• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gogoRat

gogoRat

citoyen français

 participant à :  http://okidor.free.fr/reflects/
________________
marotte principale pour agir :
Objectif :
  • une reconnaissance officielle d'un égal poids d'expression publique attribué à chaque citoyen-français (ie : en âge d'assumer son expression publique autant que les lois officielles en vigueur).
     ( Chacun pouvant à tout instant réajuster cette expression publique qu'il a la responsablité morale d'assumer personnellement )

    Nota Bene :
     on distingera légitimité morale (d'appréciation individuelle) de légalité officielle (ce qui est procédurièrement licite) et de 'reconnaissance officielle' (qui n'est pas nécessairement caution implicite, mais plutôt prise en compte actée ) !
     
Le contre-pouvoir à mettre en place ? des cahiers de doléances permanents - à faire officialiser !
10000 points permanents de 'reconnaissance officielle' à chaque citoyen
(en fait peu importe le nombre pour peu que ce soit strictemement le même pour chaque électeur)  :
à répartir à tout moment entre des doléances existantes
(par initiatives individuelles antérieures) ou à rédiger de sa propre initiative ... 
 Les doléances ayant recueilli le plus de points devant être traitées en priorité par les détenteurs officiels du Pouvoir : élus ou dictateurs, ils ne pourront pas les ignorer devant le Monde et l'Histoire ...
 
 
 
 esquisse de brainstorming collectif, par ce "framapad"  :
 http://lite3.framapad.org/p/2OVC8AvGrv&nbsp ;&nbsp ;&nbsp ;
( apportez-y vos idées sans même vous inscrire : chaque modification y est archivée en permanence )

___
 présentation globale de KDO
___
un Kdo-fork bien outillé (wiki)
... dans ggouv.fr
+ mindmap
présentation interactive
 
 
 



 
voir , par ailleurs :
démocratie liquide (video : https://www.youtube.com/watch?v=SIbc_xa4ilE ;
 book : démocratie électronique ..
 ou encore cet open source : http://liquidfeedback.org/ )

Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1773 17
1 mois 0 58 0
5 jours 0 7 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • gogoRat gogoRat 4 février 12:43

     Toutes les prétentions (souvent politiciennes) à devenir visionnaire ne valent pas une roupie de sansonnet.
     
     Le Français a tort de se moquer des étourneaux.(cf http://www.expressio.fr/expressions/tete-de-linotte.php
    ... car il ne comprend pas, ou ne veut pas comprendre ce qui relève de phénomènes d’émergence : où le tout peut devenir plus que la somme de ses parties ; où une population rassemblée peut développer des comportements, des capacités, inaccessibles à un quelconque de ses individus !
     
     J’en veux pour ’preuve’(en fait : plutôt une présentation intuitive) ce texte :
    http://www.lejdd.fr/Societe/Sciences/L-enigme-des-nuees-d-etourneaux-742926
    où l’on peut noter : 

    • « Une hypothèse est que ces nuées ( »murmurations« en anglais) permettraient de créer des superorganismes afin de collecter plus efficacement l’information et d’accroître la survie des individus. L’ensemble du groupe bénéficie d’une information que chacun de ses membres fournit, mais à laquelle il n’aurait pas accès seul. Par exemple, sur la présence d’un abri pour la nuit. Ainsi un étourneau se dirige vers un groupe d’arbres ; l’information se propage de proche en proche et le groupe s’y pose quasi simultanément. Pourtant, il n’y a pas de leader ! »
     
     Et pour mieux se figurer la chose, il suffit de regarder la nature (pour ceux qui ne veulent ’croire que ce qu’ils voient’ ) :
     tempsreel.nouvelobs.com/galeries-photos/photo/20160215.OBS4650/grand-format-les-fascinants-ballets-des-etourneaux-sansonnets.html
     
     (bis repetita, cette fois à base de ’fourmi de langton’ : http://www.agoravox.fr/commentaire4781627&nbsp ; )
     
     
     Reste à comprendre aussi qu’il est possible de refuser une royauté élective sans pour autant être ’anarchiste’ ...

  • gogoRat gogoRat 4 février 00:44


     besoin de visionnaires ?
     retour sur la citation de J. Robert Oppenheimer 
    « science et bon sens »  :  ( Gallimard - 1955 )

    •   «  Nous sommes bien sûr, une foule ignorante ;
      le meilleur d’entre nous ne sait bien faire qu’un très petit nombre de choses
      ,
      et le savoir d’un individu n’embrasse qu’une infime partie des faits connus, dans l’histoire comme dans la science.
       
       Le grand changement dû à celle-ci est la rapidité de l’évolution, sa plus grande révélation, l’étendue de la nouveauté. Sauf à de rares époques de grande calamité, les civilisations n’ont jamais connu un bouleversement aussi brusque des conditions de leur existence, une floraison aussi rapide de tant de disciplines variées, des changements aussi marqués dans les idées que nous nous faisons du monde et de nos semblables. »
     
     ___________

     attention à notre probable atavisme aristocratique, justement mis en brèche par l’actualité la plus immédiate !

     ____________
     
    • « L’instabilité est la toile de fond devant laquelle se joue le drame du progrès  : l’amélioration de l’homme, le développement de ses connaissances, l’accroissement de sa puissance, sa corruption et sa rédemption partielles. Nos civilisations périssent ; [...] . Le temps viendra où notre espèce aura disparu ; [...] .
       
    • Et cependant, qu’il soit agnostique, bouddhiste ou chrétien, nul homme ne raisonne tout à fait ainsi. Ses actes, ses pensées, ce qu’il voit du monde qui l’entoure - la chute d’une feuille, la plaisanterie d’un enfant, le lever de la lune - ne sont pas seulement des faits historiques, du devenir et de l’évolution ; ils participent également du monde intemporel ; ils participent de la lumière de l’éternité. »

  • gogoRat gogoRat 4 février 00:15


    Citons plutôt :

    ’Les hommes naissent ignorants et non stupides. C’est l’éducation qui les rend stupides. ...’ - Bertrand Russel

     “Si ... on s’abuse aujourd’hui, c’est en espérant trop de connaissances de l’individu et trop de synthèse de la société.” - citation de de J. Robert Oppenheimer
     
     
     M’est avis que l’idéal démocratique n’a que faire d’esprits visionnaires  !
     (Laissons aux régimes aristocratiques ce ’mérite’ péremptoirement autoproclamé d’une prétention à remplacer les haruspices de jadis )

     

    D’accord, au moins, avec ce défouloir :
    ’Les partis politiques, de l’extrême droite à l’extrême gauche portent une immense et lourde responsabilité [...]
     Ces pense petit de la politique, attachés au pouvoir comme des sangsues au cul d’une truie, sont à des années lumière des préoccupations de la population.
     Ils sont dans le déni, la dissimulation et l’escroquerie intellectuelle..
    Le monde d’aujourd’hui n’est plus celui de hier et celui de demain est à...réinventer.’


  • gogoRat gogoRat 3 février 19:13

    @amiaplacidus

     Ce qui est surprenant, dans tout ce bouzin dont on nous rebat les oreilles, c’est que personne n’en retire les 2 principales enseignements qui en ressortent :

     1°) la supercherie du mot ’travail’ ! 

     2°) L’incapacité des commentateurs ’experts’ autant que ’du commun’ à affronter le hiatus de fond qui apparaît là, de façon flagrante, entre légitimité procédurière (fruit des nos techniques en vigueur de légitimation : elle est unique, collective) et légitimité morale (elle est plurielle, personnelle).
     
     Envisageant une dictature, il nous paraît évident que la légitimité morale puisse (et même doive) être souvent en conflit avec la légitimité procédurière.
     Ce qui brouille notre bon sens en supposée ’démocratie’ c’est que celles et ceux qui ont voté ( qui ont cautionné personnellement le processus de légitimation) entreraient en conflit moral avec eux-mêmes s’ils ne subordonnaient pas leur exigence morale première à leur engagement de ’contrat social’ ... : ils ne peuvent que se reprocher de n’avoir pas su procédurièrement faire évoluer les lois dans le sens qui amoindrirait ce malaise !

     Si jamais la méthode procédurière était majoritairement vue comme injouable, alors la vraie conclusion du bouzin serait que nos méthodes de légitimation sont à revoir !!!

     

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Fiscalité Scandale






Palmarès