• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

graaaas

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • graaaas 21 septembre 2009 19:21

    @Razzara et Janequin

    très clairement je suis loin d’avoir vos connaissances en la matière, mais je postule simplement la chose suivante : plus on avance dans un domaine, plus on accumule de connaissance, et plus tout devient flou. Plus on a accès à des connaissances, et plus on peut donner de solutions pour un même problème.

    Il y a des incohérences sur le virus du Sida, mais trop de choses vont dans le sens de sa « viralité » selon moi. La communauté homosexuelle à particulièrement été touché par le le VIH, et c’est pas pour autant tous des drogués ou des personnes ayant des conditions de vie insuffisante. De même quand une gamine de 16ans chope le Sida c’est rarement une héroïnomane....

    Le problème c’est que toute théorie est critiquable, à partir de là aucune vérité est possible. Vos points de vu sont vraiment intéressants, et je dis ça sans aucune hypocrisie, mais celà me parait difficilement envisageable même si j’ai pas les connaissances suffisante pour vous contrer :) 



  • graaaas 20 septembre 2009 15:03

    @janequin

    Il est certain qu’on ne connait probablement pas toute la vérité sur l’apparition du sida. De même le système immunitaire est complexe, il demande beaucoup d’énergie, c’est un fragile équilibre, par concéquent il est envisageable que des conditions de vie déplorable (pollution, malnutrition, fatigue etc.) entraient une immuno-déficience.

    Mais, de là à dire que le Sida n’est pas virale... On ne peut pas résumer l’épidémie du Sida à la simple prise de drogue ou à des conditions de vie ultra précaires. Les drogues existaient bien avant le Sida, et se limiter à cette vision me parait extrêmement réducteur. Si tel était le cas alors pourquoi les séropositifs auraient une période de latence (pouvant durer plusieurs années) durant laquelle aucun symptôme apparent n’est visible ? Si on était face à une immuno-déficience provoquée par des substances ou des conditions de vie, pourquoi la personne ne serait elle pas sauvée en stoppant toute prise de drogues ? De mon point de vu cette théorie ne tient pas la route.

    Le XXIème siècle est le siècle de l’information, mais aussi de la désinformation. On nous abreuve de mensonges diverses et variés, en permanence (le 11septembre n’est qu’un prélude), il est important d’avoir un esprit critique, d’être capable de remettre en cause l’ordre établie, c’est un devoir de citoyen. Mais il ne faut pas non plus sombrer dans un penchant inverse, toute théories allant à l’encontre des idées reçues n’est pas bonne pour autant. Le problème est que plus on fait de recherche et moins on sait, plus on est dans le flou, et à mon avis, c’est à ce moment là qu’il faut stopper les recherche sur internet (beaucoup trop ouverte à la débauche d’opinion), et parcourir le monde pour se faire ses propres idées, lire des livres qui sont le fruit d’une pensée bien plus poussée que ce qu’on peu trouver sur des forums par exemple. Je pense qu’il faut se protéger de ce flux incessant d’informations qui au final nous fait perdre toute notion de concret.







Palmarès