troupes de Kiev qui ont perpétré l’attentat, alors la Russie est en droit d’exiger des dommages et intérêt au titre d’accusations mensongères.
    Et là on va compter en milliards, voir en dizaines de milliards.
    Sans oublier le droit qu’auront les russes de couper le gaz vers l’Europe suite au non paiement de ces dommages et intérêts.
    Alors vous pensez bien que les hollandais (qui ont appliqué aussi des sanctions) ne sont pas pressés de déclarer Kiev comme le vrai coupable de l’attentat

  • Par goc (---.---.---.2) 9 septembre 23:40
    goc

    @ l’auteur
    excellent article. je me permettrais d’y ajouter un point

    Conçue pour établir un pouvoir fort, la Ve République a paradoxalement abouti à rendre le pouvoir politique impuissant en empêchant la mise en place d’un système de gouvernement démocratique moderne et efficace.

    Je suis persuadé que la solution passe justement pas l’utilisation de la Vème, à savoir la nécessité d’avoir un pouvoir fort et indépendant.
    Comme tout régime en fin de vie laisse la place à un nouveau régime autoritaire, seul apte à imposer les reformes necessaires. On l’a vu en 1789.
    On doit avoir un nouveau 1789, même si cela passe par la « terreur » et la guillotine.
    Car aujourd’hui nous somme en danger et donc en état de légitime defense.
    Aujourd’hui la solution passe par un nettoyage des gouvernants et de leurs valets (politiciens, journalistes, financiers, etc...)

  • Par goc (---.---.---.217) 30 août 14:32
    goc

    Selon le ministère de l’économie, grace au Linky, l’augmentation moyenne de l’électricité ne sera “que” de 1,50 euros pour les consommateurs.

    heu... 1.50€ chaque heure ou par an ??

  • Par goc (---.---.---.2) 29 août 11:59
    goc

    Bonjour Fergus

    J’aurais plutôt tendance à suivre l’idée de Dedefensa qui nous explique qu’en fait les USA sont en ce moment dans une guerre interne entre neocons et Pentagone. Les premiers poussant à une guerre avec la Russie alors que les militaires restent sur leur habituel ennemi, à savoir les islamistes. Du coup, alors que les neocons avaient réussi au début à obliger Obama de devenir agressif envers Poutine, les derniers événements en Irak ont redonné la priorité aux militaires
    et comme Obama est un faible et ne sait que suivre le dernier qui a parlé...







Palmarès