• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

idyllique

 
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 314 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • idyllique 26 août 2009 09:28

    Vieille histoire que celle-là ! les quasimodos ont de tout temps été rejetés... nombre d’entre nous sont insatisfaits par un physique jugé ordinaire par autrui . Les techniques modernes pour s’embellir sont plus efficaces que les potions à l’arsenic de la Rome antique...

    Nous sommes génétiquement programmés pour reconnaître et être attiré par « le beau » synonyme de vie et de santé ; la laideur repousse, fait peur renvoie à la maladie.
    Pour moi, lLa beauté extérieure d’une être humain compte autant que la beauté intérieure.

    Un être normalement constitué et intégré socialement est soucieux de son corps et en prend soin en adoptant une bonne hygiène de vie, des soins de beauté dont certains sont médicalisés d’abord pour lui-même mais aussi pour renvoyer aux autres une image de lui-même qui lui correspond.
    Bien sûr nous avons les extrémistes de la beauté qui passent sous les scalpels régulièrement comme nous avons les extrémistes de la laideur qui se laissent aller, ne se lavent pas, bouffent n’importe quoi et deviennent obèses... par manque de volonté et discipline de vie.



  • idyllique 25 août 2009 15:19

    @Par-le-joker,
    L’islam est un outil, une arme comme tant d’autres pour manipuler les êtres humains dont se servent les arriérés mentaux (Talibans ici, créationnistes là-bas, les chrétiens avant hier !). Les femmes ont toujours payées très chères leur lobotomisation savamment distillée et entretenue depuis des générations.
    Même la République les a niées (Olympe de Gouges a été décapitée pour avoir osé revendiquer des droits identiques aux deux sexes)
    Malgré la laïcité imposée, les mouvements féministes, un Giscard et une S Veil qui ont réussi à octroyer des droits des femmes à disposer librement de leur vie et de leur corps, aujourd’hui, il est sidérant de constater que peu se considèrent d’abord comme être humain avant tout, mais comme plutôt comme une pondeuse en puissance (La France bat le triste record d’Europe en marmots dont l’Etat ne sait que faire après 18 ans de subventions aux allocs......, mais zéro de prix Nobel, PdG, ministres, députés de sexe féminin alors que l’école mixte est obligatoire pour les deux sexes). La femme est toujours rabaissée à la reproduction en série voilà ce que prône les religions et notre société encore judéo-chrétienne ! En France, on feint de valoriser sur tous les plans la maternité et nos politiques sociales d’assistanat tendent à cantonner la femme au foyer au détriment de la femme qui s’élève et gagne en pouvoir et autonomie (Suffit d’étudier la cabale contre R Dati, ou les articles de presse s’épanchant sur la « nature » de l’ex-épouse d’un Sarkozy, et de la nouvelle « Mme de » pour se convaincre que décidément peu de choses changent



  • idyllique 25 août 2009 14:39

    Les causes de la pollution de l’environnement  ? l’élevage + agriculture intensifs pour nourrir toujours plus de monde sur cette planète !!
    A quand une politique pour favoriser la dénatalité taxant ceux qui produisent toujours de bébés sans se soucier des effets délétères sur l’environnement, en commençant par les excréments et urines dont la nature est de plus en plus incapables de traiter ?



  • idyllique 25 août 2009 10:11

    Prisons mentales dont lesquelles s’enferment « volontairement croient-ils » les êtres humaines et notamment les femmes ont de beaux jours à venir !
    Lobotomisation socioculturelle interpelle l’intelligence ou le libre-arbitre n’existent plus, sont détournées habilement et la liberté individuelle est savamment extirpée dès l’enfance, anéantie car jugée obscène dans des sociétés où l’on doit se conformer à des dogmes arriérés et à un modèle social dominant.

    En occident, les femmes ont presque réussies à se libérer de certains carcans mais la veille et les luttes doivent être prolongées, nous n’en avons jamais fini avec les retours en force de ces archaïsmes mentaux (la religion, l’éducation, la culture machiste et sexiste qui souhaitent replacer la femme à la fonction maternelle liberticide pour le devenir de l’être féminin qui est tout sauf une pondeuse en série... ou un objet sexuel pour assouvir les fantasmes masculins les plus obcènes et cruels) ressurgissent depuis les années 90.

    Une preuve de ces archaïsmes et poncifs éculés ? Les femmes ne choisissent pas leur cursus universitaire et leur carrière en fonction du potentiel de leurs neurones mais du potentiel de leur utérus et de l’élevage en série d’une progéniture ou souvent le père n’a servi que de géniteur dans les classes les plus défavoriser, exister par l’unique fonction maternelle pour ces femmes qui ont échoué à l’école et dans le monde du travail  !
    Et lorsqu’elles choisissent les mêmes parcours que leurs camarades de sexe masculin, leur salaire sera inférieur d’environ 25% mais soumisent mentalement dès l’enfance, ne disent rien et trouvent cela « presque » normal. !!!



  • idyllique 9 juillet 2009 00:21

    Nous avons le droit et l’exigence de vivre en paix et en sécurité dans notre propre pays. Par conséquent la société se doit de se protéger des hors-la-loi et hélas quand l’éducation a échoué, il reste les forces de l’ordre et la justice pour mettre à l’écart les déviants.

    Après tout nul n’est obligé de voler, tuer, truander....

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès