• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Goodtrip

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Goodtrip 3 juin 2009 16:28

    désolé pour les fautes de syntaxe et d’orthographe (qui piquent les yeux)...
    petite erreur de manip à la relecture.



  • Goodtrip 3 juin 2009 16:23

    Bonjour,

    Je me sens d’un coup plus proche de vous, même si il y a surement un fossé qui nous sépare ^^.

    La plaie de la communication moderne est à mon sens que malgré des vecteurs de communication sidérant d’efficacité, et la liberté d’exprimer ses idées entièrement, les « acteurs » n’osent pas exprimer le fonds de leurs pensées.

    Pendant ce temps, la population continue à s’éduquer et à acquérir une conscience politique et économique, et est de plus en plus indisposée à subir des méthodes de communication, de propagande qui n’ont plus d’age.

    En ce sens je n’ai pas pus de respect pour notre président, que pour les représentants des mouvements « contestataires », qui l’un comme l’autre prennent les gens pour des veaux. Ce qui me répugne fondamentalement.

    Cependant, il faut bien faire des choix... dont à mon avis le principale est d’être fière de ses opinions, et d’avoir conscience des aspects positifs et négatifs de la mise en application de ses idées, car aucune politique n’est parfaite. Pour ensuite faire son simple devoir de citoyen, voter pour celui qui est le plus proche, ou le moins éloigné de ses idéaux.

    Pour ma part, contraindre les gens à écouter en forçant l’exposition médiatique, pour ensuite nier la réaliter des faits, et se créer du « goodwill » en modélisant avec liberté ses idées, et en occultant complétement le bain de sang et pour le coup le totalitarisme et la répression qu’engendreraient leurs misent en application, sont pour moi tout simplement intolérable. Nous sommes plus dans l’exposition des idées, mais dans la manipulation de masse à but non avouable. Et si il n’est pas question de le mettre en prison pour ses idées, il a tout à fait légitime de le faire pour ses actions si elles sont clairement réprimé par la justice en place dans notre pays.

    Mais Sarkosy ne fait’il pas la même chose ? ben malheuresement oui. Mais peut etre que ses objectifs sont plus avouables...

    Je ne peux et je ne souhaite vous voler votre liberté de penser et d’agir. Votre liberté, comme la mienne est le fruit d’un long processus dont peu peuvent se vanter d’avoir compris tout les mécanismes (pas moi). Cependant, si on ne peut vous reprocher de vouloir agir pour défendre votre cause, on ne pourrat tolérer que cette « action » passe forcément par le fait de limiter les libertés de vos compratiotes (liberté de communiqué, liberté de posséder). Liberté que au quotidien vous etes bien content d’exercer.

    Cependant, comme vous, je preferes ce qui est vivant (j’adore la foret ;) ) à ce qui est inertes. Donc l’idée n’est pas de museler les uns, pour conforter la toute puissance des autres, mais que tout le monde joue son rôle sans pour autant aller contre la justice, contre la démocratie, et contre nos libertés individuelles.



  • Goodtrip 30 mai 2009 18:55

    Vian aurait fait de la prison si les armes qui se vantait de posséder avait était utilisées pour autres choses que soulager sa paranoïa.

    Mais, je ne prétends pas critiquer Vian en ces pages, juste ceux qui cherchent par tout moyen à rendre la violence douce.



  • Goodtrip 30 mai 2009 17:42

    Quelle belle histoire... un fachos qui tue puis manipule, un classique.
    Je propose une suite.

    une fois omniscient, engraissé et omnipotent
    tonton commença à se faire détester des gens
    il utilisa plein des bombes qu’il eut la bonne idée d’inventer
    pour faire exploser tout ce qui pouvait le contester
    la conclusion de cette histoire est que l’homme comme le furet
    une fois qu’il a gouté au sang, ne peut plus s’en passer

    Plus sérieusement,
    L’idée de tué des gens vous excite autant que ça ?

    Si je faisais le même prose en remplaçant « tout les grands chefs d’états » par « tout les grands manipulateurs pseudo altermondialistes », ne serais je pas traité de fachos ?

    Car on en est bien là, vous êtes des faschos qui s’ignorent.

    Si votre bonheur ne tient qu’à cultiver des légumes et à vivre en autarcie, libre à vous, et je suis même fière d’être dans un pays ou nous puissions faire ce genre de choix (sans soucier de problématique d’assurance maladie, d’éducation de ses enfants...), mais de quel droit voulez vous nous imposer vos idées, vos envies ? et si je ne m’y plis pas ? qu’est ce que je risque ?

    Et vous proclamez lutter contre l’oppression... quelle bonne blague.



  • Goodtrip 28 mai 2009 18:01

    "qui bénéficiait d’un large soutien à travers la tranche de la population, du moins celle qui est sensible aux valeurs citoyennes."

    Associer Coupat et citoyenneté est un exercice de style qui s’annonce compliqué.

    Le dossier d’instruction est loin d’être vide... je suis sure que vous le savez déjà... mais oui, il n’y a pas d’aveux, et il n’y a pas de témoin l’ayant directement vu poser le dispositif.

    Mais pourtant Coupat ne se cache pas du fait qu’il ait un mobile, il a été plus que vu sur les lieux du crime, et l’arme du crime a été retrouvé chez lui... que faut il de plus ? A part un peu moins de lâcheté de sa part ?

    La question devient donc est ce légitime de faire usage de dispositif pour faire passer de force ses idées... et quelles actions deviennent légitimement comme intolérables.

    Vous semblez déjà admettre que toutes formes de vandalisme sont légitimes... j’aimerai savoir ou s’arrête l’escalade selon vous ?







Palmarès