• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

iffig

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • iffig 28 août 2007 14:59

    @doctory je n’avais pas tout lu : comme si l’« unité et l’indivisibilité » de la France était un dogme, on a l’impression que la France a été créé au moment du « big bang » , la Bretagne éxistait avant la constitution de la France, et existera après sa disparition ; vous n’avez jamais entendu parler hier de la France de Dunkerque à Tamanrasset, demain peut être de la France : un petit pays entre la Bretagne et l’Alsace !


  • iffig 28 août 2007 14:43

    à docdory, vous n’avez rien compris, et le problème est la : vous ne voulez pas admettre que la france est l’exception en ce qui concerne les langues minoritaires, en Catalogne et au pays basque tout le monde connait l’espagnol,et c’est tant mieux , il vaut mieux être multilingue. Les classes bilingues ne font pas plus d’heures de cours, et un enseignant bilingue breton-français ne coute pas plus cher qu’un enseignant unilingue ; d’autant plus que les enfants qui sortent de ces filières sont plutot meilleurs dans les autres langues. Si l’on poursuit dans votre raisonnement il faudrait , pour diminuer les couts au parlement européen , par exemple, demander aux maltais d’abandonner leur langue ’il n’y a que trois cent mille locuteurs, et bientot au français devenu lui aussi très minoritaire dans le monde : ainsiil serait peut-être préférable de ne parler que les langues mondiales comme l’anglais ou le chinois par exemple !


  • iffig 28 août 2007 11:22

    je bondis lorque j’entends ce genre de commentaire : la langue c’est un droit fondamental reconnu par toutes les instances internationales,tous les textes de l’onu et de l’unesco. Globalement dans le monde tous les pays démocratiques reconnaisent ce droit , en Europe , seule la France ,avec la Grèce, ne reconnait pas ce droit, droit qui pour avoir un sens doit permettre à ces langues l’égalité avec la langue de l’état, ce qui est en général le cas. La france ne s’est pas génée de reprocher aux gouvernements turcs de ne pas respecter la reconnaissance de la langue kurde, ni à applaudir lorsqu’au canada les innuit ont acquis ces droits ; sans oublier les réactions de la France il y a de cela des années, quand l’italie voulait instaurer la prédominence de l’italien sur le français au Val d’Aoste ! vos arguments ne tiennent pas debout : vous ressemblez étrangement aux tenants de l’apartheid en Afrique du sud qui justifiaient leur constitution par des arguments aussi incohérents que les votres.







Palmarès