Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

goc

goc

Informaticien cevenole, c'est dire le combat de tous les jours entre high-tech et ruralité
, combat garant d'une ouverture au monde et d'une curiosité jamais assouvie. Combat aussi pour une tolerance et une relativisation des choses, toutes ces valeurs que j'ai acquis au cours de mes nombreux voyages professionels de par le monde.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 2574 69
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires

  • goc (---.---.---.116) 27 octobre 2015 17:09
    goc

    Bonjour Olivier Cabanel

    n’oublions pas non plus cet autre forme d’humour pratiqué dans les pays de l’est à l’époque de l’URSS et qui était une forme subtile de résistance

    Un journaliste qui demandait a des polonais si la vie était dure chez eux, ils répondaient
    - « bahhh... on ne peut pas se plaindre »
    - « mais alors pourquoi voulez-vous venir en occident ?? »
    - « parce que chez vous on peut se plaindre !! »

  • goc (---.---.---.116) 16 octobre 2015 14:56
    goc

    Bonjour Captain fred

    Merci pour l’article
    je ne saurais trop conseiller a ceux qui ont encore quelques econocrocs de les convertir en or le plus vite possible
    en plus l’or échappe aux lois sur la gestion de l’argent liquide.
    Mais pas des lingots, des napoléons c’est plus facile pour le troc

    plus sérieusement (quoique c’était sérieux mon conseil), le pense qu’au dernier moment les politiciens véreux habituels trouveront un arrangement, ne serait-ce que pour garantir leur poste et leurs privilèges. Mais cela ne résoudra pas le problème. Je pense même que cela aggravera les choses, car leur arrangement ne sera que du replâtrage de jambe de bois, et par voie de conséquence affaiblira la confiance dans le $$$.
    Et comme on sera en pleine déprime suite aux succès militaires russes (et surtout suite à l’écroulement inévitable de l’Ukraine), on pourrait rapidement voir les rats quitter le navire, y compris parmi les « val...heu.. les alliées » des USA.

  • goc (---.---.---.116) 16 octobre 2015 10:16
    goc

    @ l’auteur

    Merci pour cet article
    je regretterais simplement que le rôle de la Turquie ne soit que si peu évoqué.

    Pour moi, Erdogan joue un jeu dangereux et possède un pouvoir de « fouteur de M.. » important.

    Mais peut-être n’est-il qu’un électron ridicule comme l’a été en son temps le pitre géorgien

    Peut-être est-il, à l’image de botul 1er, capable de lancer de façon imbécile et tragique, ses « amis » dans une guerre aussi barbare qu’inutile mais aux conséquences tragiques

    Peut-être enfin joue-t-il le rôle de la chèvre, afin d’attirer les forces russes dans le guêpier syrien, permettant ainsi aux ricains d’avancer leurs pions du coté des pays baltes en vue de la conquête de la Russie (phantasme inassouvie des anticommunistes primaires US)

    En tout cas, il reste pour moi, le pion le plus important de ce conflit, car capable à lui seul de faire basculer soit vers une guerre totale, soit vers une chute tout aussi importante de l’hégémonie US.
     
    Il suffit de voir comment l’Europe baisse sa culotte face à Erdogan en lui proposant de renégocier son entrée au sein de l’UE et de financer sa gestion des réfugiés (pour qu’il les garde chez lui).

    Maintenant on peut interpréter cette nouvelle relation UE-Turquie sous 2 angles différents
    1 - Soit l’UE est chargée par les USA de donner une compensation aux turques afin que ces derniers ne bougent pas
    2 - Soit l’UE est chargée par les USA de pousser Erdogan à fait une grosse bêtise (en lui montrant le soutient aveugle de l’UE) et de déclencher la fameuse guerre dont rêvent les dirigeants trisomiques américains.

  • goc (---.---.---.116) 15 octobre 2015 13:55
    goc

    @Bernard Dugué

    bonjour

    Robert GIL a 100% raison, c’est bien l’impérialisme US (avec le fanatisme sioniste) qui est le vrai responsable de ce chaos. Déjà lors de la guerre en Afghanistan, ce sont bien les USA qui ont fabriqué AlQuaida pour « embêter » les russes, Puis ce sont bien les américains qui ont fait croire à Saddam hussein qu’il pouvait envahir le Koweït (et je ne parle pas des milliers de tonnes de pétrole entreposé, comme par hasard, juste avant l’invasion du Koweït). Et que dire du 11/09/2001...
    quand au prétendu rôle de modérateur envers Hollande, c’est bien plutôt la frousse de prendre une raclée qui les a fait reculer, ainsi que la faiblesse des prétendues preuves accusant Hassad du gazage (associé au fait que les ricains ont oublié de prévenir notre mou_de_service)
    Et puis vous sous-estimez le bordel actuel au sein même des politiciens américains : entre Obama l’indécis et les néo-cons abrutis, la politique extérieure américaine n’est plus sous contrôle de personne et se fait au jour le jour.

  • goc (---.---.---.2) 9 octobre 2015 05:07
    goc

    @izarn
    Bonjour izarn
    En théorie vous avez raison
    mais attention, on est encore loin des élections, et beaucoup de choses peuvent changer
    De plus je pense aussi que les français dans l’isoloir, auront encore peur d’amener MLP à l’Elysée

    Et puis surtout j’attends de voir ce qui va se passer aux USA avec leurs élections. En ce moment il tourne un vent bizarre la-bas, à savoir que les deux candidats les plus « hors-systeme » sont en tête, et par contre les candidats « système » sont dans les choux (aussi bien hilary que jeff bush). Alors chez eux aussi on est encore loin des élections, mais les primaires approches (dans 3 mois) et ça sent un peu la panique chez les politiciens.
    Or il est clair que si les électeurs ricains sèment le désordre politique la-bas, alors on pourrait bien voir en France une redistribution des cartes.

    Même en Angleterre on assiste a un changement important de l’électorat avec l’arrivée d’un « gauchiste » mode « melenchon » à la tête du parti travailliste au détriment du « Macron » local. Et la montée en Europe de partis nouveaux comme Podemos, fausse le jeu habituel. Donc il va devenir de plus en plus difficile de « prévoir » le résultat d’une élection







Palmarès



Agoravox.tv