• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

hermes

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • hermes 15 novembre 2008 00:30

    Je suis plutot d’accord avec l’auteur. Le "non" de l’Allemagne est une honte. Quand elle a rejoint l’Otan, elle était elle-meme scindée en deux et occupée par la Russie soviétique. Aujourd’hui c’est la Géorgie qui est occupée par le meme pays. Par ailleurs, si l’Allemagne a retrouvé son unité, suite à la chute du mur de Berlin, c’est à un Géorgien (un certain Chevardnadzé) qu’en revient largement le mérite. Et puis, l’Allemagne aurait sans doute difficilement retrouvé son unité si elle n’était pas membre de l’OTAN (!)


  • hermes 15 novembre 2008 00:09

    @ Insbruck

    Ma visite en Géorgie était d’ordre privé. J’ai une amie qui travaille dans une Ambassade étrangère à Tbilissi. J’y suis allé 2 semaines avant le 07.08. Eh oui, j’ai bu vodka, en effet, mais je l’ai bu en Ossétie. En Géorgie, c’est le vin que je préfère. Et toi, quel coin tu préfères dans le Caucase ?


  • hermes 14 novembre 2008 23:07

    @ Sinbruck
    Moi aussi, je me trouvais en Géorgie fin juillet. Je confirme que les villages géorgiens étaient attaqués avec artillerie lourde par les ossètes. Les Ambassadeurs étrangers (français entre autres) ont visité ces zones et confirment ces faits. De plus, le Général russe Koulakhmétov a reconnu que les ossètent tiraient sur les villages géorgiens. Mais ce général russe n’est pas intervenu à ce moment.

    Autre détail : la présence de l’artillerie lourde sur ce territoire était interdite par la convention de Moscou.

    Parce que la situation devenait de plus en plus grave, les observateur de l’OSCE ont quitté la zone AVANT 7/08.

    Quant à l’influence étasunienne : le jeu des Russes dans ces régions, et notamment les borbardements russes dans l’Abkhazie dans les années 90, a commencé bien avant que la Géorgie se tourne résolument vers EU.








Palmarès