• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

If You See Kay

If You See Kay

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 8 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • If You See Kay If You See Kay 4 avril 2009 22:31

    Disons que pour une substance supposée ralentir la propagation des tumeurs, ce n’est pas tres probant.

    Mais même dans le cas du "paradoxe Marley" on peut toujours supputer un effet de bord benefique avec la mauvaise foi qui caracterise le consommateur qui veut absolument faire de son

    Mauvaise foi que je comprends d’autant mieux que je suis moi meme consommateur régulier de borax et que j’imagine ma joie de voir un jour un article "medical" vantant ses merites dans la prevention des ruptures d’anévrisme.

    Bien sur, de meme que le fumeur de cannabis se rejouissant des hypothétiques bienfaits de sa substance dans le traitement du cancer, je ne consomme pas du borax pour ses vertus medecinales mais uniquement pour ses effets psychotropes,. Il va de soi que si le borax ne me faisait pas planer je n’aurais rien à foutre de son utilisation médicamenteuse, efficace ou non.

    Neanmoins, une fois les bienfaits ponctuels du borax démontrés, je pourrais par un raisonnement capillotracté, justifier mon addiction et ironiser sur le discours de ceux qui la desapprouvent.
    Nous nous comprenons, donc...







  • If You See Kay If You See Kay 4 avril 2009 22:08

    @ pigripi : Mais qui sommes nous pour juger une femme qui aspire légitimement à être dominée, humiliée, soumise, voire corrigée quand l’homme qu’elle aurait choisi (ou pas, d’ailleurs) estimerait juste ou confortable de le faire ?

    Telle la grande Muriel Cerf defendant son bourreau d’ex mari l’ayant laissée pour morte, il existe encore des femmes assez censées pour rejetter cette égalité des sexes impie et accepter le fait que leur integrité physique ne depend que de notre bon vouloir. Car la Nature ou le Createur l’ont voulu ainsi.

    Si ce n’etait pas le cas il/elle aurait crée la femme à l’image d’une nageuse de l’ex-RDA.

    Merci aux penseurs visionnaires du Rap de nous ramener à ce que nous sommes vraiment et de refuser le déni de ces fondamentales évidences bafouées par un fenisme nevrotique ou une pseudo-morale contre productive. Ils d’entrouvrent les portes du monde de demain.

















  • If You See Kay If You See Kay 4 avril 2009 20:46

    Au fait, si je peux me permettre un petit contre-exemple susceptible de temperer ces espoirs légitimes

    Bob Marley, immense fumeur de cannabis devant l’eternel, est mort d’un cancer gallopant generateur de tumeurs multiples (cerveau, estomac, poumons), suite à ... un bête mélanome au pied.

    Et il n’avait que 35 ans.

    Sans doute était-il réfractaire à l’effet miraculeux de la substance... smiley







  • If You See Kay If You See Kay 4 avril 2009 20:37

    Si je peux me permettre, le plus important dans le rap n’est pas le texte, aussi violent soit-il, mais la musique.

    Des rythmes complexes, des harmonies subtiles, des melodies variées à l’infini qui ravalent tous leurs predecesseurs musiciens au rang de sympathiques baladins de MJC

    Devrions nous soumettre à la vile censure des creatifs virtuoses pour quelques dérapages textuels probablement à prendre au 254eme degré ?

    Non messieurs-dames, chez les Orelsan, Joey Starr, et autres Roi Enoch se cachent les Bartok, Satié et autres Yehudi Menuhin et autres Hendrix du XXIeme siecle. Mais en mieux. L’Artiste n’a pas de compte à rendre à une société trop épaisse pour apprehender son art.












  • If You See Kay If You See Kay 4 avril 2009 20:26

    Bien sur c’est un oubli, Abdel

    Car comment pourrait-on ne pas mettre sur le meme plan le fait d’etre soupçonné d’etre un terroriste fondamentaliste assassin avec le fait d’etre... une femme.

    Il faudrait vraiment friser la mauvaise foi ou la faute de gout ultime.

    Tant qu’il y aura un seul taliban maltraité à Guantanamo, il sera normal, en guise de riposte(?), de considerer que l’absence de penis ravale automatiquement au rang de l’animal le plus insignifiant.


    Meme si la relation de cause à effet m’échappe quelque peu...











Palmarès