• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

hdelafonte

Français ordinaire.

Tableau de bord

  • Premier article le 05/01/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 25 22
1 mois 0 7 0
5 jours 0 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • hdelafonte 23 juin 23:25

    Article intéressant qui a le mérite de susciter un débat tout à fait pertinent.

    Personnellement, je connaissais Villani il y a bien longtemps, par ses cours disponible librement sur Internet, notamment celui d’analyse fonctionnelle. Je pense que ce type est une authentique pointure en analyse, et que de surcroît, il a à cœur de vulgariser sa discipline. Cette vulgarisation passe par un discours géométrique, beaucoup plus élégant pour les profanes.

    Je pense qu’il y a, le concernant, une incompréhension sur la nature de ce qu’il professe. Tout d’abord, il ne défend pas les mathématiques en tant que tel mais la recherche en mathématiques. La France a une excellence reconnue en mathématiques, avec des profils tout à fait diversifiés. Villani me semble être légal d’un Kasparov aux échecs, c’est-à-dire qu’il a réussi à vendre médiatiquement une discipline qui était incompréhensible pour les profanes. Cela l’amène à prendre de la hauteur sur la place des mathématiques en général, de la même manière que Kasparov s’est finalement orienté vers la politique et le consulting.

    Je vois davantage chez lui une grande curiosité pour découvrir le monde et ses ressorts, et il est tout à fait légitime lorsqu’il prétend qu’un scientifique est aussi compétent que les autres pour gerer la Res publiqua, la chose publique.

    Je lis ici et là des des analyses de « marxisme de comptoir » (pour rester poli) qui voient en Villani un valet de la classe possédante . Le défunt Karl Marx se serait tapé le cul par terre devant tant de bêtises… Je rappelle que l’analyse marxiste des classes a été faite pour s’opposer à la théorie libérale Selon laquelle le niveau des salaires étaient librement agréé en fonction de l’offre et de la demande. Marx a contribué à replacer le salaire comme une expression du rapport de force entre les possédants et les exploites.

    Voir dans la trajectoire de Villani une quelconque référence À la grille de lecture marxiste me paraît relever d’un dogmatisme doté d’œillieres bien réductrices .,,


  • hdelafonte 21 juin 02:07

    @Fergus

    « J’ai vu l’matheux là (geste) je vais lui expliquer ce qu’est un contrat de travail il va tomber par terre... ».

    Fergus, je lis vos articles et je vous sais censé , posé, réfléchi ...

    Mais a voir Mélenchon se conduire comme ça devant sa cour, est-ce que le mot « minable », ou encore « pathétique » n’est pas le premier qui vous vient à l’esprit ?

    A rabaisser autrui il est rare qu’on se grandisse, mais s’agissant de Villani (médaille Fields et personnage assez haut en couleur), l’affubler de ce cliché montre bien la hauteur humaine du personnage.,,


  • hdelafonte 14 juin 10:28

    @Fergus

    Bonjour Fergus, je vous invite à lire les livres de Jacques Généreux, économiste du FDG, cela vous éviterait de faire un contresens.

    La redistribution des richesses vers ce que vous apelez « les Francais modestes » fait partie du programme du PCF, et cette idée, si généreuse soit-elle, a toujours conduit à un mur.

    Ce que prone Généreux, c’est une meilleure justice concernant la taxation, entre le travail et le capital. Il faudrait moins taxer le travail, et plus le capital.

    Pour faire simple, je dirais que Généreux est Keynesien, alors que votre idée êtes plutôt Marxiste.. c’est très différent !

    A mon avis Mélenchon n’est pas clair sur ses soubassements économiques, et c’est celui qui lui a valu la déroute aux législatives (je parle par rapport aux résultats du premier tour).

    Je vous encourage grandement à lire les livres de Généreux, ils sont tous excellents et très pédagogiques. Ceci sans vous donner la moindre leçon,


  • hdelafonte 7 juin 11:36

    @Jeussey de Sourcesûre

    Pas si simple… avant nous il y avait les ottomans, renseignez-vous sur eux !

    Le nationalisme arabe débute après l’écroulement de l’empire ortoman, tout simplement car les occidentaux autorisentcette expression, à la différence des ottomans qui l’ont toujours éradiqué.

    Du point de vue arabe, l’occupation par les Français et les Anglais a été mieux accueilli que celle des ottomans ... Ce n’est donc pas si simple !

    Après je parlai de l’islam, et le courant des frères musulmans est une des voix du nationalisme arabe, que effectivement l’Occident n’a pas réprimé dans un premier temps. Mais lors de la révolte arabe de 1936 en Palestine les Anglais n’ont pa été particulièrement complaisants...


  • hdelafonte 6 juin 23:16

    @Fergus

    C’est donc bien d’un « hold-up » politique qu’il s’agit dans la mesure où, pour légitimes que soient les résultats des deux rendez-vous électoraux, personne n’aurait misé le moindre centime sur un tel scénario il y a 6 mois

    Comment en est-on arrivé là ? Emmanuel Macron est, à l’évidence, un produit du libéralisme décomplexé soutenu par les puissances de l’oligarchie et servi par un marketing parfaitement huilé.

    Ce qui semblait évident il y a 6 mois, c’est qu’avec un FN à 20% au premier tour (voire plus) tout était possible pour arriver au second tour.

    Votre 2nd paragraphe est délirant. Ce qui a servi Macron, c’est justement la possibilité de faire émerger une nouvelle forme de politique, hors des clivages gauche / droite. Cette possibilité se réalisera-t-elle ? l’avenir le dira.

    Présenter Macorn comme un « produit du libéralisme décomplexé », c’est faire de la prose digne de l’huma des années 50. Bientôt les « vipères lubriques » du libéralisme ??!

    Macron n’est pas un libéral « décomplexé » (au sens où on pouvait attribuer cet épithète à Sarkozy), et il a bien pris garde à ne oas tomber dans cette caicature. C’est bien plus fin....

     

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre






Palmarès