• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Innsa

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 180 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Innsa 6 août 2014 15:00

    La pauvreté n’est surtout pas liée au système économique prédateur, au gaspillage des ressources, à la sur exploitation des terres, à l’accumulation par un petit nombre des richesses etc... non. Il s’agit d’un problème démographique.
    S’il y avait moins de monde sur la terres, Wall street, les multinationales, les banques, les milliardaires etc. partageraient avec le petit nombre.
    S’il y avait moins de monde sur la terre, il n’y aurait plus de cupidité... plus d’exploitation de l’homme par l’homme etc. etc.

    La pauvreté, ce la n’est pas apparue aujourd’hui. Elle existait dans l’antiquité pour les esclaves et ceux qui ne sont pas nés dans la bonne famille. Elle existait pour le plus grand nombre au moyen Age lorsqu’il n’y avait pas 6 milliards d’hommes sur terre.



  • Innsa 26 avril 2014 09:12

    @ l’auteur :

    "Je suis né à Paris mais je suis le fils d’immigrants polonais. Mon père a été déporté de France. Ses parents ont été déportés et ont été assassinés à Auschwitz. Mon père est rentré d’Auschwitz en France. Ce pays mérite notre haine : ce qu’il a fait à mes parents fut bien plus violent que ce qu’il a fait aux Africains."

    Alain Finkielkraut dans un entretien accordé au journal israélien Haaretz : 17 novembre 2005



  • Innsa 11 avril 2014 14:48

    C’est tout a fait incroyable. Je constate plusieurs choses :

    Lorsque je dis que Mitterrand était un menteur, un traitre en politique intérieure,tout le monde peut être d’accord. Mais lorsqu’on dit qu’il était un menteur, un traitre pour ce qui concerne le Rwanda, là ce n’est pas possible, il était un ange.

    Lorsque je dis que note classe politique UMP/PS ne travaillent pas dans l’internet de la France et de sa population, tout le monde peut être d’accord. Mais lorsqu’on dit qu’au Rwanda il travaillaient contre les internets de la France et des Français... tout à coup nos hommes politiques deviennent les plus intègres du monde.

    Si je dis que nos poltiques au pouvoir depuis 30 ans on commis d’énormes erreurs qui ont conduit la France dans l’impasse, là encore on peut être d’accord... Mais des qu’on dit qu’ils ont commis d’énormes erreurs au Rwanda... là ce n’est pas possible : nos hommes politiques sont infaillibles.

    Enfin, lorsque Mitterand espionne les journalistes, lorsque Chirac ment,lorsque Jupé dit des conneries... on dit : Mitterrand, Chirac Jupé sont responsables. Mais lorsqu’il font la même chose au Rwanda, on dit : « La France est responsable »

    Les mêmes qui vont chier sur Mitterrand pour sa politique économique, sociale, industrielle etc. sont les premiers a le défendre (sans s’en rendre compte) pour ce qu’il a fait au Rwanda
    Les mêmes qui vont condamner les magouilles UMPS en France sont les même qui vont défendre les magouilles UMPS au Rwanda



  • Innsa 18 août 2013 09:55

    En lisant votre texte, on a l’impression que les opposants à Kagamé sont des victimes. vous occultez totalement le fait qu’il ont participé au génocide de 1994.

    Vous oubliez totalement de parler du rôle de la France dans ces 2 pays : complice de génocide dans l’un, financier de guerre civile via Elf dans l’autre.

    Pour la guerre au Kivu, vous oubliez de dire qu’il s’agit d’un guerre financée par les multinationales occidentales pour exploiter le coltan à moindre coût.

    Enfin, pour Sassou, dictateur arrivé au pouvoir grace aux finances de l’entreprise française Elf, il n’a aucune légitimité : il est là pour piller les caisses de l’état et s’acheter des appartements et des maisons de luxes en France.

    Les relations entre la RDC, le Congo et le Rwanda sont un jeux de domination entre les USA et la France : à qui profitera les ressources de la RDC et du Congo !



  • Innsa 10 août 2013 17:36

    Merci à l’auteur pour cet article.
    Je pense qu’il y a différents niveaux :

    1 : Nous, peuple n’avons aucun pouvoir de décision politique. Les hommes politiques au pouvoir mènent la politique qu’ils souhaitent, soutiennent les régimes qu’ils souhaitent, interviennent militairement là ou ils souhaitent etc. Nous, totalement lobotomisés partons voter pour eux en pensant que par ce geste, c’est nous décidons

    2 : Un système basé uniquement sur les valeurs l’argent, les bénéfices et les plus values, ou l’objectif d’une vie est d’acquérir de l’argent, ou la quantité d’agent que vous possédez défini tout (votre statut social, votre pouvoir, votre célébrité, et même parfois le respect qu’on vous porte) génère forcément ce qu’il y a de plus horrible.
    Des hommes sont prêts à tout (vraiment tout) pour acquerir le plus d’argent possible.

    3 : Au niveau de l’éducation, rien, je dis bien rien n’est fait pour préparer nos enfants à résister. Bien au contraire, dès le plus jeune age, les publicités et le marketing des marques les préparent à devenir des prédateurs : porter les dernières baskets fabriqués pas des esclaves chinois, boire son chocolat cueillit par des enfants esclaves ivoiriens, porter des vêtements de marques fabriqués par des esclaves du Bangladesh, arborer les dernier portable fabriqué avec du coltan de RDC etc... c’est ça être à la mode, être tout court.

    4 : je ne parle pas des médias et des journalistes qui n’informent plus...

    5:etc

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès