• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

grisouris

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • grisouris 18 mai 2007 00:42

    Merci à Jean-Michel Tengang-Bogogam, quel bel éclairage, j’ai bu votre article comme du petit lait, il met en lumière non seulement les rouages obscures de cette campagne mais il va bien au-delà. N’ayant pas une grande culture du côté de la politique pure et dure, j’ai choisit d’agir. Agir, être dans l’action et surtout ne pas me frotter à la politique, juste exprimer le sens de mon engagement en parlant de politique de vie. C’est ma première campagne électorale, cette fois j’ai suivit de près l’information je suis allée sur les sites lire les propositions des candidats, de questions en informations, j’en suis venue à essayer de comprendre ce qui motivait les choix de l’une l’un, l’autre... tout le long je n’ai cessé de demander de m’expliquer leurs raisons et d’être très surprise d’entendre des propos sur l’incompétence 70%, la tenue vestimentaire -le style- la voix - les erreurs en chine au canada 80% etc... mais lorsque je demandais des précisions sur le programme rien à faire, aucuns arguments aucunes réflexions ne venaient à l’horizon, oui pour Bayrou, pourquoi ? il a du panache... on aime pas SR on veut pas de Sarko, oui la plupart des personnes autour de moi ne savaient pas tenir la longueur sur le contenu des programmes électoraux et j’ai eu plus l’impression d’assister à un jeu qu’à une campagne. J’ai noté beaucoup de choses que je retrouves dans votre article... je dis qu’il développe bien au delà ce cette campagne parceque j’ai ressenti autour de SR une atmosphère que je connais bien, je m’explique, j’ai grandit dans une famille particulièrement matchiste, ni corse ni maghrébine mais qui n’avait rien à envier à ces deux cultures, la première fois ou j’ai demandé naïvement « c’est quoi la politique » on m’a répondut sèchement que ce n’était pas pour moi... La France est un pays d’un machisme « hallucinant » complétement rétrograde, j’ai énormément voyagé depuis et son image à l’extérieur est assez complexe mais sur le machisme tout le monde s’accorde. Vous avez entièrement raison sur le courage de Madame Ségolène Royal sur sa pugnacité, sa force de conviction, quel marasme tout ces hommes autour d’elle et tout ces hommes partout et tout le temps et toujours... une assise sur la culture des invités, des directeurs et des directeurs... un colloque sur... et regardez des hommes toujours des hommes, nous baignons dans un discour une culture à 100 % masculine, c’est absolument insuportable. je suis d’accords sur le socle du PS qui est a rénover de fond en comble, je suis d’accords sur des aspects de campagne qui auraient pu être plus pertinents, mais que de planches savonneuses... ce Montebourg qui commence la campagne en disant que le point faible de Madame Royal c’est son compagnon Monsieur Hollande, faut le faire ! Nous avons faillit avoir une femme Présidente de la République... pauvre France... triste France...quel ratage !







Palmarès