• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

hencrides

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • hencrides 30 juillet 2008 11:46

    L’Irlande est un pays neutre. Pourquoi ne craindrait-elle pas d’être entraînée dans une guerre quand on lit l’article 28A-2 du traité sur l’Union européenne "La politique de l’Union au sens de la présente section n’affecte pas le caractère spécifique de la politique de sécurité et de défense de certains Etats membres, elle respecte les obligations découlant du traité de l’Atlantique Nord pour certains Etats membres qui considèrent que leur défense commune est réalisée dans le cadre de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et elle est compatible avec la politique commune de sécurité et de défense arrêtée dans ce cadre". Certes, le "caractère spécifique de [sa] politique de sécurité" lui est reconnu, mais l’article suivant 28A-3 dit "Les Etats membres mettent à la disposition de l’Union, pour la mise en oeuvre de la politique de sécurité et de défense commune, des capacités civiles et militaires pour contribuer aux objectifs définis par le Conseil". Comment croire que la petite Irlande pourrait s’opposer à une guerre décidée par les 26 autres pays ? Comme chacun sait, l’OTAN est une organisation entièrement pacifique...

    Pourquoi aussi les paysans irlandais accepteraient-ils d’être sacrifiés à l’OMC par le commissaire Mandelson qui négocie au nom de tous les pays de l’Union européenne. Comme tous les autres pays l’Irlande tient à sa souveraineté, et elle plus que les autres car son indépendance lui a coûté beaucoup de sang.

    On a dit également aux Français qu’ils avaient voté Non pour des motifs de politique intérieure. Les délocalisations sont-ils un problème qui n’a rien à voir avec l’Union européenne ? Pourquoi la France accepterait-elle de perdre ses emplois, parce que le libre échange est la règle, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union. Les ouvriers français doivent-ils accepter les salaires roumains ou chinois pour que leurs entreprises soient compétitives ? Les Suisses et les Norvégiens qui ne sont pas dans l’UE sont-ils plus malheureux que nous ? La France pourrait signer les traités avec ses voisins sur des points précis (par exemple sur l’écologie) sans devoir accepter le libre-échange et la libre circulation des capitaux qui sont les bases de l’Union européenne.







Palmarès