• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Graboid

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Graboid 25 avril 2007 14:01

    Les comptes d’apothicaire et la politique des yeux fermés ne changeront rien à la réalité des urnes, Nicolas Sarkozy a toutes les chances de l’emporter. François Bayrou ne ralliera probablement personne et son électorat ira aussi bien à gauche qu’à droite. Si de plus on rajoute à cela la très probable humiliation de Ségolène Royal face à Sarkozy pendant le débat du 2 Mai, qui peut dire aujourd’hui que Royal a l’avantage ? La seule chose de sûre, c’est que ce sera serré.



  • Graboid 18 avril 2007 19:39

    Toutes les opinions sont respectables, s’en prendre aux électeurs potentiels de Bayrou en se posant comme voix de la raison est en revanche ridicule. Comprenez moi bien, je respecte tous les électeurs, y compris ceux du FN (qui peut en dire autant ?), mais je ne supporte pas ces partisans qui étalent leur propagande tout en prétextant donner leur opinion. Plutôt que d’attaquer Bayrou sur sa soit-disante incapacité à gouverner ou à être élu, pourquoi ne pas avoir écrit un article expliquant, selon son point de vue, pourquoi Royal peut réussir là où Bayrou peut échouer. Ce genre d’article n’a aucun sens à mes yeux et n’a pas sa place en tant qu’« article ». Par ailleurs je n’ai rien contre la gauche, qui défend des idées respectables (enfin, la plupart du temps). C’était l’idée de mon message.

    « puisque M. Bayrou demande aux électeurs de gauche de voter pour lui pour faire barrage à Sarkozy.. que feriez vous, si par malchance (pour vous), le second tour opposait Sarkozy à Royal ? »

    Premièrement, je ne vote pas Bayrou pour contrer Sarkozy mais bien parce que ses idées et son discours ma plu (et pourtant ses discours ne sont pas flamboyants). Dans un tel cas de figure, je serais bien embêté... Entre un individu difficilement cernable et la meneuse d’un parti désorganisé au possible, le choix n’est pas aisé. Aujourd’hui je pencherais plus pour Sarkozy, mais il est évident que ça se jouerait sur les débats de l’entre-deux, ces fameux débats que tous le monde souhaite...



  • Graboid 18 avril 2007 19:12

    Je me suis spécialement inscrit sur ce site que j’apprécie pour faire part de mon indignation face à cette article qui, sous couvert de bonne foi et de réflexion, se résume à une propagande déplorable visant à détourner les électeurs de leurs idées et de leur libre arbitre. Électeur de droite dans l’âme, et partisan de François Bayrou, j’estime que l’UDF apporte l’opportunité d’en finir avec les tristes guerres idéologiques que nous offrent la droite et la gauche depuis des années. Les bonnes idées sont partout, il ne reste qu’à les rassembler, chose que ne veut, ni ne peut, pas faire Ségolène Royal, et encore moins Nicolas Sarkozy. Le PS est à mon sens sclérosé et rumine toujours sa précédente défaite, et il est logique de voir des électeurs de gauche changer de cap et délaisser ce parti qui a défendu leurs idées avant de s’effondrer. Et même si Le Pen parvient au second tour, il faudra encore une fois l’accepter car les urnes auront parlé. C’est aussi ça la démocratie.

    Ces basses tentatives de détournement nous montrent finalement (encore une fois) que la droite n’a pas le monopole de l’embrigadement. Grotesque.







Palmarès