• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Harry Stotte

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 727 0
1 mois 0 240 0
5 jours 0 41 0

Derniers commentaires


  • Harry Stotte 20 février 11:29

    @OMAR

    « Vous oubliez Nuremberg ? »


    Et vous, vous oubliez les dizaines, pour ne pas dire les centaines de procès, qui se sont déroulés tant en Allemagne que dans les pays occupés, au moins jusque dans les années 50 (sans point d’interrogation) !

  • Harry Stotte 20 février 09:00

    @Ouam

    « ...bref leur donner un gros coup de main, mais sans ni les assouvir, ni intervenir, histoire de les laisser évoluer à leur vitesse... »


    Démographiquement aussi ?

  • Harry Stotte 20 février 08:58

    @Louve

    « Les étoiles ne sont pas importantes, ce sont nos idées... »



    Bien entendu, mais avec l’ancien système, on votait pour ou contre l’intervention. J’adorais ça. Je me souviens d’un -50 qui reste mon plus grand, et seul, titre de gloire sur AgoraVox. 


    Fallait-il que j’aie touché juste smiley


    « J’ai comme l’impression qu’il y a un vote massif contre les commentaires d’obédience nationalistes une fois l’article archivé... »


    Peut-être vaudrait-il la peine de faire des vérifications périodiques, mais comme vous dites très justement, ce sont les idées qui comptent et, à partir de là, ne rien laisser passer.

  • Harry Stotte 20 février 08:13

    @cyrus

    « Donc il me semble inexacte de dire qu’ il n’était pas protéger par les convention sur la guerre . »


    Il me semble que c’est dans leur version actuelle, mais pas à l’époque. Vous remarquerez que, dans les années qui ont suivi la fin de la guerre, aucun Allemand n’a été poursuivi pour avoir exécuté des résistants, ou donné l’ordre d’exécution.

  • Harry Stotte 20 février 01:05

    @OMAR

    « Quant les résistants français abattaient des soldats allemands, c’était en tenue militaire ? »

    Ben non, et de ce fait, ils n’étaient protégés par les lois de la guerre, ce qui fait que s’ils étaient pris, ils étaient fusillés.

    « Quand les avions français bombardaient au napalm des mechtas et des dechras, ils prenaient la précaution d’informer les civils ? »¨

    Informer les civils, c’étaient avertir les terroristes qui se cachaient, délibérément, parmi eux. Et cela, c’est un des problèmes les plus graves qui se posent dans une guerre asymétrique : les populations se rangent du côté du parti qui lui fait le plus peur. D’où l’assassinat, après torture, de nombreux musulmans, afin que les survivants aient plus peur du FLN que de l’armée française.

    « Et vous éludez cette cruelle disparité, les résistants algériens luttaient contre les colons, les ultras et l’armée coloniale française soutenue par l’Otan... »¨

    Cela ne justifie pas de se déguiser en civil pour perpétrer des attentats.

    « Mais qui trouvent normal qu’une bombe lancée par un drone, tue un terroriste et massacre cinquante innocents civils. »

    Une deuxième fois, on se trouve dans le cas de combattants qui utilisent les civils comme boucliers. Ce qui fait que je ne trouve pas le drone particulièrement normal, mais le fait de se cacher parmi des innocents, dans l’espoir d’échapper à la mort, n’est pas vraiment normal non plus.

    « Vous avez même trouvé un vocable apaisant votre conscience : dommages collatéraux. »


    Moi, je n’utilise pas ce genre de formules, parce que je n’ai pas de conscience à apaiser, je m’efforce de considérer lucidement ce qu’il se passe et sur quoi je n’ai aucune prise.

    « Alors, qui est le plus lâche ?... »

    Difficile à dire, quand un chef d’Etat donne l’ordre de balancer des drones, il sait que son opinion publique ne se retournera pas contre lui pour avoir envoyé des soldats au casse-pipe…







Palmarès