Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

gogoRat

gogoRat

citoyen français

 participant à :  http://okidor.free.fr/reflects/
________________
marotte principale pour agir : Le contre-pouvoir à mettre en place ? des cahiers de doléances permanents - à faire officialiser !
10000 points permanents de pouvoir à chaque citoyen
(en fait peu importe le nombre pour peu que ce soit strictemement le même pour chaque électeur)  :
à répartir à tout moment entre des doléances existantes
(par initiatives individuelles antérieures) ou à rédiger de sa propre initiative ... 
 Les doléances ayant recueilli le plus de points devant être traitées en priorité par les détenteurs officiels du Pouvoir : élus ou dictateurs, ils ne pourront pas les ignorer devant le Monde et l'Histoire ...
 


 esquisse de brainstorming collectif, par ce "framapad"  :
 http://lite3.framapad.org/p/2OVC8Av... ;
( apportez-y vos idées sans même vous inscrire : chaque modification y est archivée en permanence )

___
 présentation globale de KDO
___
un Kdo-fork bien outillé (wiki)
... dans ggouv.fr


Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 634 19
1 mois 0 33 0
5 jours 0 7 0



Derniers commentaires

  • Par gogoRat (---.---.---.122) 14 septembre 22:19
    gogoRat

     Quand on prétend répondre à un besoin, autant analyser d’abord ce besoin ... pour éviter de se tromper d’objectif ! 
     (Besoin de formation-formatage pour préparer des salariés-clef-en-main - paramétreurs de boites noires, conditionnés aux modes d’emplois d’entreprises le plus souvent privées et étrangères ?
     ... ou besoin d’éducation pour que chaque citoyen puisse se frotter à une discipline intellectuelle susceptible de renforcer l’habilité à fortifier une mise en pratique de raisonnements logiques ?)

     

    •  "En réponse au défi de l’alphabétisation numérique (digital literacy) et aux considérables besoins de l’économie française en emplois dans le secteur du numérique et des TIC"
    => défi de l’alphabétisation numérique ?
     Comment des décideurs, des enseignants, des journalistes peuvent-ils encore (faire semblant de) ignorer
     - ce phénomène ? :
     lorsqu’un outil informatique s’utilise avec facilité, cela est moins à mettre sur le compte d’une dextérité ou d’une agilité intellectuelle de l’utilisateur ... que sur une complexité habilement masquée par le travail (souvent considérable) des concepteurs et réalisateurs de cet outil !

     -et ce consensus démocratique :
     l’effort public a moins de légitimité à formater des esprits à des modes d’emploi privés... qu’à éduquer et à permettre l’appropriation des arts et techniques adoptés par chaque citoyen 
     

     ’alphabétisation" ?
      réduire l’enjeu à ce niveau risque à la fois de donner de faux espoirs à de jeunes (ou moins jeunes) têtes ... et de dévaloriser, aux yeux du plus grand nombre, l’effort de maîtrise atteint par les vrais artistes professionnels d’un développement informatique digne de ce nom.
     

    =>
    considérables besoins de l’économie française en emplois dans le secteur du numérique et des TIC  ?

     en plus des considérations précédentes SVP , la moindre des politesses serait d’enquêter sur la réalité du marché de l’emploi (une bonne piste = le MUNCI !)

     et de ne pas se payer la tronche de nos chères têtes blondes : car si l’on se met à fabriquer des pisseurs de code à la pelle ... il faudra s’attendre à une baisse des salaires ... et à de futurs cycles de démotivation collective

     (cf remarque de goc :
    "des « profs » qui eux-mêmes n’ont rien compris à ce monde et surtout n’y connaissent rien (et pour cause : sauf à recevoir leur paye de fonctionnaire garantie à vie, ils n’en vivent pas et donc n’ont aucune obligation de résultat" )

  • Par gogoRat (---.---.---.122) 13 septembre 13:13
    gogoRat

    Extraits de : http://www.agoravox.fr/actualites/s...
    =
    "Les croyances et les besoins égomaniaques font référence aux éléments suivants :
    un sens grandiose de son importance,
    des fantaisies de puissance et de succès illimités,
     un besoin excessif d’admiration,
     une certitude de mériter des privilèges,
     un manque d’empathie,
     un sentiment d’envie et une hypersensibilité aux réactions d’autrui.
     Quant à l’actualisation du leadership narcissique, celle-ci est rendue possible au moyen des actions du leader suivantes : la mise à profit de son charisme ; la promotion de fascinants projets utopiques ; le recrutement de collaborateurs dépendants et serviles  ; et le traitement machiavélique des dossiers. En somme, la manipulation d’autrui et la gestion des apparences se révèlent grandement exploitées par le leader narcissique afin de valider ses croyances et de satisfaire ses besoins égomaniaques."

  • Par gogoRat (---.---.---.122) 12 septembre 13:15
    gogoRat


    @Gieller :
     travailler collaborativement pour une nouvelle constitution. Oui l’idée semble bien commencer à prendre corps ... tout doucement ... mais rien ne sert de courir _ « festina lente » ! (hâte-toi lentement)

    cf http://www.agoravox.fr/actualites/c...
    ou http://www.agoravox.tv/tribune-libr...
    ...

    à propos d’atelier constituant , il semble alors que le retour d’expérience évoqué par Etienne Chouard apporte de l’eau au moulin d’une idée de cahiers de doléances modernisés ...

     Avec à la fois moins de prétention (effets escomptés bien plus progressifs et découplage de l’exercice du Pouvoir fondamentalement permis)
    et plus d’ambition démocratique ( travail collectif non plus ponctuel, mais permanent ) ,
    la mise en place collective de cahiers de doléance devrait pouvoir permettre à la fois

    • - de préparer la rédaction d’une constitution
    • - de structurer démocritiquement les ateliers constituants , et les échages entre eux
    • - d’envisager un autre horizon que la constitution, et d’autres techniques démocratiques que le seul tirage au sort ...

     (Rappel d’une suggestion : 
     un même poids de témoignage et d’expression des ses convictions/opinions accordé à chaque citoyen : poids-témoignage fractionable à l’infini en autant de cautionnements relatifs que souhaité - parmi seulement les doléances qui vous touchent et pour lesquelles vous savez avoir un avis pertinent et argumenté )
  • Par gogoRat (---.---.---.122) 11 septembre 11:53
    gogoRat

    « Si vous vous contentiez Madame
    De rendre le roi fou de vous
    L’amour étant l’affaire des femmes
    Nous n’en aurions aucun courroux
    Comprenez-vous ?
    Mais depuis quelque temps Marquise
    Vous voulez gouverner en tout » ....

     = début ds « lyrics » de : Comprenez-vous ? http://youtu.be/x-WoDy554Pc?list=PL...

  • Par gogoRat (---.---.---.143) 9 septembre 19:53
    gogoRat

     Quelle médiocrité et quel manque d’envergure dans notre aspiration à un idéal démocratique !
    Ne « faire appel au peuple pour vérifier la légitimité de l’exécutif » que lorsqu’une « crise politique survient » !
     Autant dire qu’on va demander aux gens d’endosser la responsabilité du désastre dès qu’il sera trop tard. ( Si on attendait que les patients soient à l’agonie pour se soucier de leur santé, autant transformer tout de suite les hôpitaux en entreprises de pompes funèbres )

     Pourtant, les Suisses savent faire des votations. ( Le référendum d’initiative populaire n’étant encore qu’un rêve chez nous, alors qu’il manque lui-même extraordinairement d’ambition démocratique ! )
     Pourtant des cahiers de doléances ont fonctionné bien avant qu’apparaissent les formidables potentialités, actuellement encore accessibles, de l’informatique et de l’Internet ...
     Pourtant si le travail collaboratif n’était pas jouable, que serait la relative liberté d’expression dont nous disposons encore aujourd’hui grâce à ces phénomènes, s’ils ne s’appuyaient pas sur du logiciel libre ? - d’origine non commanditée par des délégués ’incarnant’ le peuple !
     ...

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Fiscalité Scandale






Palmarès



Agoravox.tv