• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Birdy

Birdy

Un citoyen lambda

Tableau de bord

  • Premier article le 05/01/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 60 52
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Birdy Birdy 6 janvier 14:14

    @gogoRat
    Merci pour les retours positifs, mais du coup, je vais répondre aux critiques acerbes, c’est plus marrant.

    Qui ’formera’ ? > Nous avons mis en place des mooc. Chacun est libre de venir les enrichir. Alors certes, nous n’offrirons pas la qualité d’une formation à l’ENA smiley mais nous ne demanderons pas à nos député de se lancer dans une carrière politique.

    Quels sont les avantages du tirage au sort ? > Il n’y a plus la possibilité de faire une carrière politique. Il n’y a plus de personnification des élections (et tout ce que cela induit > homme/femme providentiel, délégation du pouvoir...). Si vous souhaitez approfondir vraiment la question, il est possible de se référer aux travaux de Chouard et des gentils virus (MaVoix n’y est pas du tout attaché, chacun à MaVoix tire ses convictions de ses propres sources, mais moi personnellement, ce sont eux qui m’ont intéressé à la question).


    Sur l’apolitisme > Je suis personnellement bien de gauche, ça explique ce « procès d’intention »... mais hormis ma formulation maladroite, je pourrais apporter comme argument qu’à MaVoix, il n’y a pas vraiment de « socle de valeur » comme dans les partis politique. Du coup, on assume parfaitement qu’il est possible qu’une majorité de votant puisse se prononcer pour des lois qui heurteraient nos convictions personnelles. On ne propose pas d’autre programme que celui de relayer vote par vote, ce que TOUS les citoyens décideront (et pas seulement les citoyens qui ont voté pour nous). Je ne vois pas comment être une structure plus apolitique.

    Les députés pions > Les institutions démocratiques sont ce quelles sont. Nous ne voulons pas attendre qu’elles se transforment d’un coup. Nous les hackons, petit à petit. Donc pour faire rentrer le citoyen dans l’écriture des lois, nous proposons dans un premier temps de faire rentrer à l’assemblée nationale le « pantin » qui répercutera ce que nous voterons (c’est un peu péjoratif, mais c’est grosso modo l’idée). Et peut être qu’un jour nous auront 577 députés MaVoix, auquel cas, nous pourrons supprimer l’assemblée nationale et la remplacer totalement par notre plateforme de vote.


  • Birdy Birdy 6 janvier 13:15

    @manu
    Nous croyons qu’avec les citoyens derrière eux pour les épauler, les aider à comprendre, les aider à lutter contre les forme de pression, nos députés seront plus forts que ceux qui ont actuellement choisi d’en faire un métier. Nous réfléchissons à des moyens concrets pour aider dans leur tache ceux qui relaieront nos décisions à l’assemblée (rôle des collaborateurs, soutient logistique, psy...). La force du tirage au sort, c’est que cela garanti qu’un député MaVoix ne pourra pas faire carrière avec nous. 

    Cependant, les critiques que vous faites à ce système sont aussi valables, mais nous pouvons améliorer le système pour répondre à ces remarques. Par exemple, nous avons déjà intégré la problématique de la parité, en piochant dans 2 listes hommes/femmes le même nombre de candidats. Nous avons géré les problèmes de personnification de l’élection en affectant au hasard les circonscriptions aux candidats. Dans l’Athènes antique, les tirés aux sorts étaient soumis à un examen préalable avant leur prise de fonction...
    Bref, nous pensons à MaVoix, que le tirage au sort a plus de vertus que de limites. Nous pensons aussi que nous apprendrons les problèmes en marchant. Que petit à petit, ensembles, nous trouverons les bornes à poser.

  • Birdy Birdy 6 janvier 12:54

    @Le421
    Je connais bien la France insoumise et personnellement, je devrais voter Mélenchon aux prochaines présidentielles.

    Maintenant, si nous avons certains objectifs relativement similaires, à MaVoix, nous tentons une autre approche dans les moyens. Malheureusement je ne crois pas que la FI puisse rassembler au delà de la gauche (et même dans toutes les gauches). Parce qu’il y a des étiquettes, des figures politiques qui rebutent. Je vois bien les avis de mes quelques amis communistes réfractaires à JLM par exemple.
    Pour ce qui est de ce que le français moyen pense... on verra bien. Peut être qu’il est prêt à quelque changement tout de même, l’actualité semble nous le démontrer.

  • Birdy Birdy 6 janvier 12:39

    @PiXels
    Hahaha.

    Merci, mais je connais bien JPL. La dernière fois que nous avions « débattus », c’est avec la même bienveillance et la même volonté de dialogue constructif qu’il m’avait répondu « NUL, HORS SUJET ! ».
    En tout cas, vous m’avez bien fait rire. Merci.

  • Birdy Birdy 5 janvier 15:20

    @Jean-Pierre Llabrés
    Pouvez vous, vous citoyen, obliger un élu à respecter ses promesses ? Non. Mais vous lui déléguez tout de même votre pouvoir de choisir nos lois. C’est cela un système représentatif. Avec MaVoix, le « chèque en blanc » n’a pas le même sens. Ce n’est qu’à vous même que vous autorisez le droit de changer d’avis, de pouvoir adapter vos choix aux circonstances, aux actualités. Vous vous donnez juste la possibilité de construire au fur et à mesure votre idéal. A l’opposé d’un programme rigide, global et dogmatique imperméable à l’évolution, chose tellement ambitieuse (prétentieuse ?), que nos élus finissent (presque) toujours par trahir leurs engagements. 



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Nous sommes celles et ceux que nous attendions




Palmarès