Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gogoRat

gogoRat

citoyen français

 participant à :  http://okidor.free.fr/reflects/
________________
marotte principale pour agir :
Objectif :
  • une reconnaissance officielle d'un égal poids d'expression publique attribué à chaque citoyen-français (ie : en âge d'assumer son expression publique autant que les lois officielles en vigueur).
     ( Chacun pouvant à tout instant réajuster cette expression publique qu'il a la responsablité morale d'assumer personnellement )

    Nota Bene :
     on distingera légitimité morale (d'appréciation individuelle) de légalité officielle (ce qui est procédurièrement licite) et de 'reconnaissance officielle' (qui n'est pas nécessairement caution implicite, mais plutôt prise en compte actée ) !
     
Le contre-pouvoir à mettre en place ? des cahiers de doléances permanents - à faire officialiser !
10000 points permanents de 'reconnaissance officielle' à chaque citoyen
(en fait peu importe le nombre pour peu que ce soit strictemement le même pour chaque électeur)  :
à répartir à tout moment entre des doléances existantes
(par initiatives individuelles antérieures) ou à rédiger de sa propre initiative ... 
 Les doléances ayant recueilli le plus de points devant être traitées en priorité par les détenteurs officiels du Pouvoir : élus ou dictateurs, ils ne pourront pas les ignorer devant le Monde et l'Histoire ...
 
 
 
 esquisse de brainstorming collectif, par ce "framapad"  :
 http://lite3.framapad.org/p/2OVC8AvGrv&nbsp ;&nbsp ;&nbsp ;
( apportez-y vos idées sans même vous inscrire : chaque modification y est archivée en permanence )

___
 présentation globale de KDO
___
un Kdo-fork bien outillé (wiki)
... dans ggouv.fr
+ mindmap
présentation interactive
 
 
 



Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1417 17
1 mois 0 55 0
5 jours 0 8 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires

  • gogoRat (---.---.35.201) 3 août 12:39
    gogoRat

     ’Je suis ici, l’autre est ailleurs, et le silence est terrible :
    Nous sommes des malheureux et Satan nous vanne dans son crible.
     ... cf Ténèbres de Claudel
     

     
    « Nombreux sont ceux qui, sans s’en apercevoir, font avec passion des choses sans importance. »
     là , c’est Coluche :
     ’ Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort, qu’ils ont raison "

  • gogoRat (---.---.15.178) 3 août 00:12
    gogoRat

     « Si l’on nous offrait l’immortalité sur la terre, qui est-ce qui accepterai ce triste présent ? demande Jean-Jacques Rousseau dans l’Emile.

     Les romans de Simone de Beauvoir : Tous les hommes sont mortels
    ou de Barjavel  : Le grand secret
     apportent à cette question des développements intéressants !

  • gogoRat (---.---.15.178) 2 août 22:46
    gogoRat

    @Robin Guilloux

     ok, et merci !
     
     Je note aussi, dans Wikipédia, que :
    ’Von Neumann est le premier à envisager la notion de singularité technologique dans les années 195013.’

  • gogoRat (---.---.15.178) 2 août 17:58
    gogoRat

    @l’auteur
     
    Merci de me faire prendre conscience de ma lacune culturelle concernant cette théorie des jeux !
     
     Dans quels cursus scolaires classiques cette théorie est-elle aujourd’hui le plus souvent abordée : mathématiques ? philosophie ? psychologie ? économie ? biologie ? politique ? 
     
     En attendant de survoler davantage le sujet, il me semble pouvoir soulever une question susceptible d’intéresser d’autres néopytes dans mon genre .

    Vous faites état de :
     ’ rôle stratégique des informations privées que possèdent les décideurs.
    Une bonne compréhension des relations humaines ou économiques nécessite en effet de prendre en compte le fait que les acteurs n’ont pas la même information et de plus utilisent leur information privée pour parvenir à leurs fins." (ibidem, p.158)’

     
     Cela ne corroborerait-il pas l’idée intuitive d’un pouvoir central de ’jeux’ de cache-cache d’informations dans bien des perversions déplorées au sein de la gent humaine ?
     Ataviques et immémoriaux jeux de cocufiage, ou même seulement de paraître ; rétentions d’informations ; délits d’initiés ... :
     ces ’ruses’ ne seraient-elles pas essentiellement à la source de la majeure partie de ce qui vient pervertir notre sens faussé du ’mérite’, du ’savoir’ ... et de l’honnêteté ?

  • gogoRat (---.---.15.178) 2 août 00:04
    gogoRat

    @eugene
     ouf ! merci pour ce partage d’angle de vue !
     

    • "Ce ne sont ni l’amertume ni l’envie qui font s’attaquer certains aux privilèges des autres, mais le sens de la justice, et le souci de l’égalité....Certains nobles en 91 votèrent contre les intérêts de leur classe, et en sortirent grandis. « 
     >>> N’oublions pas, tout de même, la plus élémentaire des raisons : l’impartiale logique !

     Notons aussi que le mot ’noblesse’ a gardé sa noblesse après La Révolution, car on a su, encore quelque temps, se souvenir de l’expression ’Noblesse oblige’. Le vocabulaire et la tournure des expressions couramment rencontrés ici, montre que malheureusement, le sentiment de mérite n’est plus assorti de tels scrupules !

    •  »la fonction administrative qui se justifie dans ce travail de sape à la soviétique et son politbureau autistique « 
    >>> ne serait-il pas plus constructif de rechercher un équilibre plutôt que de continuer siècle après siècle la guéguerre, tour à tour idéologique et scandaleusement palpable, entre deux ’solutions’ radicales, cherchant à voir s’incarner leur Absolu intello, et qui n’ont toujours rien réussi à démontrer sinon leur inanité et leurs tristes échecs !
     Une Droite contre une Gauche ? Un ’privé’ contre un ’public’ ? Sans dec ?!

    Même l’auteur entretient une confusion dans le lieu où il situe la ’jalousie’ qui l’obsède :
     » mettre leurs enfants dans de très bonnes écoles privées et de se faire soigner dans d’excellentes cliniques privées [...] Ecoles et cliniques privées, qui pour s’implanter et prospérer ont profité du système et d’argent public"
    >>> il reconnaît donc l’existence ’
    de très bonnes écoles privées’ et d’excellentes cliniques privées’ !
     Sinon, ne saurait-il admettre que ces structures ne sont alors pas si privées que ça ? oubien encore, (c’est selon !), cela montrerait que leurs qualités enviables ne seraient pas dues à des statuts de ’fonctionnaires’ .
     smiley 

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Fiscalité Scandale






Palmarès



Agoravox.tv