• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Illarramendi

Chercheur de vérités cachées, je suis et veux rester indépendant de toute mouvance, de tout parti, de tout groupe.

Tableau de bord

  • Premier article le 28/04/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 2 207
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Illarramendi 28 avril 2008 22:04

    Suite à certains commentaires pertinents, je pose quelques questions, avec photos, sur mon blog.

    changementclimatique.over-blog.com/article-19130935.html

    Merci a tous pour vos réactions et informations.



  • Illarramendi 28 avril 2008 19:26

    Pour répondre à un certain nombre de choses, ce texte est issu de plus d’un an d’observation quotidienne du ciel, ayant la "chance" de travailler la plupart du temps à l’extérieur.

    Il faut bien faire la différence entre la condensation normale, disparaissant en général au bout de quelques secondes, et celle dont je parle dans ce texte, qui s’éternise des heures, ou toute la journée, en se répandant, en augmentant de volume et d’espace.

    Pour ce qui est de l’observation, les jours sans condensation permanente ne veut pas dire sans condensation tout court. Donc, les avions restent bien visibles, avec une trainée plus ou moins longue derrière eux. Je maintiens le chiffre de 6 fois plus d’avions les jours où la condensation persiste.

    Il y a une polémique sur le climat, entre le GIEC, groupe d’étude de l’ONU, fortement politisé et un groupe de plus en plus important de scientifiques. Ces derniers sont accusés d’être financés par les firmes pétrolières. J’accuse les premiers d’occulter un fait important : L’activité solaire. Celle-ci est hors norme depuis les années 1960, mais très peu d’éclats là dessus, si je puis dire...

    On nous dit que le problème vient de l’effet de serre, celui ci s’agravant avec les rejets de CO2 dûent à l’activité humaine. Si le ciel, comme ces derniers jours, ici, est recouvert du principal gaz à effet de serre, c’est à dire H2O, ne faudrait-il pas s’en inquiéter ?

    Je suis de ceux qui condamnent les abus de ce système matériel et financier qui nous conduit vers une catastrophe certaine. Faut il parler des PCB, des métaux lourds, de l’uranimum appauvri (la liste est longue) et ne pas parler de ce qui se passe au dessus de nos têtes ?

    Je ne veux pas entrer dans le débat "chemtrails ou pas chemtrails" car on manque d’éléments. Commeçons par regarder le ciel et ce qu’il s’y passe. Cela aura au moins l’incidence de nous dévier de la manipulation médiatique.

    Si ce texte avait une prétention, ce serait uniquement de faire lever quelques yeux vers notre ciel.

     







Palmarès