• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

inca_jousse

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • inca_jousse 19 décembre 2007 17:37

    Une réaction un peu tardive pour une nouvelle venue sur ce forum.

    Africaine résidant en france je ne pouvais laisser passer cette occasion de répondre à TSAKADI en priorité et aux autres en général.

    Mon cher TSAKADI certaines personnes ont eu raison de relever le ton pleunichard de ton discours et je dis à tous les Africains STOP !!! Arrêtons de geigner et rentrons tremper les mains dans le cambouis. Ce n’est pas en venant se réfugier en occident que ces dirigeants fainéants, corrompus et sanguinaires s’en iront, au contraire. Un père de famille qui a 2 enfants à la maison avec lui peut facilement les contrôler et les mater. Mais s’il en 10 sous la main ça devient difficile voire impossible de tous les soumettre. En cherchant à tout prix à s’exhiler, on laisser le champs libre à ces dirigeants et tous les prévaricateurs de l’Afrique.

    Lorsque l’occident a eu besoin de mains pour travailler dans les plantations, elle est venue en Afrique. Après la fin de l’esclavage, il a quand même fallu continuer le développement, rebelote en Afrique avec le Colonialisme. Pendant les 2 guerres ils sont certes venus chercher nos grand-pères mais ce sont eux d’abord qui se sont battus pour leur liberté. Lors de la reconstruction, ils ont proné la coopération économique. Dans les années 90, face à la grogne de la jeunesse Africaine, Mitterand a sorti de sa poche le concept de démocratie, mais n’a pas hésité à soutenir les dirigeants actuellement au pouvoir. Aujourd’hui, le nouveau fléau prend le visage de la mondialisation et c’est toujours l’Afrique qui paie les pots cassés. Moi je dis tout est de notre faute, personne ne peut vouloir le bien de l’Afrique sauf ses fils et filles. Nul ne développera ou ne libérera le continent à notre place. C’est parce que des gens pleurent la-bas que d’autres rient ici. Il n’y a pas de pays amis, et l’Afrique cette grande malade que tout le monde essaie de soigner sans écouter doit enfin songer à refuser tous ces supposés traitements qui ne visent finalement qu’à l’achever. L’exp de ce qu’on appelle aujourd’hui la triade du sud est révélatrice à cet effet.

    La Chine n’est ce qu’elle est aujourd’hui que parce qu’elle s’est refermée sur elle pendant près de 50 ans, aucune puissance extérieure n’a eu l’occasion de pervertir sa population par une considération autre que celle de rattraper son retard économique, technologique. Elle doit être un exp. A quoi sert une liberté si on dort le ventre vide ?

    L’INDE a choisi de rembourser par anticipation toutes les aides reçues dans le cadre de l’aide public international qui sont de véritables tombes et a compris qu’il fallait miser sur l’initiative privée. Aujourd’hui Mittal, INfosys sont là pour en témoigner.

    Le Brésil, l’Argentine, la Malaisie ont chassé à coups de bâton les représentants du FMI (Fonds de Misère Instantanée) après avoir connu de grosses crises et se sont recentrés sur le développement de l’économie interne pour les résultats que l’on sait.

    Alors mon constat : l’esclavage, la colonisation, la coopération, la démocratie, la mondialisation ce sont des visions du monde sous le prisme occidental. S’il est vrai que les hommes sont ondoyants et divers, que nous avons été crées différents, ce qui est bon pour l’autre l’est-il automatiquement pour moi ?

    Pour ceux qui parlent d’Afrique sans connaître sa VRAIE histoire, faites un effort et vous verrez que le fonctionnement des sociétés traidtionnelles n’avaient rien à envier aux formes étatiques monarchiques d’aujourd’hui, si ce n’’st le nombre de personnes à gérer. Je leur rappelle au passage que le fondateur du légisme père des Etats tels qu’on les voit aujourd’hui était bien un empereur chinois Quin Shi Yuandi (excusez l’orthographe).

    Je demande surtout aux natifs du continent de redécouvrir leur histoire, de savoir d’où ils viennent pour mieux déterminer où ils veulent aller et comment ils souhaitent y aller. Gémir, pleurer accuser l’autre ne sert à rien, vous perdez du temps alors qu’il l’utilise pour fourbir d’autres armes contre vous. Le monde est un vaste gâteau, si l’Afrique et ses enfants ne font rien pour défendre leur part, TOUS les autres (Européens, Asiatiques, etc..) se feront un plaisir de la lui arracher.

    A bon entendeur Salut.







Palmarès



Agoravox.tv