Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

gogoRat

gogoRat

citoyen français

 participant à :  http://okidor.free.fr/reflects/
________________
marotte principale pour agir :
Objectif :
  • une reconnaissance officielle d'un égal poids d'expression publique attribué à chaque citoyen-français (ie : en âge d'assumer son expression publique autant que les lois officielles en vigueur).
     ( Chacun pouvant à tout instant réajuster cette expression publique qu'il a la responsablité morale d'assumer personnellement )

    Nota Bene :
     on distingera légitimité morale (d'appréciation individuelle) de légalité officielle (ce qui est procédurièrement licite) et de 'reconnaissance officielle' (qui n'est pas nécessairement caution implicite, mais plutôt prise en compte actée ) !
     
Le contre-pouvoir à mettre en place ? des cahiers de doléances permanents - à faire officialiser !
10000 points permanents de 'reconnaissance officielle' à chaque citoyen
(en fait peu importe le nombre pour peu que ce soit strictemement le même pour chaque électeur)  :
à répartir à tout moment entre des doléances existantes
(par initiatives individuelles antérieures) ou à rédiger de sa propre initiative ... 
 Les doléances ayant recueilli le plus de points devant être traitées en priorité par les détenteurs officiels du Pouvoir : élus ou dictateurs, ils ne pourront pas les ignorer devant le Monde et l'Histoire ...
 
 
 
 esquisse de brainstorming collectif, par ce "framapad"  :
 http://lite3.framapad.org/p/2OVC8AvGrv&nbsp ;&nbsp ;&nbsp ;
( apportez-y vos idées sans même vous inscrire : chaque modification y est archivée en permanence )

___
 présentation globale de KDO
___
un Kdo-fork bien outillé (wiki)
... dans ggouv.fr
+ mindmap
présentation interactive
 
 
 



Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1137 17
1 mois 0 35 0
5 jours 0 4 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires

  • gogoRat (---.---.---.5) 25 janvier 01:09
    gogoRat

    « Pour tuer la culture laissez-la à ceux qui pensent en avoir plus que les autres. »
    ( : citation d’un internaute )

     Le rôle de d’un Etat républicain démocratique n’est pas de (faire) développer (par une ’élite’ méritocratique) un produit,
    mais serait plutôt de permettre et garantir les possibilités d’émergence et de prospérité des phénomènes culturels.
     Pour que les Français s’approprient, démocratiquement, le phénomène culturel informatique, il conviendrait d’abord de reconnaître d’intérêt public les initiatives gratuites engendrées par le besoin rencontré.
     Exemple :
     plus que de ’formations’ ou de nouvelles inventions imposées par des fonctionnaires du moment cherchant à justifier leur situation, les passionnés, professionnels sur la brèche, informaticiens en inter-contrats, au chômage ou pire, voire de simples utilisateurs ou curieux (ou potentiels investisseurs) ... auraient besoin de cerner la prospective visée par notre pays, ainsi que les orientations retenues pour la nécessité normative ( penser au risque-investissement personnel que représente chaque auto-formation ! ...) ; la démocratie gagnerait aussi à voir favoriser des débats, ouverts à tous, sur les sujets afférents à des choix certainement aussi déterminants par leurs implications politiques que par leurs côtés techniques.
     ( Exemple : comprendre qu’il est plus pertinent de permettre aux informaticiens sans emploi de constituer des associations de développeurs autonomes - non inféodées à des clans politicianisés - que d’exiger d’eux cette idiote et infertile culture de la science des CV et lettres de motivations voulue par des accompagnateurs-Paul-en-ploie en mal de justification de leur poste )

  • gogoRat (---.---.---.5) 24 janvier 19:10
    gogoRat

     Question de bon sens devant les visées démocratiques (prétendues de façon sous-entendue) ;
    mais aussi question de bon sens pratique tout simplement :
     un Operating System (digne de l’état de l’art actuel) peut-il être maintenu (de plus, avec un certain degré de confidentialité peut-être ?) par un volume démographique de 66 millions de Français pour 7,35 Millards de terriens ? (sachant que notre pays est et reste candidat à ce d’aucuns nomment ’La Mondialisation’ ) ?

    Noter que :
     - si des experts doivent se spécialiser sur cet OS,
     ils auront intérêt à ce ce qu’il devienne vite un succès, sinon leurs investissement en formation, apprentissages et expériences ne vaudront pas grand chose en dehors du ’marché fermé’ du fonctionnariat franco-français
    - tous les expérimentateurs/utilisateurs devront se dépêcher de se débrouiller pour faire en sorte que leurs investissements en temps, expériences et projets aient un bien meilleur destin que feue notre expérience nationale du Minitel ...

    - nos militaires rêveront sans doute d’une confidentialité technique digne de l’arme de guerre que constituerait un OS national avec ses portes de contrôles secrètes et sous commande ...
     sauf que le volume de compétences (de tous ordres - pas seulement de haute volée) impliquera nécessairement le pourcentage non négligeable d’un volant conséquent de non fonctionnaires, sous-traitants fatalement laissés pour compte un jour ou l’autre, d’une façon ou d’une autre, qu’il sera difficile de mettre au pas si l’on veut garder une apparence démocratique
     
    - un système d’exploitation exploite les équipements périphériques issus de tous les constructeurs du monde : ces périphériques ont statistiquement peu de probabilité d’être conçus, produits et maintenus par des Français, en France ; ils sont susceptibles d’obéir chacun à leur propre vision géostratégique (commerciale ou plus), et ce sont avant tout eux et les alliances qu’ils tissent avec les OS de leur choix qui font ou pas le succès d’un OS particulier

  • gogoRat (---.---.---.5) 23 janvier 19:26
    gogoRat

    RSAistes, travailleurs pauvres du privé : mariez-vous, faites des enfants, le droit d’asile leur sera accordé !

  • gogoRat (---.---.---.5) 23 janvier 13:09
    gogoRat

    « Ces trous noirs, c’est troublant » ! 
     lumineux !  smiley 

  • gogoRat (---.---.---.5) 23 janvier 12:48
    gogoRat

    ’Le diable est dans les détails’
     « Énoncer clairement [ ... ] »  : voilà bien semble-t-il le clou de ce conte !
     
     
    L’immortalité est un cadeau empoisonné ?
     
     Le cadeau empoisonné c’est le miroir, le boomerang de nos confusions, la part de ce que nous ne saurions énoncer lorsque nous croyons désigner ce que nous souhaiterions.
     
     Qui saurait préciser, clarifier ce que peut vouloir désigner ’immortalité’ ?
     Un temps infini d’alternances Sarko/ Hollande ... Hollande / Poutine ... Poutine / Deng Piong TchuTchout (dictateur mondial pour les 3 prochains millénaires) ... puis TchutTchout/Moi ... puis Moi/un Autre ... puis quoi ?
     
     Le désir d’une chimère peut-il être énoncé clairement ?
     
    Intéressant en tous cas de noter, dans l’énoncé des désirs communément formulés, le passage d’un désir d’avoir à un désir d’être :
     de l’avoir :
     - une pâtisserie : éclair au chocolat
      
     - gros sac .. rempli de beaux billets.
       
     de l’avoir-marque-de-reconnaissance-de-bibi :
     - compagne de ses rêves, maisons somptueuses, beaux enfants, amis formidables, bref ... tout ce qu’il désire posséder.
     
     à une transformation existentielle :
     devenir in-mourable  !
     
     Tout ceci restant égo-centrique : pas une clarification sur le caractère transitif, récursif ou non de l’immortalité souhaitée ! Immortalité ? beaux enfant immortels aussi pour la ’compagne de ses rêves’, pour ses ’beaux enfants’ et pour les ’amis formidables’ ainsi que toutes leurs familles et amis ?
     
     Le poison ne serait-il pas d’avoir manqué d’ambition ? : tant qu’à faire de se changer l’être, pourquoi ne pas avoir demandé de devenir l’univers Lui-même ? Que dis-je, de devenir l’alpha et l’oméga.
     ... c’est à dire de devenir l’inconnu, le non énonçable ;-(

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Fiscalité Scandale






Palmarès



Agoravox.tv