Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

gorgonzola

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 790 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • gorgonzola (---.---.---.224) 14 mars 13:39

    ’’Mais contrairement à vous, je pense que l’Europe est « amendable ».’’
    Article 48 du TUE : une révision profonde des traités doit être ratifiée par TOUS les états membres...

    ’’Encore faut-il que les peuples élisent pour cela des majorités de progrès dans les pays de l’Union’’
    Ça n’est pas la majorité (déjà difficile à obtenir) mais l’unanimité qui est requise pour une révision en profondeur des traités (cf. Art. 48 du TUE).

    ’’Et si ce n’est pas le cas, croyez-vous sérieusement que ces mêmes majorités libérales agiraient différemment hors de l’UE ?’’
    Hors de l’UE un pays est souverain et n’a pas demander l’autorisation de ses voisins pour changer sa politique, c’est la différence fondamentale : changer la PAC est possible en dehors de l’UE elle dépend uniquement de la volonté politique du pouvoir en place, changer la PAC dans l’UE nécessite de passer par l’article 48. Et tout le reste est à l’avenant...

  • gorgonzola (---.---.---.224) 14 mars 12:38

    @Fergus
    ’’en élisant des libéraux sans scrupules...N’oubliez pas que la Commission agit sur la base des orientations décidées par les 28 chefs d’état ou de gouvernement dans le cadre du Conseil Européen.’’

    Et en imaginant que les français aient élu un chef d’état intègre et non libéral cela aurait changé quoi ? Article 48 du Traité sur l’Union européenne : ’’les modifications entrent en vigueur après avoir été ratifiées par tous les États membres conformément à leurs règles constitutionnelles respectives’’... Pour changer en profondeur les traités il faut l’unanimité des états membres. Ja-mais vous n’aurez 28 gouvernements intègres et non libéral à la tête des 28 états de l’UE, pas plus que vous n’aurez un jour 28 gouvernements réellement socialistes, écologistes ou autres (sans compter la disparité des courants au sein de ces mouvances). L’UE est en réalité un état de cohabitation permanente où tout changement dans un sens ou dans l’autre se retrouve bloqué. Je dois vous avouer que j’étais moi aussi bercé par la doxa européistes et m’acharnait à continuer de rêver au changement, jusqu’à ce que je ne comprenne que la situation était irrémédiablement bloquée et que cela avait été voulu ainsi. Comme dit le dicton, quand un homme honnête réalise qu’il se trompe, soit il arrête de se tromper, soit il arrête d’être honnête... j’ai décidé de rester honnête.
    Réfléchissez donc bien à ce que vous êtes entrain de faire : chaque jour qui passe où vous continuez d’espérer à cette « autre Europe » irréalisable, en attendant, chaque jour nous continuons de subir les traités ultra-libéraux de l’UE avec la politique d’austérité qui l’accompagne. Au bas mot c’est 800 à 1000 chômeurs industriels de plus pour chaque jour que tous les partisans de « l’autre Europe » continuent à rêver, c’est plus de 600 personnes/jour qui descendent en dessous du seuil de pauvreté, c’est l’augmentation affolante des inégalités riche/pauvre induit par l’ultra-libéralisme, etc... Les 2 seules voies possibles à notre situation au bout du compte sont la sortie de l’UE (qui peut se faire de façon légale et concertée, en restant en bon terme avec nos voisins via l’article 50 du TUE) ou bien alors on accepte son sort et on continue à subir (ce qui est hors de question dans mon cas).

  • gorgonzola (---.---.---.224) 14 mars 11:40

    @julius 1ER
    « et encore je ne mentionne même pas la Turquie qui fait des pieds et des mains pour entrer dans l’UE..... »
    Effectivement vous auriez mieux fait de ne pas la mentionner parceque contrairement à ce que vous écrivez, la Turquie d’Erdogan freine des deux pieds son entrée dans l’UE (tout en continuant de toucher les fonds structurels de mise à niveau payés notamment par nous et reversé via Bruxelles).
    http://www.rfi.fr/europe/20141219-erdogan-medias-union-europeenne-relations-diplomatiques-journalistes
    Sinon à part quelques pays de l’est caressés dans le sens du poil par l’OTAN et qui voient d’un oeil apeuré le redressement de la Russie et/ou sont surtout intéressés par les fonds structurels de l’UE, pouvez-vous me dire qui souhaite encore rentrer dans cette UE moribonde ?

  • gorgonzola (---.---.---.224) 14 mars 11:26

    Franchement on s’en tape de savoir que sur 30 ans de carrière Asselineau a fréquenté telle ou telle personne à moment donné, Asselineau est intéressant pour la remise en contexte qu’il apporte sur l’UE et pour la solution de (vrai) rassemblement temporaire qu’il propose là où le FN et le FdG ne font que diviser et opposer l’électorat anti UMPS pourtant majoritaire (pour que rien ne change). L’UPR est peut-être bien le rassemblement que nous espérons encore sans nous l’avouer et ça ça mérite de pousser le questionnement au delà des idées reçue et des amalgames à 2 balles.
    Son président n’est peut-être pas irréprochable aux yeux de certains mais faut-il rappeler qu’à l’UPR c’est la charte du rassemblement qui s’exerce et que son président est tenu de s’y conformer comme les autres ? Asselineau a d’ailleurs parfaitement conscience que s’il venait à faire ce qu’il lui plait en foulant cette charte à laquelle il a lui-même contribué, c’est 90% des adhérents qui partiraient. En attendant, ni le verrouillage médiatique, ni les tentatives de diabolisation de quelques médias et des trolls antifa (ou du FN) sur le net ne parviennent à enrayer sa progression (encore 80% d’adhésion en plus cette année, de plus en plus de sympathisants, des campagnes de terrain désormais...) et ça aussi ça mérite réflexion.

  • gorgonzola (---.---.---.224) 21 février 13:00

    @Tythan : tiens ça faisait longtemps ^^

    Bon on va remettre les justes choses à leur place : vos insinuations ou allusions consistant à dire que François Asselineau profite plus ou moins de son travail pour s’occuper de l’UPR (j’ai un pote qui gère un blog politique pendant ses horaire de travail vous allez le dénoncer ?) et qu’il ne fait quasiment que taper sur le FN ou votre cher DLR (ce qui a été démontré comme faux) parcequ’il serait « mégalo »... Si vous saviez comme c’est mesquin. On croirait lire du Jean Robin c’est dire.

    Comparé à la somme d’analyses qu’a produite cet homme et les travaux qu’il a compilé (j’ai pas compté mais il doit en être à une vingtaine de conf’ différentes) et par rapport à ses 7 années sacrifiées à visiter tous les coins de France à ses frais pour apporter des clés de connaissances aux français (pris sur ses horaires hors travail, je vous vois venir)... par rapport aussi à l’exploit réel d’avoir crée de zéro un des mouvements politiques viable qui croît le plus vite à partir de rien (contrairement à MLP qui a hérité, à NDA qui a profité de l’UMP, et d’autres partis leurre comme le râteau du PS Nouvelle donne, ou de l’UMP Nous citoyens), sans l’aide de personne excepté les citoyens « ordinaires » qui l’ont accompagné et soutenu, et sans écouter ceux qui lui disaient que c’était impossible, le tout sans jamais avoir fait une seule concession sur son discours pour plaire aux médias ou être aller faire des conférences chez les franc-mac... Enfin par rapport à tout ce qu’il a sacrifié pour son mouvement et ses convictions (sa carrière, sa vie de famille)... Et tout cela est factuel et vérifiable...

    ...je crois bien que là on touche le fond de la critique façon Tythan. Mais bon c’est les risques, quand on publie sur un médias comme internet, de se faire rabaisser par des branleurs, des égocentriques ou des « je sais tout » qui décollent pas les fesses de leur chaise d’ordinateur :O

    Rappelez-vous que la critique est facile, mais que l’art est difficile...







Palmarès



Agoravox.tv