Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

gogoRat

gogoRat

citoyen français

 participant à :  http://okidor.free.fr/reflects/
________________
marotte principale pour agir :
Objectif :
  • une reconnaissance officielle d'un égal poids d'expression publique attribué à chaque citoyen-français (ie : en âge d'assumer son expression publique autant que les lois officielles en vigueur).
     ( Chacun pouvant à tout instant réajuster cette expression publique qu'il a la responsablité morale d'assumer personnellement )

    Nota Bene :
     on distingera légitimité morale (d'appréciation individuelle) de légalité officielle (ce qui est procédurièrement licite) et de 'reconnaissance officielle' (qui n'est pas nécessairement caution implicite, mais plutôt prise en compte actée ) !
     
Le contre-pouvoir à mettre en place ? des cahiers de doléances permanents - à faire officialiser !
10000 points permanents de 'reconnaissance officielle' à chaque citoyen
(en fait peu importe le nombre pour peu que ce soit strictemement le même pour chaque électeur)  :
à répartir à tout moment entre des doléances existantes
(par initiatives individuelles antérieures) ou à rédiger de sa propre initiative ... 
 Les doléances ayant recueilli le plus de points devant être traitées en priorité par les détenteurs officiels du Pouvoir : élus ou dictateurs, ils ne pourront pas les ignorer devant le Monde et l'Histoire ...
 
 
 
 esquisse de brainstorming collectif, par ce "framapad"  :
 http://lite3.framapad.org/p/2OVC8AvGrv&nbsp ;&nbsp ;&nbsp ;
( apportez-y vos idées sans même vous inscrire : chaque modification y est archivée en permanence )

___
 présentation globale de KDO
___
un Kdo-fork bien outillé (wiki)
... dans ggouv.fr
+ mindmap
présentation interactive
 
 
 



Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 954 19
1 mois 0 27 0
5 jours 0 8 0



Derniers commentaires

  • gogoRat (---.---.---.138) 25 août 19:30
    gogoRat

    @clostra
     Qu’entendez-vous par ’professionnalisation de ces temps de loisir’ ?

     Il est vrai que traduire c’est trahir, et que le terme ’idleness’ employé par B. Rusell, gagnerait peut-être à être présenté en français par ’temps libre’ ... mais, là encore :
    - d’une part, différentes acceptions de ce terme risquent de donner lieu à contre-sens,
    - et, d’autre part, ’le’ loisir est autre chose que seulement des ’temps de loisir’ (acception de ’temps libre’ qui ne correspond pas au propos du philosophe )

     Il me semble bien que cet auteur d’œuvres conséquentes, autant en philosophie qu’en mathématiques, considérait le fruit de ses propres efforts comme relevant du loisir plutôt que d’un ’travail’ ; j’en veux pour preuve cet autre citation :

    • « L’utilisation sage du loisir, il faut l’admettre, est un produit de la civilisation et de l’éducation. Un homme qui a travaillé de longues heures toute sa vie s’ennuiera s’il est soudainement inoccupé. Mais,sans une quantité considérable de loisir un homme est coupé de beaucoup des meilleures choses. Il n’y a plus de raison que la plus grande partie de la population doive subir cette privation ; seulement un ascétisme idiot, d’habitude voilé, nous fait continuer à insister sur le travail dans des proportions excessives, maintenant que le besoin n’existe plus »
  • gogoRat (---.---.---.138) 25 août 11:15
    gogoRat

    " Tous ceux qui prônent le « travailler plus » pour moins d’humanité, pour un développement hypothétique et mal calculé, moins de créativité, de disponibilité et de spiritualité "

     Ce bon sens pratique rejoint celui du célèbre logicien Bertrand Rusell dans son ’In praise of idleness’ :

    • ’Sans la classe de loisir, l’humanité n’aurait jamais émergé de la barbarie.

      La méthode d’une classe de loisir sans devoirs était, cependant,extraordinairement gaspilleuse. Aucun des membres de cette classe ne devait apprendre à être travailleur, et la classe n’était dans l’ensemble pas exceptionnellement intelligente.


      .....
    • ’Au moins un pour cent consacrera probablement le temps non dévolu au travail professionnel à des activités de quelque importance publique et, puisqu’ils ne dépendront pas de ces activités pour leur gagne-pain, leur originalité sera libérée et il n’y aura aucun besoin de se conformer aux normes imposées par des experts âgés.
      Mais ce n’est pas seulement dans ces cas exceptionnels que les avantages du loisir apparaîtront. Les hommes et femmes ordinaires, ayant la jouissance d’une vie heureuse, deviendront plus bienveillants et moins enclins à persécuter ou à voir les autres avec soupçon’
  • gogoRat (---.---.---.138) 23 août 19:45
    gogoRat

    @gogoRat
     correctif du lien pour supergirl

  • gogoRat (---.---.---.138) 23 août 19:42
    gogoRat

     Puisqu’en Démocratie Représentative il est réputé prétentieux d’émettre un avis citoyen
     (du genre :
     - « Il est extrêmement dangereux d’encourager les gens à se considérer comme exceptionnels, quelle que soit la motivation. » - Vladimir Vladimirovitch Poutine
     - « Les vainqueurs prennent immédiatement les vices des vaincus. »
     Roger Martin du Gard )
     
     
    je me contenterai de jouer au jeu des familles :

     - Dans la famille « Les justiciers » , je demande la fille ! ( supergirl ! off course )

     

  • gogoRat (---.---.---.138) 22 août 14:57
    gogoRat

    bien vu :
    "On arrive, exactement, dans la description du mythe du prolétaire, beauf, raciste, violent, homophobe qui vote Front national, fiction nécessaire à la perpétuation de leurs idéologies prônant la transgression de toutes les normes établies.« 

    ou encore :
     ». Bientôt, il sera nécessaire de nous mettre à assumer l’idée qui consiste dire que se distinguer, se particulariser est l’essence même de la vie, condition minimale pour donner aux autres une richesse, une altérité. « oncomittant

    Diversité de l’homme, diversité du vivant ... (dans la ’logique’ dubig bang : de l’unique vers la complexité et l’entropie croissante )
     L’article aurait sans doute gagné encore à analyser l’idée de Régis Debray : »Là où il n’y a pas de frontière il y a des murs " / i e : il ne faudrait pas que le fort soit partout chez lui ... (l’hégémonie totale s’oppose à la diversité vitale , permettant une meilleure exploration des possibles, garante de capacités d’adaptation . Y compris en considérant qu’un interdit d’interdire d’interdire, concomitant à des interdit d’interdire constitue un champ de possibles élargi ... )

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Fiscalité Scandale






Palmarès



Agoravox.tv