Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

gogoRat

gogoRat

citoyen français

 participant à :  http://okidor.free.fr/reflects/
________________
marotte principale pour agir :
Objectif :
  • une reconnaissance officielle d'un égal poids d'expression publique attribué à chaque citoyen-français (ie : en âge d'assumer son expression publique autant que les lois officielles en vigueur).
     ( Chacun pouvant à tout instant réajuster cette expression publique qu'il a la responsablité morale d'assumer personnellement )

    Nota Bene :
     on distingera légitimité morale (d'appréciation individuelle) de légalité officielle (ce qui est procédurièrement licite) et de 'reconnaissance officielle' (qui n'est pas nécessairement caution implicite, mais plutôt prise en compte actée ) !
     
Le contre-pouvoir à mettre en place ? des cahiers de doléances permanents - à faire officialiser !
10000 points permanents de 'reconnaissance officielle' à chaque citoyen
(en fait peu importe le nombre pour peu que ce soit strictemement le même pour chaque électeur)  :
à répartir à tout moment entre des doléances existantes
(par initiatives individuelles antérieures) ou à rédiger de sa propre initiative ... 
 Les doléances ayant recueilli le plus de points devant être traitées en priorité par les détenteurs officiels du Pouvoir : élus ou dictateurs, ils ne pourront pas les ignorer devant le Monde et l'Histoire ...
 
 
 
 esquisse de brainstorming collectif, par ce "framapad"  :
 http://lite3.framapad.org/p/2OVC8AvGrv&nbsp ;&nbsp ;&nbsp ;
( apportez-y vos idées sans même vous inscrire : chaque modification y est archivée en permanence )

___
 présentation globale de KDO
___
un Kdo-fork bien outillé (wiki)
... dans ggouv.fr
+ mindmap
présentation interactive
 
 
 



Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 877 19
1 mois 0 47 0
5 jours 0 12 0



Derniers commentaires

  • gogoRat (---.---.---.79) 5 avril 12:26
    gogoRat

    @65beve

     il me semble avoir détecté 3 points où se glisse une erreur dans votre raisonnement lorsque vous supposez que « refuser le débat démocratique en tournant le dos à l’expression démocratique des urnes n’est pas constructif ».
     
     1e manque de rigueur du raisonnement :
     vous n’avez pas établi qu’il y ait réellement un débat , et encore moins, qu’il s’agisse honnêtement de démocratie.
     
     2e erreur (découlant sans doute de la première, mais « pas que » ) :
     vous n’avez pas établi que boycotter la mascarade de l’actuel scrutin soit suffisant pour identifier là un refus de débat démocratique.

     3e erreur :

     celle de prétendre à vous seul savoir ce qui est constructif et ce qui ne l’est pas.
     Ce n’est qu’en regard de la volonté générale que l’on pourrait évaluer ce qui est ou non constructif.
    Or, il se trouve que c’est justement cette évaluation de la volonté générale qui est contestée !
     
     
     C’est justement parce qu’une technique très particulière de scrutin n’est ni une loi divine, ni une solution mathématiquement irréprochable, ni même le fruit d’un consensus clairement et régulièrement établi de façon démocratique qu’il serait dictatorial de vouloir obliger à voter !
     
     Partant, pour rester honnête et civilisé, il est indispensable d’accorder autant de respect et de dignité (égalité en dignité et en droit) à l’acte du refus de vote qu’à l’acte de voter.

  • gogoRat (---.---.---.79) 5 avril 11:48
    gogoRat


     Si l’on pouvait calculer l’intégrale (sur 50 ans par exemple) du solde entre tous les bienfaits et tous les méfaits du secret d’Etat ,
     est-il certain que le résultat serait positif ?

  • gogoRat (---.---.---.79) 4 avril 15:01
    gogoRat

    Remarque, montrant que tout le monde ne baisse pas les bras en disant que « on ne peut rien changer » : ( la dérision peut être une arme à tenter  smiley )
     dans l’article http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/omerta-mediatique-suicides-a-49458 ,
     nymeo se fait plébisciter en écrivant :

    • "Je jure solennellement, par respect pour mes congénères et pour moi-même, de ne plus jamais travailler sciemment pour un profiteur quel qu’il soit et ainsi, à mon niveau, de faire barrage à l’esclavage et au harcèlement de classe, sous toutes leurs formes."
  • gogoRat (---.---.---.79) 4 avril 13:24
    gogoRat

    @Croa

    Pire !
     c’est un verdict a priori, d’ordre psychologique. Alors qu’il ne me semble pas que les spécialistes instruits et compétents dans ce domaine puissent se permettre ce genre de généralisation infamante.
     D’un côté on voit éluder les problèmes liés aux conditions globales de travail, par des bien-pensants qui prétendent vouloir tout traiter « au cas par cas ». (Pour mieux isoler en effet, et noyer le poisson)
     Et, en même temps, ce sont souvent les mêmes qui se permettent ce genre d’a priori global tristement contraire à notre idéal affiché d’égalité en dignité.
     
     
     Mais de qui nos ministres, et notre Président de la République, attendent-ils le redressement économique qu’ils prétendent espérer (et par conséquent l’alimentation des caisses qui permettent leurs rémunérations), si ce n’est des acteurs du privé. Or, les chômeurs se trouvent être des candidats à cette prise de risque non assumée par les donneurs de leçons protégés par leurs statuts contre-démocratiques !
     
     
     Là où cela s’aggrave encore, c’est qu’en montrant du doigt les victimes pour éviter d’affronter la vraie source des problèmes, on tue la possibilité-même d’une contre-réaction correctrice.
     Ceux qui détectent, signalent ou dénoncent les problèmes à corriger ou même seulement des améliorations souhaitables sont écartés comme des rabat-joie malfaisants ... tandis que ceux qui restent en refusant l’effort d’adaptation et de remise en cause n’imputeront les mauvais résultats de leurs équipes ’méritantes’ resserrées qu’à la défection et à la fainéantise de ceux qu’ils auront eux-mêmes écartés.

     Perversité ou inconséquence irréfléchie ? La compétence et le mérite seraient-ils de savoir oser cette hypocrisie ?

  • gogoRat (---.---.---.79) 4 avril 12:44
    gogoRat

    @65beve

    Bonjour,

     Je n’aurai ni l’illusion ni la prétention de vous connaître suffisamment pour pour avoir des jugements aussi péremptoires sur vous que ceux dont vous témoignez à mon égard.

     Mon impression se confirme donc quant à l’hypothèse que votre vécu ne vous ait pas encore apporté un minimum de prudence et de tact dans les conseils que vous vous permettez de prodiguer.

    Contrairement à vous, je continuerai d’espérer tout de même que nous puissions toujours changer ce que vous appelez « système verrouillé ». Sans doute, d’abord en restant aimables ...

     Je crains et me défierai toujours de quiconque n’entend m’autoriser qu’à me taire !

     Et je reste persuadé que pour être cohérents, ce sont plutôt celles et ceux qui ont cautionné par leur vote (y compris ’blanc’) le stratagème de légitimation actuellement en vigueur qui devraient donner l’exemple de l’obéissance (qu’ils exigent des non-votants) d’accepter sans broncher le résultat des urnes !

     Je ne commenterai pas le témoignage de votre opinion personnelle sur 68 . Chacun le ramènera librement à ses propre convictions personnelles et à sa évaluation personnelle de la volonté générale ...

    cdlt.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Fiscalité Scandale






Palmarès