Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

gorgonzola

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 721 0
1 mois 0 5 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Par gorgonzola (---.---.---.224) 20 mars 02:40

    @Topaze : quand on a rien à répondre, alors on tire sur l’ambulance hein ?...

  • Par gorgonzola (---.---.---.224) 10 mars 03:05

    A la grande différence des autres mouvements politiques, ce qui a provoqué la naissance de l’UPR et sa croissance c’est la volonté de rassembler TOUS les français au delà des clivages pour les faire sortir de l’UE/euro/OTAN (même si le programme fait 60 pages au total et va bien plus loin sur la restauration et la préservation des libertés). Avec plus de 200% de progression en 2012 et la même chose en 2013, nous avons là un vrai phénomène politique et les gens sont entrain de se rendre compte que l’UPR est capable de s’imposer comme une alternative politique sérieuse. En témoigne le nombre croissants de citoyens motivés prêt à la faire connaitre autours d’eux.

  • Par gorgonzola (---.---.---.224) 10 mars 02:36

    Ce genre d’initiative ne sera pas suivie d’effets, on imagine, mais elle laissera une trace dans l’histoire de l’UPR et de notre pays qui témoignera de sa rectitude. Ceux qui mettront en cause sa capacité d’agir seront bien aise de constater que ceux qu’ils adoubent n’avaient pas dépassé le seuil de la protestation verbale sur le sujet (au mieux) alors que l’UPR exprimait officiellement sa colère et sa demande de rendre des comptes.
    Je reste persuadé que le temps donnera très bientôt raison à l’UPR et que ceux qui la découvriront demain se demanderont effarés comment ça se fait qu’ils n’aient jamais entendu parler de ce mouvement aux prises de positions si sensées, argumentées et raisonnables par rapport aux autres partis des grands médias...et ils commenceront à ouvrir un œil puis les deux.

  • Par gorgonzola (---.---.---.224) 19 février 03:51

    Bon allez, voici la prose de Topaze annotée par mes soins entre crochets [] :

    Mais c’est qui Asselineau ? [quelque chose me dit qu’on va pas tarder à le savoir grâce à Topaze]

    Un Enarque, fonctionnaire aigri [pas aigri, en colère] n’ayant fréquenté que des partis de droite [le RPF pendant quelques mois lors de sa campagne anti-Maastricht et l’UMP 3 semaines quand il a été élu conseillé de Paris] et parfois de droite extrême [le RPF et l’UMP d’extrême-droite ???] qui a terminé sa carrière d’énarque [énarque n’est pas une carrière et il est toujours fonctionnaire] dans un placard en se faisant virer [pour avoir contesté la validité de la monnaie euro et averti en 2004 de troubles futurs dans la zone euros] par son ex-patron Sarkozy le moulin à vent,
    Qui vit grassement sur nos impôts [tous comme les fonctionnaires, les enseignants, les policiers, les retraités, les indemnisés, les RSA... ça en fait un paquet de monde] comme les autres qu’il critique [« les autres » mais est-ce à dire ?],
    Un parigot [tête de veau] qui veut être calife à la place du calife [Iznogoud ?] sans jamais avoir été ne serait-ce que député [mais qui par contre est largement plus qualifié en économie, en droit international et en relations diplomatiques qu’un député puisqu’il a été amené à rencontrer les premiers ministres japonais, taïwanais, le président chinois, Nelson Mandela et j’en oublie]
    Un ex-candidat-auto-parachuté [« auto-parachuté » ? intéressante comme formule qui ne veut rien dire] de la partielle de la 3° circonscription du Lot et Garonne le 16 juin 2013 qui n’a fait que 189 voix soit 0,25% des électeurs inscrits [faut bien commencer un jour...]
    Un nouveau Messie qui comme Jeanne d’Arc a entendu des voix pendant une sieste [dans le genre affirmation gratuite, on se passera de commentaire]
    Asselineau qui interdit tout commentaire sur son site, [mais pas sur sa page Facebook est ouverte]
    Asselineau qui interdit tout commentaire sur son blog, [idem ci-dessus]
    Asselineau qui censure tout commentaire différent du sien sur sa page faceboock, [suffit d’aller voir sur Facebook pour constater que c’est faux]
    Asselineau qui bloque tout intervenant ayant des avis différents du sien sur sa page faceboock, [idem ci-dessus]
    Asselineau qui vire ses adhérents qui ouvrent leurs bouches en ne lui faisant pas de la lèche, [1 adhérent radié en 7 ans d’existence...]
    Asselineau l’opportuniste, super démocrate à la sauce d’eau de serpillière, [ben justement, s’il avait été opportuniste il serait resté à l’UMP ^^]
    Asselineau qui n’a aucun intellectuel dans son micro-parti, [un intellectuel est un homme qui utilise plus de mots que nécessaire pour raconter plus qu’il ne sait, comme dit le proverbe]
    Asselineau qui n’a aucun économiste dans son micro-parti, [faux, déjà Asselineau est lui-même économiste ^^ et il y a des personnes extrêmement compétentes qui écrivent des articles pour l’UPR]
    Asselineau qui n’a aucune personnalité dans son micro-parti, [l’UMP avait Mireille Mathieu... respect]
    Asselineau qui critique systématiquement tout et tout le monde en disant vouloir rassembler (sic !), [ça serait bien de réduire un peu votre champ de définition...]
    Asselineau qui manipule l’Histoire à son profit personnel, [alors que vous pas du tout... cf. les commentaires plus haut]
    Asselineau qui n’a jamais publié aucun livre politique, [c’est censé être une tare ? ^^]
    Asselineau qui interdit avec sa charte (charria !) [après recherche, le mot « interdit » ne figure aucune fois dans la charte] à ses membres ou sympathisants de parler des problèmes que les Français se posent tous les jours, parce que ç’est clivant et impose donc les sujets que lui seul décide, [vu que la grande majorité des problèmes que les français se « posent tous les jours » trouvent leur origine dans l’UE, je crois au contraire que l’UPR est au coeur de la préoccupation des français]
    Asselineau qui en résumé dit « votez pour moi et après on verra ». (Pour se faire élire il est nécessaire d’obtenir plus de 18 millions de voix, il est impossible que 18, et plus, millions d’électeurs fassent un chèque en blanc). [le programme de l’UPR fait plus de 60 pages ça fait beaucoup pour un parti qui n’aurait pas de programme]
    Non, Asselineau n’est pas un danger comme son hyper égo de mégalo [poil au dos] le lui fait croire, il n’est rien que lui-même et ne représentera jamais que lui-même. [lui-même et... 4000+ adhérents actuellement, ce qui place l’UPR parmi les 10 premiers partis en nombre d’adhérent]
    Et puis ces médias qui soit disant le boude [c’est vrai, l’UPR ne « respecte pas les codes » dixit Jean-Michel Apathie]… comme ils boudent aussi ma petite nièce de 5 ans qui joue du piano debout en chantant la souris verte [vous devriez la présenter à incroyable talent], c’est vrai c’est une honte cette démocratie soumise à l’américanisme qui ne laisse pas libre de s’exprimer sur les radios nationales et les chaines de TV, même en Français ! [je n’ai pas bien saisi, c’est une apologie de la censure ?!]
    Heureusement pour elle, comme pour Asselineau, qu’il y a youyoututube et dailylymomotion pour avoir ses 3 200 shadocks-fans… [soit plus que le NPA qui lui a eu accès aux médias... au passage si F. Asselineau a non pas 3200 mais 4000 adhérents alors il ne représente pas que lui-même comme vous disiez]
    Asselineau qui dans son soit disant programme n’a aucune vision de société mais seulement des analyses de conférencier lambda qui ne sont partagées par aucun économiste comme par exemple les conséquences de la sortie ou pas de l’euro. Il n’y a d’ailleurs aucun économiste de renom dans son micro-parti, c’est dire…[Faux, 5 prix Nobel et aussi Jacques Sapir vont désormais dans le sens de F. Asselineau...]
    Aucun projet de société dans son soit-disant programme [le respect de la souveraineté du peuple français, la suppression des féodalités économiques et financières, une société basée sur les libertés individuelles, la reconnaissance du 5ème pouvoir médiatique...], juste un retour en arrière [les 30 glorieuses c’était une période horrible c’est vrai] qui ne peut suffire à remplir le vide politique actuel. Il faut une vision pour tracer l’avenir.
    Asselineau n’a qu’une analyse simpliste de comptable et non d’économiste et une trop forte absence de vision. C’est un speudo résistant sévissant sur internet et lors de micro conférences, mais sa France de demain ressemble trop à celle de nos grand-pères pour que l’on y voit de l’avenir, d’ailleurs on y voit rien sinon que du passé. [vous vous répétez, d’autres part ne pensez-vous pas que c’est aux français de décider eux-même de leur avenir ? F. Asselineau entend bien restaurer le rôle d’arbitre du président de la république et en finir avec cette mode de super-président qui se mêle de tout]
    En dehors de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et de son anti-américanisme maladif [tiens donc, critiquer la politique US c’est être anti-américain ? vous vous dévoilez enfin...] il n’a rien à dire en l’absence de programme de société et de vision et il s’étonne de ne pas être invité dans les médias (pour radoter encore et toujours sur ses seuls délires additifs ?). Quand on a que 2 ou 3 « dadas » sans aucune vision de société c’est simple, on est pas invité pour ne rien dire… [ça n’est pas l’avis des journalistes qu’il l’ont interviewé pendant plus d’1h chaque fois qu’il est invité et ré-invité dans de petites radios]
    Asselineau n’est qu’un homme du passé, ses chances sont quasi-nulles et resteront hyper epsilon auprès de l’hyper majorité des électeurs même si le nombre de ses adhérents augmentait. [vous savez moi... les prophéties]
    Asselineau, le « Phare illustre et omniscient », le « Guide suprême et éternel », « l ’Envoyé céleste », le « Sauveur unique », le « Diderot de la politique », le « stakhanoviste de la conférence », « le censeur des droites, des gauches, et des centres »… [vous devriez publier un livre sur les superlatifs]
    Asselineau ne sera jamais plus que président sur sa page faceboock. D’ailleurs, la très respectable Marie-France Garraud, qui elle, est une vraie « bête politique » l’a très bien compris à la première minute lorsqu’elle l’a vu et l’animal est assez fut-fut pour s’en vanter, c’est peu dire... [avec plus de 4000 adhérents et 200% de progression en 2013, l’UPR est aujourd’hui dans le top 10 des partis politiques en nombres d’adhérents et il deviendra le 4ème parti en 2017 s’il continue sur sa lancée... qu’avait dit M-F Garaud déjà ? Ah oui qu’il n’arriverait à rien... ^^]
    Il n’a aucun réseau [son réseau se développe petit à petit, merci pour lui] ! Personne ne le suit à part sa bande de shadocks qui n’ont même pas trouvé le moyen de s’habiller correctement et de se coiffer pour figurer sur le trombinoscope du site officiel [les adhérents de l’UPR sont mal habillé, c’est censé être un argument ?], on dirait le site d’une association de danses folkloriques et ça prétend maîtriser le code nucléaire du pays ? [j’en reste bouche-bée]
    Vous avez vu le nombre ridicule de personnes qu’il a su convaincre lors de la législative partielle de Villeneuve sur Lot le 16 juin 2013 ? [il faut bien un début] Exactement et pas plus ni moins que 189 électeurs ne représentants que 0,25% des inscrits ! Et, de plus, il trouve le moyen de s’en féliciter sur sa page faceboock et son site officiel ! [Faux] S’il était à l’Elysée à la place du Calife, il trouverait sans aucun doute ni gêne que la France ne s’est jamais si bien portée que depuis qu’il en est président... [inégalité de traitement médiatique... les Lot et Garonnais ne pouvaient pas voter pour quelqu’un qu’ils ne connaissaient pas, c’est naturel chez vous la mauvaise foi ?]
    Asselineau le Monsieur 0,2 % d’inscrits, n’a aucune vision politique. Il ne sait pas distinguer les véritables enjeux. Il s’attarde longuement sur des détails qui ne passionnent que lui et ses quelques aficionados, les Asselineau Boys, qui en outre, s’il était président de la république, seraient formidablement heureux de le voir tous les soirs, à la mode Fidel Castro, pendant 5 heures d’affilées en live lors de conférences nationales « ré-éducatives » du Peuple de France sur TF1, parce que si TF1 c’est pas bien, avec la présence en non stop d’Asselineau, cette chaine serait tout à coup devenue merveilleuse…le miracle des shadocks Upériens... [j’ai perdu le fil après Fidel Castro...]
    Son association, l’UPR, n’a aucun élu sur plus de 550 000 élus en France ! En réalité un seul, qui est maire d’une petite commune mais qui a été élu en tant que candidat indépendant bien avant de rejoindre cette association en tant que membre lambda. A savoir encore si depuis il a renouvelé son adhésion à ce jour… ?! [oui il y est toujours et d’autres l’ont rejoint... au contraire de ce que vous dites, avec le nombre croissants d’adhérents l’UPR a et aura de plus en plus d’élu]
    Asselineau incarne un système desséché et du passé. C’est l’homme des années 50. Il n’incarne en rien l’avenir sauf sous forme de cauchemar. [le disque est rayé]
    Les énarques, bien que têtes bien remplies, sont les plus réceptifs à la falsification de la raison par manque de bon sens. Le paysan, l’artisan, comprennent d’emblée que c’est du n’importe-quoi. Mais l’énarque Tartelineau parle bien, sait manier les sophismes pour embrouiller la saine raison des shadocks en remplissant leur « temps de cerveau humain disponible »... [comme tout un chacun peut le constater en regardant une conférence de F. Asselineau, les faits sont sourcés dont libre à chacun de vérifier ses analyses, votre vision selon laquelle les français sont des imbéciles est à l’opposée de celle de F. Asselineau et de l’UPR]

    Il était une fois Tartelineau… [ouf... c’est fini]

  • Par gorgonzola (---.---.---.224) 14 février 17:22

    Encore un très bel exemple de l’absurdité de cette construction artificielle...

    « Y a-t-il une France, une Allemagne, une Italie, une Hollande, une Belgique, un Luxembourg, qui soient prêts à faire, sur une question importante pour eux au point de vue national et au point de vue international, ce qui leur paraîtrait mauvais parce que cela leur serait commandé par d’autres ? Est-ce que le peuple français, le peuple allemand, le peuple italien, le peuple hollandais, le peuple belge, le peuple luxembourgeois, songeraient à se soumettre à des lois que voteraient des députés étrangers, dès lors que ces lois iraient à l’encontre de leur volonté profonde ? Ce n’est pas vrai ! ». Quoiqu’on pense de De Gaulle, il avait mis le doigt sur le problème fondamental de la construction européenne déjà en 1952.

    L’Europe au départ j’y ai cru comme tout le monde, ensuite comme tout le monde j’ai cru qu’on pouvait la changer, bientôt tout le monde se rendra compte comme moi aujourd’hui que la meilleure chose à faire était d’en sortir...







Palmarès



Agoravox.tv