• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Guillaume Narvic

Guillaume Narvic

Observateur dégagé des choses de ce monde, et de celui qui arrive ;-) L’histoire continue sur novovision.fr

Tableau de bord

  • Premier article le 20/11/2006
  • Modérateur depuis le 22/01/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 12 42 523
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5 4 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Guillaume Narvic Guillaume Narvic 19 novembre 2008 01:01

     Pour information : ce billet tiré de mon propre blog est re-publié sur Agoravox à l’initiative de la rédaction d’Agoravox, à qui j’ai accordé, à sa demande, l’autorisation de le faire pour les billets qui l’intéressaient. Même si je ne suis pas tout à fait sûr que ces billets aient chaque fois leur place sur un site généraliste plutôt que sur le blog spécialisé pour lequel il ont été rédigés.

    Je n’assure en tout cas ici aucun suivi des commentaires, que je ne lis pas, et je n’y apporterai donc pas de réponse.

    Surtout qu’après une certaine pratique d’Agoravox et des commentaires qu’on y lit, je n’estime pas avoir jamais pu y engager une réelle conversation constructive dans le respect d’autrui. Je suis définitivement vacciné. Les commentaires y sont régulièrement méprisants, faciles et péremptoires, du simple dénigrement sans argumentation. Un exemple malheureusement tristement banal ci-dessus. smiley



  • Guillaume Narvic Guillaume Narvic 25 octobre 2008 21:53

     @ La mouche,

    Journaliste et blogueur, j’ai choisi mon camp : les blogs. smiley

    C’est à partir de là, à mon avis, que l’on est en train de reconstruire une relation durable - un contrat de lecture - basée sur le partage, l’échange et la confiance, car en relation directe et interractive entre le rédacteur et le lecteur, qui peut commenter, interpeller, critiquer, compléter, élargir, corriger, etc..

    La logique économique de l’audience condamne les médias au marketing éditorial, à la "fast news", au people et à "l’infotainement". Je ne leur reproche même pas : c’est la seule manière pour eux de trouver l’argent pour payer les salaires (et encore... de maigres salaires), sinon, ils vont tous à la faillte.

    On verra bien si ça marche. L’audience de chaque blog en lui même est faible, mais la capacité qu’ont les blogs à s’associer ponctuellement (le pouvoir de lier !) fait d’eux une formidable caisse de résonance. Ils ont même prouvé plusieurs fois qu’ils pouvaient parler plus fort que les médias. C’est une véritable aventure en tout cas... smiley



  • Guillaume Narvic Guillaume Narvic 23 août 2008 21:49

     Bonjour Benetton,

    Pourriez-vous m’indiquer les références de vos trois ouvrages, s’il vous plaît, que je me fasse une idée de ce que donne votre "journalisme d’investigation". Vous ne me donnez à lire en effet que ce texte, qui ne relève clairement pas du tout du journalisme (ni faits, ni analyse, aucun souci d’objectivité, pas la moindre investigation), mais du pamphlet politique partisan extrêmement simpliste. Il m’est donc difficile de juger ce que peut donner votre travail quand vous faites, par ailleurs, du journalisme. Merci



  • Guillaume Narvic Guillaume Narvic 21 juillet 2008 17:42

     Je reste dubitatif sur la réponse que vous a fait Benoît Raphaël, sur un usage du "nofollow" sur lepost.fr en pure réaction à un détournement que le site avait constaté :


    - d’abord, comme vous le remarquez, il était plus simple de s’en prendre uniquement au seul fautif.


    - d’autre part, cette pratique du "nofollow" n’est pas propre au seul post.fr, parmi les sites édités par Le Monde Interactif (filiale du Monde et de Lagardère, qui édite également lemonde.fr) : la plate-forme des blogs hébergés par le monde.fr place également les liens externes en "nofollow". Je n’ai pas constaté en revanche que les articles de la rédaction comportent des liens "nofollow", mais ils comportent encore rarement des liens externes (il faut le souligner).

    Il s’agit donc d’une pratique assez générale sur les sites édités ou hébergés par Le Monde interactif.

    Cette pratique, si elle n’est interdite nulle part en effet, reste tout de même gênante, et traduit bien un refus de réciprocité : je profite de vous, mais je refuse que vous profitiez de moi. Ça n’instaure pas une relation équilibrée et ouverte entre les sites et blogs, et c’est très dommage.



  • Guillaume Narvic Guillaume Narvic 12 mai 2008 21:38

    Le procès perdu de Ségolène Royal face à ces anciennes employées (qui n’a exactement aucun rapport, ni de près, ni de loin avec le thème du livre dont je vous propose une note de lecture. Donc : qu’est-ce que vous venez faire ici ?)) : vous l’avez su, et nous le savons nous aussi. C’est donc que l’information a bien été diffusée et entendue (en tout cas par vous, et par nous), et elle a bien été diffusée par des journalistes. Donc ils ont fait leur travail.

    Seulement ce que vous demandez, c’est autre chose. Vous auriez aimé un battage médiatique autour de cette affaire. Ce que vous demandez, c’est exactement ni de l’information, ni du journalisme, vous demandez le détournement du métier de journaliste au profit de la propagande, voire du lynchage.

    C’est vrai que les médias font malheureusement souvent ce genre de chose. Et c’est regrettable. Mais ça n’est sûrement pas une raison pour réclamer, comme vous le faites, que les médias le fassent encore plus qu’ils ne le font déjà, en particulier contre vos adversaires politiques. Et quand bien même vous le demanderiez aussi pour ceux qui partagent vos idées (que j’ai du mal à discerner dans le détail, tant elles sont souvent confuses), ça ne serait pas une raison non plus.

    Votre intervention s’assimile donc, finalement, elle aussi, à de la propagande.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès