• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Horst Grützke (Potsdam / Allemagne)

Horst Grützke (Potsdam / Allemagne)

Qualifications professionelles :
- Typographe
- Mineurs au fonds des mines du Nord/Pas-de-Calais
- Journaliste, rédacteur, documentaliste
- Etudes universitaires en sciences information et politique
- Thèses : L’informatique et processus d’information
Engagement societal :
- Cofondateur de la Société Franco-Allemande en RDA
- Fondateur de la "Maison de l’Europe du Land Brandebourg
- Président du "Réseau de Citoyens européens EUROPE MAINTENANT !", association de type européen et sans but lucratif. Siège : Potsdam / Allemagne
- Editeur de la "Tribune de la Société civile européenne"

Tableau de bord

  • Premier article le 07/04/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 6 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Horst Grützke (Potsdam / Allemagne) Horst Grützke 9 avril 2008 09:49

    Au début c’était la mise au point de Wikipédia - cette fameuse initiative d’une encyclopédie libre et édité par tous ceux qui se croyaient en possession de la vérité. Chacun de nous se croit en possession d’une vérité et a la liberté de l’inscrire. La méthode est donc bien démocratique. Il faut surtout faire attention à l’authenticité de ce que l’on inscrit. Et il faut tenir compte de ceux qui administrent l’encyclopédie WIKI. Wikipédia est bien censuré par les administrateurs américains. Qui s’étonne que les Européens utilisent le même logiciel offert par "Mediawiki" pour monter leur propre encyclopédie ? Les Brétons offrent au publique leur WIKI-BREST et les citoyens s’engagent à l’environnement leur WIKI-VERT. Il y a déjà plus de deux ans, notre "Réseau de citoyens européens EUROPE MAINTENANT !" installat sur son portail d’Internet l’encyclopédie WIKI-EUROPA en trois langues. De nombreux citoyens de l’Europe ont y laissé leurs traces avec pas mal de déscriptions de leurs lutte en faveur d’une Europe de citoyens, une Europe de la liberté et de la démocratie.

    Nous irons mettre des liens sur notre website WIKI-EUROPA vers les autres WIKI en Europe - tels que l’auteur Michel Briand avait mentionné - pour que le visiteur pourrait s’orienter mieux aussi dans cette Europe dont les données sont bien structurés dans les différents WIKI "européens".


  • Horst Grützke (Potsdam / Allemagne) Horst Grützke 9 avril 2008 09:02

    Oui vous avez raison en ce qui concerne la France et les Pays-Bas. Sans doute aussi une majorités de citoyens irlandais aurais dit NON au Traité constitutionnel. Mais en ce qui concerne l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, le Portugal et plusieurs pays scandinaves - je ne parle pas des pays de l’Europe de l’Est - une majorité aurait dit OUI au Traité constitutionnel.

    Les raisons pour leur OUI sont tout à fait différent : les Allemands veulent toujours jouer ce rôle "formidable" d’un "Führer" en Europe (comme les Anglais et les Francais d’ailleurs) ; l’Espagne, le Portugal, la Pologne, la Tchequie, la Slovaquie, l’Hongrie et même l’Irlande sont des pays où les populations avaient gagné le plus de leur adhésion à l’UE : plus de liberté et surtout plus de prospérité. Il faut bien tenir compte les différents vues des citoyens en Europe sur leur propre vie sociale.

    Mais parlons de ce que l’on prends très vite dans la bouche : une majorité de Francais avaient NON. Bon, par voie de calcul une majorité avait dit NON. Mais si cette majorité s’étend à 50,7 pourcent des citoyens, c’est pour mois plus au moins la moitié des citoyens qui était contre quelque chose. Dois-je maintenant ignorer par force de cette "majorité de 0,7 pour-cent l’autre moitié ? Avez vous aussi retenu le pourcentage de ceux qui n’avez pas donné leur voix ni à OUI ni à NON ? Pour moi cette forme de démocratie risque d’être toujours bien démagogique et trompeuse. C’est pourquoi je défend la thèse que l’Europe souffre d’une crise de la démocratie. La société civile - donc la somme de tous les citoyens qui ne se sont pas ralliés à ces deux piliers de pouvoir "politique" et "économie" - est tenue à répondre à ce defi de la crise de la démocratie en mettant au point le troisème pilier de pouvoir : la société civile avec sa participation au développement durable de chaque société nationale et par conséquent européenne. Une foi reconnu comme force réelle des peuples déclarés "souverains", la société civile parlera aussi majoritairement pour l’une ou l’autre solution de la situation concrète - et peut-être elle décidera mieux que les hommes et femmes politiques actuellement seul au pouvoir. Mais la démocratie aurait retrouvé sa santé .

     

     

     

     


  • Horst Grützke (Potsdam / Allemagne) Horst Grützke 8 avril 2008 19:21

    Excusez que j’avais inserré ma réponse à vos remarques endessous du commentaire précedent votre commentaire. Lisez mes remarques là-bas. Merci


  • Horst Grützke (Potsdam / Allemagne) Horst Grützke 8 avril 2008 19:19

    Permettez-moi de ne pas entrer dans les affaires à vous avec votre gouvernement. Si j’étais un citoyen francais je n’aurait pas voté pour Mr. Sarkosy. Mais il faut que nous - en regardant de l’extérieur la France - sont obligé de reconnaitre qu’une majorité des Francais avaient voté à sa faveur.

    Malheureusement , la majorité de mon peuple avait également voté pour ce gouvernement noir/rouge actuel. Il faut que vous aussi vous devez le reconnaitre. C’est la démocratie représentative !!.

    Mais nous dans notre association - et avec nous des milliers d’autres citoyens - essaient de nous organiser pour combattre cette mauvaise politique - en revendicant la participation des citoyens au pouvoir, par l’institutionalisation de la grève générale (vous avez déjà ce droit !!), de l’initiative citoyens à l’echelle nationale, du référendum.

    Nous luttons à ce que le SMIG soit également introduit dans l’économie. Nous luttons à ce que les migrés soient traité comme des citoyens. Nous luttons à ce que la démocratie participative soit accepté à l’échelon communal, régional, national. Nous luttons à ce que la Commission et le Parlement européen acceptent - eux aussi - la participation des citoyens compétents aux décisions touchant la vie de chacun de nous.

    Mais vous seul et nous seul, nous sommes sans doute trop faible pour y réussir. Laissez nous coopérer pour gagner la prochain étape en Europe : construire une Europe de citoyens !


  • Horst Grützke (Potsdam / Allemagne) Horst Grützke 8 avril 2008 19:06

    Merci de réagir à mes réflexions que j’ai inscrit sur ce website magnifique AgoraVox. Toutes ces considérations sur l’Europe, sur sa démocratie, sur sa justice sociale, sur sa politique extérieure et sur tout que concerne la vie des citoyens dans l’Europe - dans les pays - a été déjà assez souvent débattus par des centaines de citoyens, par des centaines d’associations et de mouvements grouppant les citoyens chez nous en Allemagne, chez vous en France, mais aussi en Pologne, en Italie ...

    La majorité de ces citoyens avait accepté le Traité sur la Constitution vu qu’il y avait des progrès sur le champ de la démocratie et de la reconnaissance de l’avis des citoyens. Une forte minorité avait dit Non à ce Traité constitutionnel surtout à cause de l’inscription dans ses textes une politique néo-libérale de l’économie et aussi une politique prévoyant des préventions militaires en déhors de des frontières de l’Union européenne.

    Moi je réfuse également ces politiques qui ne sont pas dans l’intérêt de tous les citoyens voulant vivre en paix et en bonheur. Il faut donc finalement lutter à ce que aussi le Traité de Lisbonne soit modifié de nature que une autre Traité règlera plus positivement ces politique. La majorité de la société civile, dont nous sommes une - petite - partie, est appelée à sensibiliser les citoyens pour qu’ils se mobilisent dans et avec leurs associations, mouvements et réseau - dont nous en sommes un - à revendiquer de leur gouvernements de modifier ce Traité de Lisbonne.

    Le "Réseau de Citoyens européen EUROPE MAintenant !" est une association de citoyens européens fortement engagé à ce que la société civile - donc l’ensemble des associations citoyennes dans les différents pays - coopère plus au moins mutuel.

    Vous pourriez liure davantage sur le portail d’Internet "Tribune de la Société civile européenne" sur les différents websites installés par plusieurs associations. Notre association y dispose du website EUROPE MAINTENANT ! où vous trouveriez aussi nos statuts et la possibilité de vous y inscrire. Nous sommes aussi ouvert aus associations de citoyens luttant comme nous pour plus de démocratie, plus de justice sociale et pour en Europe. L’Europe c’est l’ensemble des nos pays. Nos gouvernements ont décidé sur cette Europe. Laissons nous coopérer ensemble pour construire une Europe de citoyens !

     (Excusez les fautes éventuelle de mon expression dans votre langue)

    Horst Grützke

    Président du "Réseau de Citoyens européens EUROPE MAINTENANT !"

     

LES THEMES DE L'AUTEUR

Europe Europe Société Démocratie






Palmarès