• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

greg1107

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • greg1107 25 juin 2007 17:53

    J’ai vraiment hésité à ajouter un commentaire car le débat n’est pas structuré et pour le coup, pas constructif.

    Ma première question serait qu’est ce que l’homosexualité ? Ma réponse serait, une pratique sexuelle. Pour d’autre un mode de vie mais je ne suis pas d’accord car les homosexuels et hétéro ont le même mode de vie.

    Si il faut prendre en compte les revendications du lobby homosexuel, il faut faire de même pour les végétariens et les végétaliens, les obèses (eux aussi se suicident, tout comme les hétéros et les végétariens), on va tout droit dans le communautarisme radical et c’est nul. Aujoud’hui c’est un peu l’escalade de la différence.

    Je suis différent de mon voisin, je lui fais savoir et si ça lui plait pas, je fais tout pour l’emmerder et suciter un rejet et je le traîne en justice.

    C’est exactement ce qui se passe avec l’homosexualité aujourd’hui.

    Les gens font ce qu’ils veulent dans le cadre de leur vie privée et dans le cadre de la loi républicaine et ça reste du domaine privé. Le lobby homosexuel veut en faire un domaine publique, et l’imposer comme tel alors il se heurte au rééquilibrage de la balance et c’est tant mieux pour tout le monde.

    Nous vivons vraiment dans un drôle de monde...


  • greg1107 2 mai 2007 19:35

    Dans un parc d’Istanbul, David Byle, un missionnaire américain, expliquait aux passants que le pardon était le seul espoir pour le monde. « Je racontais que je revenais des funérailles qui se sont déroulées à Malatya et Izmir et que j’avais rencontré les veuves des chrétiens assassinés. Je disais combien j’étais stupéfait de leur gentillesse et de la manière dont elles avaient pardonné aux meurtriers. » Une quarantaine de personnes écoutaient David Byle. Tout se passait dans le calme, pourtant, suite à une plainte, la police est intervenue. Le missionnaire a été arrêté, ainsi que les trois évangélistes qui l’accompagnaient, ce 25 avril 2007. D’eux d’entre eux, d’origine turque ont été relâchés quelques heures plus tard. Le troisième, un missionnaire sud-coréen, pourrait être renvoyé du pays. David Byle a quant à lui été retenu par la police pendant 48 heures avant d’être libéré. Tous les quatre ont été accusés d’activité missionnaire, de trouble à l’ordre public et d’insulte à l’islam.

    1 000 000 de trucs défendant la laïcité c’est une goutte d’eau dans la mer (malheureusement). Je pense que la Turquie traverse une période extremement déterminente et très trouble. Qu’elle puisse s’en sortir grandie et éclairée...mais pour le moment je suis péssimiste pour l’avenir de ce pays car la population manipulée par les extrémiste sous couvert de démocratie ont tendance à vouloir faire passer la religion au premier plan de leur choix politique.

    L’armée a peur et elle a raison car se retrouver à la solde d’extrémistes nuirait grandement à sa mission d’équilibre et à son pouvoir de décision. Espérons que leur voix fera trembler l’engouement islamiste.

    Pour précision, je ne suis pas turcophobe, j’aime ce pays multiculturel au passé flamboyant smiley


  • greg1107 2 mai 2007 14:02

    Personnellement, je pense que la Turquie n’est pas laïque, qu’en dehors du culte musulman, le reste des religions s’expose aux actions violentes des musulmans extrémistes locaux, soutenus par l’ensemble de la population musulmane.

    J’en veux pour preuve les récents assassinats perpétrés dans le pays ces dernières années. Je vous invite à lire cet article relatant dans quelles conditions des personnes sont executées, torturées au nom d’Allah !

    Extrait : En avril 2001, le Conseil de sécurité nationale de la Turquie (Milli Guvenlik Kurulu) a commencé de considérer les chrétiens évangéliques comme une menace à la sécurité nationale, sur le même pied que l’Al Quaida et les terroristes du PKK. Des affirmations faites dans la presse par les leaders politiques, les chroniqueurs et les commentateurs ont nourri la haine des turques contre les missionnaires qu’on a affirmé vouloir soudoyer les jeunes pour changer de religion.

    Après cette décision en 2001, les attaques et les menaces sur des églises, des pasteurs et des chrétiens ont commencé. Les chrétiens ont été la cible de bombes, d’attaques verbaux, écrits et physiques. Les médias ont été l’instrument le plus important de cette propagande.

    À partir de décembre 2005, après une longue réunion concernant la menace chrétienne, l’épouse de l’ancien premier ministre Ecevit, l’historien Ilber Ortayli, le professeur Hasan Unsal, le politicien Ahmet Tan et l’écrivain/propagandiste Aytunc Altindal ont, dans leur propre profession, initié une campagne pour attirer l’attention du public sur la menace des chrétiens que l’ont disait vouloir « acheter les âmes de leurs enfants ». Des caméras cachées dans les églises ont enregistré des services et ont été exploitées à sensation pour susciter une atmosphère de crainte et d’antagonisme vers le christianisme.

    Dans une réponse télévisée officielle d’Ankara, le ministre intérieur de la Turquie a souri d’un air affecté lorsqu’il a parlé des attaques sur les chrétiens. Malgré l’outrage et les protestations publiques contre cet act et en faveur de la liberté religieuse et la liberté de pensée, les medias et les commentaires officiels résonnent du même message, « nous espèrons que vous avez appris votre leçon. Nous ne voulons pas de chrétiens ici. »

    Pour lire la suite de cet article particulièrement dure relatant dans quelle condition sont morts trois chrétiens il y a quelques jours. http://www.blogdei.com/index.php/2007/05/01/1740—a-lire-imperativement-une-lettre-de-l-eglise-protestante-de-smyrne-aux-eglises-du-monde-entier







Palmarès