• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Hermione

Hermione

Petite rivière insoumise, je résiste au courant de la pensée unique charrié par le flot des forces hostiles qui se déversent en amont de mon lit douillet.

La frèle sorcière que les mouvements contraires contrarient refuse de s’empêtrer dans les pièges idéologiques aboutissant forcément à des impasses philosophiques. Je veux rester un électron libre, en dehors des sentiers battus pour conserver le peu de liberté qu’il nous reste.

Petit poisson, petit oiseau, je nage à contre courant entre l’Histoire, la Littérature, la Musique et l’Art des couleurs et des formes. Je n’ai qu’une seule crainte : la montée en puissance de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom ! 

Tableau de bord

  • Premier article le 20/10/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 93 230
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Hermione Hermione 27 novembre 2009 12:01

    Merci Abdelkader pour ce lien et cet article qui démontre bien tous les méfaits du capitalisme sauvage.

    Pour répondre à BigMac concernant ma phrase « le shopping de ces messieurs dames occidentaux », savez-vous que c’est une des destinations les plus en vogues ces dernières années en période des soldes ? Le problème, c’est le fric dans le cas présent... et non, le sujet qui vous obsède, ce qui n’était pas du tout dans mon propos.



  • Hermione Hermione 27 novembre 2009 11:29

    Dubai se fait rattraper par le mirage du capitalisme... et finalement, si ça pouvait servir de leçons à d’autres, partout dans le monde, ça ne serait pas un mal.
    Effectivement, il y a un monde qui se casse la gueule, mais je ne pense pas qu’il y ait une relation de cause à effet par rapport à une culture originelle. C’est le capital qui est en train de montrer ses failles. Les grandes banques qui crient au secours il y a un an... les entreprises qui sont obligées de descendre les trains de vie... et de dégraisser leur personnel... et pour finir Dubai symbole du capitalisme excessif et stupide, repère de milliardaires ridicules, et lieu de prédilection pour le shopping de ces messieurs dames occidentaux, qui se casse la figure.

    Si ça pouvait retourner au désert... Mais bon, faudrait que les dadames friquées trouvent un autre lieu kitch pour acheter leurs trucs de marque. C’est balot quand même !



  • Hermione Hermione 21 novembre 2009 15:53

    @ Persona nongrata : j’adore ta remarque, mais c’est bien connu Homo versatilus et encore plus si homo supporterus ;)

    @ l’auteur : amusant comme article. Franchement moi, en tant qu’amatrice de foot, cette histoire ne m’inspire que des sourires. J’imaginais même la situation à la fin du match si c’était Robbie Keane qui avait marqué un but de la même façon qu’Henry, éliminant la France. Waouh !!! le scandale que ça aurait fait.
    Non franchement, je crains que dans notre monde actuel, il y a d’autres sujets bien plus graves pour s’émouvoir, se scandaliser et monter au créneau. Comme vous le dites : il y a une hypocrisie vraiment ridicule là dedans. S’émouvoir des primes exorbitantes et scandaleuses quand tant de gens tirent le diable par la queue, que vont recevoir les joueurs et le sélectionneur seraient ma foi bien plus intelligent de la part de ceux qui hurlent à la triche.



  • Hermione Hermione 15 novembre 2009 13:46

    Correction : oligarchique et démocratique (sans S)



  • Hermione Hermione 15 novembre 2009 13:45

    @ Peretz : « En fait il faudrait pratiquement tout changer, car tout va à vau l’eau depuis quelque temps. Certes s’insurger est très bien, à condition de proposer un autre système. »
    Malheureusement, je crois que la désagrégation de la société amène fatalement une réaction brutale et violente à plus ou moins long terme. Un certain chant dit : « du passé faisons table rase »... et comme vous le dites, tout allant à vau-l’eau, je crois qu’il ne sera bientôt plus le temps de tergiverser, de dire « mais avant de s’insurger, préparons l’avenir, construisons avant d’agir ».
    Je crois que ceux qui réfléchiront trop longtemps laisseront passer le train. Oui, il faut tout changer, mais pour cela il faut une volonté de faire (et de fer !) et d’agir. Préparer, peaufiner un après hypothètique, c’est déjà rester dans une certaine inertie et se contenter de ce qu’il y a, c’est aussi accepter l’ordre établi par les pouvoirs en place et cette réalité insupportable qui est au service d’une catégorie sur toutes les autres.
    Préparer un autre système, c’est prendre le risque de se voir décapiter pour complot et atteinte à la sécurité de l’état par les épiciers de l’élite oligarchiques et soi-disant démocratiques.
    La seule chose qui puisse renverser cette situation, c’est la loi et la force du nombre. L’union faisant la force, le rassemblement des intérêts communs est la seule force constituée qui pourrait changer la donne... et bien sûr, après, proposer un autre système où les mots « liberté, égalité, fraternité » auront enfin du sens grace à la concrétisation sociale et économique de la triptyque populaire.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Religions






Palmarès