Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

gogoRat

gogoRat

citoyen français

 participant à :  http://okidor.free.fr/reflects/
________________
marotte principale pour agir : Le contre-pouvoir à mettre en place ? des cahiers de doléances permanents - à faire officialiser !
10000 points permanents de pouvoir à chaque citoyen
(en fait peu importe le nombre pour peu que ce soit strictemement le même pour chaque électeur)  :
à répartir à tout moment entre des doléances existantes
(par initiatives individuelles antérieures) ou à rédiger de sa propre initiative ... 
 Les doléances ayant recueilli le plus de points devant être traitées en priorité par les détenteurs officiels du Pouvoir : élus ou dictateurs, ils ne pourront pas les ignorer devant le Monde et l'Histoire ...
 


 esquisse de brainstorming collectif, par ce "framapad"  :
 http://lite3.framapad.org/p/2OVC8Av... ;
( apportez-y vos idées sans même vous inscrire : chaque modification y est archivée en permanence )

___
 présentation globale de KDO
___
un Kdo-fork bien outillé (wiki)
... dans ggouv.fr


Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 601 19
1 mois 0 26 0
5 jours 0 1 0



Derniers commentaires

  • Par gogoRat (---.---.---.92) 7 août 18:24
    gogoRat

    citations de http://fr.wikipedia.org/wiki/Discou... :
     * ...« Mais la principale raison est qu’une partie de la population se met au service de la tyrannie par cupidité et désir d’honneurs. »
    ... « Ce sont donc les courtisans qui se font les complices de la tyrannie, perdant du même coup leur propre liberté. »
    * ...« Pour sortir de cette domination il faut sortir de l’habitude. »
    ____

    citations de http://www.singulier.eu/textes/refe... :
    * « 

    Pour le moment, je voudrais seulement comprendre comment il se peut que tant d’hommes,
    tant de bourgs, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois un tyran seul qu
    i n’a de puis
    -
    sance que celle qu’ils lui donnent, qui n’a pouvoir de leur nuire qu’autant qu’ils veulent bien
    l’endurer, et qui ne pourrait leur faire aucun mal s’ils n’aimaient mieux tout souffrir de lui que
     Pour le moment, je voudrais seulement comprendre comment il se peut que tant d’hommes,
    tant de bourgs, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois un tyran seul qu
    i n’a de puis
    -
    sance que celle qu’ils lui donnent, qui n’a pouvoir de leur nuire qu’autant qu’ils veulent bien
    l’endurer, et qui ne pourrait leur faire aucun mal s’ils n’aimaient mieux tout souffrir de lui que
     tant de bourgs, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois un tyran seul qui n’a de puissance que celle qu’ils lui donnent, qui n’a pouvoir de leur nuire qu’autant qu’ils veulent bien l’endurer, et qui ne pourrait leur faire aucun mal s’ils n’aimaient mieux tout souffrir de lui que de le contredire »

    * ... Mais l’habitude, qui exerce en toutes chosesun si grand pouvoir sur nous, a surtout celui de nous apprendre à servir [...] de nous apprendre à avaler

    le venin de la
    servitude sans le trouver amer."
  • Par gogoRat (---.---.---.92) 7 août 15:22
    gogoRat

    Petits joueurs ! Y compris Elkabbach : « Au-dessus de 40 000 francs, je prends tout ! »

     La solution la plus efficace, la plus logique et la plus simple pour instaurer un salaire maximum, donc une limitation de l’échelle des salaire, c’est de devenir honnêtes, et de tenir les promesses que l’on prétend honorer, à savoir : une (rélle) progressivité de l’impôt !

     J"avais essayé d’expliquer cela dans le seul article que j’ai présenté sur ce forum ...
     mais peut-être que les choses les plus évidentes sont les plus difficiles à accepter, car elles obligeraient à remettre en question trop de faussetés institutionnalisées et passées dans les moeurs ...
     La Boetie ne disait-il pas que c’est la force de l’habitude qui conduit à la servitude volontaire ?

  • Par gogoRat (---.---.---.92) 7 août 15:10
    gogoRat

    Très juste, zygzonrifle !
     de plus, laisser croire que le chômage serait avant tout question de compétence des demandeurs d’emploi est une grave indélicatesse à leur encontre qui ne fait qu’aggraver les difficultés auxquelles ils sont confrontés !
     Sous chaque gouvernement on voit placer n’importe quels copains à la tête de n’importe quels ministères, ou encore, lors de ramaniements, des ministres passant d’un ministère à n’importe quel autre - sans formation préalable - et nous sommes censés en attendre des miracles ...

     Mais d’où vient donc cette idée reçue que les chômeurs mériteraient cet a priori de discrédit infamant ?

     Notre Président nous avait confié qu’il attendait du secteur privé la relève économique de la France
     Les chômeurs étant presque par définition (oui c’est ironique !) quasiment tous dans ce secteur : cela voudrait dire qu’on attend le salut d’un secteur où l’on relègue tous les branquignols ? !!

  • Par gogoRat (---.---.---.92) 5 août 10:52
    gogoRat

    * Les hommes sont-ils « libres et égaux en droits »… la loi est-elle « la même pour tous »…
    >>> En France ? : clairement non, dès lors qu’il existe des « statuts », associés à des ramifications d’une loi à géométrie variable, qui font que les procès aux prud’hommes en arrivent à laisser constater des confusions jusque dans la bouche de magistrats en exercice de leur fonction ...

    * tous les hommes sont-ils toujours « présumés innocents jusqu’à ce qu’ils aient été déclarés coupables ?…  »
    >>> au-delà d’une approche seulement procédurière, ne s’en référant qu’à la Justice d’un « système » que tout bon Français passe son temps à conspuer, il serait bon de se souvenir
    - que, moralement, seuls des actes peuvent être jugés.
    - que la qualité du verdict est directement liée à l’honnêteté du jugement : de ses arguments et des capacités de défense assurés à ceux que l’on juge.
     Nos canards ou nos cancans n’auraient-ils pas un peu trop tendance à participer surtout d’un travail de diffamation visant là encore des personnes (rarement averties de l’attaque) plutôt que de tendre à redresser des torts ?

     Défendre une « cause du peuple » implique avant tout la très délicate et primordiale question de la légitimation :
     qui est fondé, (et comment ?) de dire ce qu’est la cause du peuple ?
     - des délégués (élus par une technique de scrutin bien particulière) ?
     - des représentants estampillés à vie par un titre ? (Fût-il obtenu selon un a priori de collégialité ... ) 
     - des canards ?
     - des cancans ?

     

  • Par gogoRat (---.---.---.83) 3 août 19:58
    gogoRat

     
     Quoi de plus naturel aujourd’hui que d’utiliser Wikipédia pour découvrir cette notion d’intelligence collective ?
    ( Wikipédia qui peut être vu comme un outil d’intelligence collective ...)
     >>> http://fr.wikipedia.org/wiki/Intell...
    ou >>> http://fr.wikipedia.org/wiki/Intell...

     Je soulignerais, dans ces pages, ces remarque :

    * La connaissance des membres de la communauté est limitée à une perception partielle de l’environnement, ils n’ont pas conscience de la totalité des éléments qui influencent le groupe. Des agents au comportement très simple peuvent ainsi accomplir des tâches apparemment très complexes grâce à un mécanisme fondamental appelé synergie ou stigmergie.

    * « les membres de la communauté des internautes ne possèdent qu’une perception partielle de l’environnement virtuel dans lequel ils baignent ; et n’ont pas conscience de la totalité des éléments qui influencent le groupe en interaction ».

     ... ce qui m’autorise à espérer qu’il n’est pas absolument indispensable que vous compreniez tout ce que j’écris, pas plus qu’il n’est indispensable que je comprenne (ni n’approuve) tout ce que vous écrivez ... pour que nos contributions sur ce blog aient des chances d’avoir un impact profitable à la communauté des internautes ( d’autres peuvent comprendre ce que je ou vous n’avez pas compris ) ...

    Exemple : le geek qui contribue à un logiciel libre sous Linux n’a pas besoin de savoir redévelopper tout le système d’exploitation pour que sa contribution fasse avancer le dispositif gratuit mis à disposition des internautes ...

    ____
    Quant à des idées pour mettre « pratiquement » en action une forme d’intelligence collective en matière de démocratie,
    même si, au premier abord, cela peut sembler touffu ... je me suis risqué, dans ma présentation Agoravox à suggérer une façon moderne de co-réinventer des « cahiers de doléances » ...
     ( Quoi qu’il en soit, les efforts requis de concentration et d’action, même parcellaires, nécessitent un minimum d’huile de coude et de réelle motivation : un peu plus que de la parlotte
     Si les gisement de ces ressources là ne trouvent pas en France, sait-on jamais si d’autres cieux ne les verront jamais surgir ? )

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Fiscalité Scandale






Palmarès



Agoravox.tv