Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

gogoRat

gogoRat

citoyen français

 participant à :  http://okidor.free.fr/reflects/
________________
marotte principale pour agir : Le contre-pouvoir à mettre en place ? des cahiers de doléances permanents - à faire officialiser !
10000 points permanents de pouvoir à chaque citoyen
(en fait peu importe le nombre pour peu que ce soit strictemement le même pour chaque électeur)  :
à répartir à tout moment entre des doléances existantes
(par initiatives individuelles antérieures) ou à rédiger de sa propre initiative ... 
 Les doléances ayant recueilli le plus de points devant être traitées en priorité par les détenteurs officiels du Pouvoir : élus ou dictateurs, ils ne pourront pas les ignorer devant le Monde et l'Histoire ...
 


 esquisse de brainstorming collectif, par ce "framapad"  :
 http://lite3.framapad.org/p/2OVC8Av... ;
( apportez-y vos idées sans même vous inscrire : chaque modification y est archivée en permanence )

___
 présentation globale de KDO
___
un Kdo-fork bien outillé (wiki)
... dans ggouv.fr
+ mindmap
présentation interactive
 
 
 



Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 688 19
1 mois 0 13 0
5 jours 0 0 0



Derniers commentaires

  • Par gogoRat (---.---.---.144) 7 octobre 11:10
    gogoRat

     Retraites et rapport au temps
     ça date pas d’aujourd’hui mais  temps fait pas ! la question restera longtemps d’actualité :
    Que faire alors pour ramener dans le champ politique une conception ’humaine’ du temps ?

  • Par gogoRat (---.---.---.144) 7 octobre 10:32
    gogoRat

    Autre citation pour faire toucher du doigt l’inanité d’un comptage, au centime près, des mérites supposés - ou pire : des indemnités de retraite ! - des uns et des autres ; un haut fonctionnaire français disait :
    « Plus on compte, plus on compte mal, car on ne compte pas tout ; et souvent ce qui compte le plus ne se compte pas » !

  • Par gogoRat (---.---.---.144) 7 octobre 10:04
    gogoRat

    Pour peu que l’on accepte de rapprocher les notions de superflu et de luxe,
     n’est-il pas naturel de rapprocher les citations suivantes ?

    • “ Nul n’a droit au superflu tant que chacun n’a pas le nécessaire ” - Anne-Cécile Robert  
    • “ Ce n’est pas le luxe qui est condamnable, mais le sentiment d’y avoir droit ” -Jean Rostand
     

    ( i.e. : Pour rester dignes, les revendications citoyennes devraient cesser d’ignorer les priorités vitales !
     

     Retraites par capitalisation ou par répartition ?
     : la question même, qui oppose deux « solutions » préfabriquées, écarte a priori l’ouverture nécessaire à un débat dépassionné sur les notion de « mérite », de « travail » ou sur l’idée d’un Revenu Minimum d’Existence : débats qui permettraient de dépasser un tourne-en-rond égoïste, vaniteux, étroit, et peu digne des valeurs démocratiques affichées. )

  • Par gogoRat (---.---.---.144) 7 octobre 01:46
    gogoRat

     Pensons à cette remarque de Michael Moore :
     " en admettant que les riches méritent leur fortune et que leur arrogance soit due à leur génie particulier, peut-on en déduire que les pauvres méritent leur disette..’’
     

     Ne voit-on pas le parallèle ?
     « en admettant que ceux qui ont ou auront une retraite décente la méritent ... peut-on en déduire que ceux qui n’y auront pas droit mériteront leur diminution d’espérance de vie ? (après avoir souvent »mérité« leurs chômages, voire éviction du »marché de l’emploi«  ?)
     

     L’octogénaire touchant pleinement sa retraite, comme tous les mois depuis parfois l’âge de 55 ans (retraite anticipée) va certainement voter pour le candidat demandant de reculer l’âge de la retraite à 65 ans pour ses enfants  ! 
    Il comptera au centime près (de francs !) le pain qu’il a si valeureusement mérité ... il y a 25 ans !!
    - et déplorera le laisser-aller des jeunes pas foutus de trouver un boulot ( - »Nous« on a su aller sur la lune ... ces jeunes, ils n’ont qu’à s’adapter ; pas vrai ? ) 
     

     Sauf que dans ce cas l’ancien peut compter sur une espérance de vie de 100 ans avec une bonne retraite ; alors que ceux qui la lui assurent aujourd’hui devront compter avec
    - les pollutions et inconséquences qu’on leur a léguées,
    - la dette publique léguée,
    - la disparition programmée de la famille (donc de la solidarité familiale)
     - etc ... (guerres à venir ? pics d’exploitation dépassés pour chacune des ressources fondamentales, pétrole ou minéraux ,/ réchauffement climatique / dégradation de la cohésion sociale , etc ... )
     à 100 ans l’un aura »travaillé" de 15/20 ans à 55 ans ( 35 à 40 ans) pour être fort correctement rémunéré sans effort durant 45 ans ! tandis que sa descendance aura connu chômage et précarité pour être maintenue en survie combien de temps ?
     

     Ne serait-il pas plus honnête d’envisager sérieusement la mise en place d’un Revenu Minimal d’Existence ?

  • Par gogoRat (---.---.---.144) 5 octobre 15:06
    gogoRat

    note : « It’s not up to the scientists to make decisions alone ; people need to be part of the decision process »

    cf http://www.icaact.org/articles-futu...

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Fiscalité Scandale






Palmarès