Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Hieronymus

Je suis passionné de géopolitique, d'histoire, surtout époque ancienne et religions, d'ésotérie et de tous les sujets iconoclastes, peu connus ou particulièrement mystérieux qui permettent de s'interroger de façon nouvelle ..

Tableau de bord

  • Premier article le 30/01/2009
  • Modérateur depuis le 24/03/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 51 2135 4080
1 mois 4 7 80
5 jours 1 1 19
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 915 507 408
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Hieronymus (---.---.---.196) 2 février 2014 21:39
    Hieronymus

    Chalot
    vous vous rendez compte de la personne que vous mettez en vedette ?
    c’est la copine à Fourest, subventionnée par Soros, beau travail !

  • Hieronymus (---.---.---.99) 30 décembre 2013 13:20
    Hieronymus

    à ce sujet la réponse hautement instructive de François Hollande

    .

    ne riez pas, il s’agit tout de même de notre président !

  • Hieronymus (---.---.---.196) 25 novembre 2013 15:16
    Hieronymus

    bon je n’en fais pas mystère si vous prenez un minimum connaissance des commentaires dont j’ai affublés mon article paru samedi sur Agoravox.tv :

    l’Ukraine fait partie du camp oriental et doit naturellement s’inscrire dans l’orbite de la Confédération de Russie selon des modalités qui restent à definir mais auxquelles elle peut légitimement prétendre étant donné son poids démographique et surtout son importance géographique

    la parenté Russie - Ukraine est indubitable à de nombreux niveaux :

    - historique (principauté de Kiev, berceau de la Russie millénaire)

    - linguistique et ethnique, les Ukrainiens sont des slaves de l’Est qui parlent en majorité le russe (avant l’ukrainien) seul le 1/3 ouest du pays, la Galicie, ne s’exprime pas en premier en russe mais même à Kiev, tout le mond parle russe !) aussi l’ukrainien (qu’ils m’excusent) est une langue batarde codifiée tardivement à partir de dialectes régionaux

    - religieux, les Ukrainiens sont des chrétiens orthodoxes qui reconnaissent le métropolite de Moscou comme patriarche de « toutes les Russies », seul le 1/3 ouest (toujours pareil) dépend de l’église uniate rattachée à Rome

    - économique, 70 ans d’URSS ce n’est pas rien, toute l’industrie du Donbass, les ports de la mer Noire, dépendent pour leur activité quasi entierement de la Russie, qu’on pense au réseau ferré (écartement des rails), toute l’économie ukrainienne était imbriquée dans celle des autres républiques d’URSS et au 1er chef de la grande Russie

    - géographique, et oui tout simplement il y a continuité territoriale complète, un coup d’oeil sur une planisphère, enlevons l’Ukraine ce gros carré sud-ouest, on voit tout de suite que cela « boite » qq part, c’est la même zone géologique et climatique, indubitable

    .

    et ... cela tombe très bien que l’Ukraine puisse au moins au niveau des alliances être rattachée à ce vaste ensemble formé par la confédération de Russie et ses 2 alliés, c’est même tout à fait capital ...

    en effet la Russie a impérativement besoin de l’alliance stratégique de l’Ukraine afin d’être sécurisé et consolidé en tant que vaste ensemble eurasiatique stable pouvant à nouveau assurer son role de grande puissance du Hartland dans un monde multipolaire face aux autres grandes puissances mondiales (anglo-américain en déclin et chinois en essor)

    encore une fois Poutine et Lavrov ont joué finement face aux Eurocrates incultes et arrogants qui pensaient que l’Ukraine ne pouvait pas leur « résister » ; la Russie ou plutot l’ensemble nord-eurasiatique sera la grande civilisation du XXI siècle face à un occident décadent

     :-

  • Hieronymus (---.---.---.196) 25 novembre 2013 14:09
    Hieronymus

    bon article que j’ai lu avec intéret

    sur ce sujet, je vous ai précédé de 2 jours smiley

    http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/geopolitique-l-ukraine-doit-41949

    .

    votre article détaille surtout les enjeux economiques (non négligeables) je pense davantage qu’il s’agit avant tout d’un enjeu géopolitique et même civilisationnel, aussi vous ne prenez pas clairement position (même si on devine un peu) en faisant en sorte de peser le pour et le contre, sinon dans l’ensemble les faits que vous exposez sont justes et je ne vois presque rien à y redire sauf il manque en qq sorte un aperçu global, une synthèse de la question et une conclusion, presque de bon sens, qui s’impose !

    là dessus, je vais revenir bientot...

  • Hieronymus (---.---.---.196) 5 septembre 2013 20:46
    Hieronymus

    bonsoir Saladin
    en fait l’abandon de la politique gaullienne de la France a commencé du temps même de Chirac, c’est expliqué dans cette vidéo par Richard Labevière (qui s’est fait viré par C.Ockrent de radio France) à partir de 15.30 env.
    http://www.dailymotion.com/video/x1...
    il y a un passage très truculent vers 17.50 à écouter absolument
    .
    en fait ’gaulliste’ ou ’non gaulliste’ ce n’était pas tout à fait la juste question
    on peut dire en un sens que Mitterrand était moins atlantiste que Chirac et bien moins que Giscard, Mitterrand avait toujours déclaré : « nous n’attaquerons jamais les Serbes », celui ci parti (en 1995) la France s’est jointe (Chirac président) à la coalition pour bombarder la Serbie encore que du temps de Chirac et malgré un virage amorcé en 2003 (expliqué par Labevière) les dégats sont restés limités
    les choses ont commemcé à complètement déraper avec Sarkozy et maintenant avec père Ubu, la France est en dessous de tout (attention cela ne va pas s’arrêter)
    une mention spéciale pour un ex-gaulliste particulièrement « méritant » : Alain Juppé, de confession catholique pourtant, qui s’est montré doublement traitre en poussant à tout prix à l’intervention en Libye et qui est désormais un des plus farouches partisans du dépeçage de la Syrie, on saura s’en souvenir...