Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gogoRat

gogoRat

citoyen français

 participant à :  http://okidor.free.fr/reflects/
________________
marotte principale pour agir :
Objectif :
  • une reconnaissance officielle d'un égal poids d'expression publique attribué à chaque citoyen-français (ie : en âge d'assumer son expression publique autant que les lois officielles en vigueur).
     ( Chacun pouvant à tout instant réajuster cette expression publique qu'il a la responsablité morale d'assumer personnellement )

    Nota Bene :
     on distingera légitimité morale (d'appréciation individuelle) de légalité officielle (ce qui est procédurièrement licite) et de 'reconnaissance officielle' (qui n'est pas nécessairement caution implicite, mais plutôt prise en compte actée ) !
     
Le contre-pouvoir à mettre en place ? des cahiers de doléances permanents - à faire officialiser !
10000 points permanents de 'reconnaissance officielle' à chaque citoyen
(en fait peu importe le nombre pour peu que ce soit strictemement le même pour chaque électeur)  :
à répartir à tout moment entre des doléances existantes
(par initiatives individuelles antérieures) ou à rédiger de sa propre initiative ... 
 Les doléances ayant recueilli le plus de points devant être traitées en priorité par les détenteurs officiels du Pouvoir : élus ou dictateurs, ils ne pourront pas les ignorer devant le Monde et l'Histoire ...
 
 
 
 esquisse de brainstorming collectif, par ce "framapad"  :
 http://lite3.framapad.org/p/2OVC8AvGrv&nbsp ;&nbsp ;&nbsp ;
( apportez-y vos idées sans même vous inscrire : chaque modification y est archivée en permanence )

___
 présentation globale de KDO
___
un Kdo-fork bien outillé (wiki)
... dans ggouv.fr
+ mindmap
présentation interactive
 
 
 



 
voir , par ailleurs :
démocratie liquide (video : https://www.youtube.com/watch?v=SIbc_xa4ilE ;
 book : démocratie électronique ..
 ou encore cet open source : http://liquidfeedback.org/ )

Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1625 17
1 mois 0 133 0
5 jours 0 26 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • gogoRat gogoRat 26 novembre 19:11

     Espérons que la subtilité rappelée ci-après, même si elle était vue comme une guerre de chapelle entre convaincus, aura au moins le mérite de mobiliser une attention constructive.
     
    Ne serait-il pas plus judicieux (et plus simple) de ne demander (au moins pour commencer, mais peut-être aussi sans plus) qu’un Revenu minimal d’existence ?
     ( étant minimal, ce revenu sera logiquement inconditionnel - sans quoi la condition contredirait le minimum annoncé -
     Le ’d’ existence’ au lieu ’de base’ établirait immédiatement une exigence plus forte et plus précise qu’une ’base’ interprétable à toutes les sauces et pouvant être arbitrairement baissée.
     L’indispensable pour exister, sous-entend en France un indispensable pour vivre dans une égale dignité avec les autres Français, ce qui est sensiblement plus exigent qu’un minimum vital ...
     à Noter que la théorie économique bien comprise, avancée même par des ’libéraux’ pour faire valoir l’intérêt financier de la ’manœuvre’ ne gagnerait rien à (se) tromper sur la qualité de ces vies qui font ontologiquement, par elles-mêmes la richesse économique d’un pays
    )

    voir ce récent débat concernant ouvrant la perspective d’une refonte du fisc
     ...


  • gogoRat gogoRat 26 novembre 18:33

    , @Fergus + cathy

     ce qui illustre bien la stupidité crasse de toute cette politicaillerie française et de ses régiments de militants subventionnés par la vache à lait contribuable qui, plutôt que de comprendre l’intérêt des normes, préfère payer des associations, voire des cours spécifiques d’écologiseurs arrivistes bien planqués et des producteurs ou customisateurs de poubelles spécifiques, qui dans chaque commune, vous catéchiseront le code de couleur local vertueux en fonction de chaque lieu et de chaque chapelle  !
     à quand un diplôme de bon trieur d’ordures qui permettra aux vacataires, intermittents et autres prestataires de services d’être autorisés à être mobiles pour vaquer, toujours ailleurs, d’un code de couleur à l’autre en fonction du lieu de leur contrat de subordination du moment ?


  • gogoRat gogoRat 26 novembre 16:17

    Nota Bene :

     comment voudriez-vous sans cela que ce puisse se produire le ’miracle’ d’une désignation pertinente et juste d’un incarneur de peuple ou même seulement d’un porteur de ’programme’ accepté par tous.

     Dans un programme portant à la fois sur :
     - les questions (prioritaires) de décision des principes et outils de légitimation
     - les questions diplomatiques et internationales
     - les questions économiques
     - les questions sociétales
     - les a priori d’ordre culturels
     - les a priori sur les besoins et procédures de l’éducation
     - etc ???

     comment voudriez-vous que, même avec 20 ’programmes’ différents, à prendre ou à laisser en bloc, une majorité de citoyens ne se voient dans l’obligation morale de rejeter chacun des programmes car il y trouverait fatalement dans chacun, à un endroit ou un autre, au moins un point de désaccord rédhibitoire !
     (Rédhibitoire au sens de ses convictions, pas seulement ’opinions’ : au point qu’on préférerait mourir que de cautionner ce point de désaccord )

     Par contre rien n’empêche chacun de cautionner (et pondérer équitablement) tous les sujets qu’il maîtrise et qui lui tiennent à coeur . Au pire, celui qui ne cautionne rien et n’a rien à demander, au moins ne serait pas contraint !


  • gogoRat gogoRat 26 novembre 16:00

    à l’auteur :

    Vous êtes encore bien trop timoré dans vos remises en causes !

    Vous ne pensez encore qu’à améliorer un système de scrutin particulier !
     Ce qui revient à continuer de cautionner, sans y réfléchir, ni même à en envisager la question, le principe de la délégation de pouvoir à un ou quelques individus ’incarneurs de peuple’.
     
    Voilà pourtant, dans vos propre propos, un début de réflexion (escamoté par les débats d’arrière plan sur la ’solution’ à une question à côté de la plaque basée sur l’a priori du vote-défaussement-des-responsabilités-civiques-individuelles, ) :
     
     ’Pour être admis à candidater, il faudrait plutôt qu’il soit contraint de répondre de façon satisfaisante et non détournée à toutes les questions essentielles (même les plus inattendues) que décideraient de lui poser les citoyens, en laissant de côté son paquet-cadeau.’
     
     Si au lieu de la question comment désigner un représentant du peuple ? on osait l’honnêteté de la question des besoins, à un niveau d’abstraction plus élevé :
     ’comment apporter, à mon échelle individuelle, la contribution civique et responsable requise pour vivre, dans mon pays et avec mes concitoyens, dans une honnête et digne quête de démocratie ( Pouvoir partagé du peuple, par le peuple,et pour le peuple ; le peuple étant constitué d’êtres humains libres, égaux en dignité -donc en droit ... et en capacité de développer des opinions et convictions pertinentes - et égaux pour une fraternité) ’

    ... alors il serait bien évident que la volonté du peuple ne saurait être exprimée que par des cahiers de doléances alimentés et pondérés par chaque citoyen, (à co-inventer démocratiquement ensemble sans rien laisser à des ’experts’ ! ... )
     et que le rôle et les compétences des élus, s’il doit y en avoir, ne devraient concerner que de basses questions d’arbitrage !


  • gogoRat gogoRat 26 novembre 15:30

    Marie-France Hirigoyen est aussi une des première à avoir lancé l’alerte :
    Le Harcèlement Moral : la violence perverse au quotidien

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Fiscalité Scandale






Palmarès