• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Hubert Lulu

Agé de soixante ans j’ai exercé le métier d’enseignant pendant plusieurs décennies et suis maintenant à la retraite.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Hubert Lulu 9 mars 2008 12:12

     

    Sarkonnades ... Sarkonneries ... ce serait faire, je crois, beaucoup trop d’honneur à un personnage qui n’en vaut pas la peine que de s’appliquer à classer les affligeantes « sorties » dont il se montre si prodigue.

    Cela dit, aussi furtive qu’ait pu être celle du Salon de l’Agriculture, elle me semble mériter qu’on s’y attarde un peu, tant elle dévoile, sous le masque de celui qui voudrait tant passer pour un « super Zorro » ... la personnalité d’un minable zozo.

    Et surtout, au delà de sa personnalité, sa « philosophie profonde ». Et aussi celle de sa famille politique, la Droite.

    On me permettra, j’espère, pour développer cette opinion, de partir de mon cas personnel.

     

    Mes dépenses quotidiennes ne sont pas prises en charge par cette bonne fille qu’est notre République, je ne m’offre pas de luxueuses vacances à bord de yachts, jets privés etc... généreusement mis à ma disposition par des amis milliardaires, mes revenus mensuels ne se comptaient pas, à la fin de l’année dernière en milliers d’euros comme s’il en pleuvait ... et ils n’ont pas, en ce début d’année 2008, été multipliés par 3 sous l’effet de l’exigence d’une hausse, immédiatement accordée, de 206 % .

     

    Constatant comme tout un chacun une envolée des prix dont je me serais volontiers passé, c’est avec une ridicule augmentation de 1,1 % ... que je dois courir derrière.

    Il résulte de tout cela que si je m’étais trouvé, ces derniers jours, au salon de l’agriculture en face du gros malin bénéficiaire des incroyables privilèges évoqués plus haut ... je n’aurais eu aucune envie, moi non plus, de lui serrer la main.

     

    Bref, je suis un pauv’con.

     

    Et je ne suis pas le seul. Participant jeudi dernier à l’une des nombreuses manifestations pour le pouvoir d’achat des gens de ma catégorie, je me disais qu’il serait judicieux qu’à l’avenir nous défilions derrière une banderole annonçant clairement la couleur : « NOUS SOMMES TOUS DES PAUV’CONS ».

     

    Tous, c’est sans doute un peu trop dire. Mais la famille Pauv’con est en tout cas infiniment plus nombreuse que celle de l’individu que Charlie Hebdo, à la une de son avant dernier numéro, surnommait irrévérencieusement ... « Rich’con ».

    Bon, efforçons-nous de rester polis, nous les pauv’cons, mais ne manquons surtout pas d’apporter dans les urnes, à tous les membres de cette famille « Grosmalin » qui ont le front de se présenter à nos suffrages ... la réponse qui convient !







Palmarès