• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gogo mais pas trop

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • gogo mais pas trop 25 avril 2007 22:53

    Bonsoir, Je n’ai pas abordé le sujet de la psychologie expérimentale de manière générale, mais les études dont il est question dans l’article. Mon propos est fondé sur les considérations suivantes : 1-Les concepts utilisés dans une étude scientifique doivent être en cohérence avec la problématique intrinsèque du domaine et ne pas être contaminés par des considérations idéologiques ou morales. C’est le cas par exemple du concept de « code génétique », ce n’est pas celui de « généticisme » dont on va montrer par la suite qu’il est corrélé à des concepts immoraux. 2- Une théorie scientifique doit décrire des mécanismes permettant d’expliquer des faits, être féconde pour la recherche et offrir la possibilité de tests de réfutation. C’est le cas de la génétique. 3- Le fait de constater une corrélation, voire une relation de cause à effets entre des croyances « généticistes » et des attitudes racistes discrédite ces croyances d’un point de vue idéologique ou moral sous un déguisement scientifique mais nullement de manière scientifique. 4- La croyance abusive, en l’état de nos connaissances, dans le rôle des gênes comme déterminants de la personnalité et des comportements doit être combattue par les moyens scientifiques fournis par la théorie génétique.


  • gogo mais pas trop 24 avril 2007 20:05

    réponse à Jojo2 Je suis d’accord avec vous bien sûr. Ma critique porte sur l’utilisation sans précaution du terme « scientifique ». La génétique est une véritable théorie scientifique dont toutes les conséquences ne sont pas encore tirées. L’utilisation politique ou morale qui peut en être faite n’est pas un problème scientifique. En ce qui concerne les études de sciences sociales dont il est question dans l’article et qui visent à contredire de manière soi-disant scientifique cette utilisation, là non plus on ne parle pas de la même science et il vaut mieux en être conscient.


  • gogo mais pas trop 24 avril 2007 14:24

    Gogo mais pas trop M. Sarkozy ne devrait pas se risquer en terrain miné. Cependant, pour avoir cru que le chromosome Y générait des différences génétiques entre les hommes et les femmes, je découvre aujourd’hui être le tenant d’une idéologie « le généticisme qui essentialise les différences entre les personnes et dont la fonction est de justifier et de maintenir les inégalités sociales ». Prétendus scientifiques ou chercheurs en sciences humaines, quand allez vous cesser de nous présenter des vessies pour des lanternes.


  • gogo mais pas trop 24 avril 2007 14:10

    Gogo mais pas trop Je ne pense pas qu’il soit raisonnable de la part de M. Sarkozy de s’engager sur un terrain qu’il ne maîtrise pas. En ce qui me concerne, j’ai cru constater que les personnes dotées d’un chromosome Y présentaient généralement de nombreuses et importantes différences avec celles qui n’en disposaient pas. Convaincu que les hommes sont différents des femmes et que cette différence est d’origine génétique, je découvre aujourd’hui que je suis victime d’une idéologie pernicieuse « le généticisme dont la fonction est de justifier et de maintenir les inégalités sociales ». Prétendus scientifiques ou chercheurs en sciences humaines, quand allez vous cesser de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.







Palmarès