• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

isabelle c

Conçue au siècle dernier en 1969 mais née en 1970, je vis à Paris et je fais partie de cette majorité grandissante des célibatantes et vieilles biques en devenir ! (sauf si un prince charmant déboule dans sa 4L... sa mini ou même avec deux roues à pédales)....
Chef de projet en communication (pour bouffer) je me passionne pour le genre humain et ne m’interdit aucun éclat de rire quand j’observe notre ridicule et notre égocentrisme. Mieux vaut en rire...
"j’admire vraiment la délicatesse des oreilles de notre siècle ; on dirait qu’elles ne peuvent supporter que les titres flatteurs"
Erasme - L’éloge de la folie
"l’humour est une déclaration de dignité, c’est l’affirmation de la supériorité de l’homme sur ce qui lui arrive"
Romain Gary

Tableau de bord

  • Premier article le 01/10/2007
  • Modérateur depuis le 18/01/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 11 119
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 9 4 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • isabelle c 28 mars 2008 18:16

    Naïveté ?

    C’est vous qui etes naif ! regardez les communications de certains anciens gouverants... regardez les interviews de certains comme un certain mitterrand qui refusait de s’exprimer sur des sujets concernant les écoutes téléphoniques... Tout cela était tabou !

    Qui est naïf voire neuneu dans cette histoire, vous ou moi ? La proximité humaine entre journaliste et politique est-elle nauséabonde ou bien au contraire riche en information ?. Qu’est ce qui est préférable ?

    La naiveté n’est pas dans mon camps, mais dans le votre !

    La plupart d’entre nous bossons dans des entreprises privées, même d’état.. nous en sommes tous réduits aux rapports humains ! D’être à être. Osez-vous le contester ? Nous cherchons tous un terrain d’entente. Un terrain commun, un terrain de compréhensin... quelle est donc cette différence entre politique et journaliste ? Que vous le vouliez ou non il n’y en a pas ! La seule ou seules les idées contraires à un système de pensées exclusives priment ! La diversité fait loi. Que certains qui parlent du permis a point et osent dire que je fais l’amalgame entre les deux sujets bien distincts... libres à eux, en ce qui me concernent, je sais que ces gens ne savent pas lire !

    Ces vidéos ne montrent et ne démontrent rien ! Entre le blanc et le noir il n’existe que les nuances... Ces nuances qui sont beaucoup plus larges que l’interprétation de propos tenu. Toute interprétation tranchée de mes propos tenus ne sera qu’extrémiste !

    Voilà le fond de ma pensée.



  • isabelle c 28 mars 2008 16:30

    Je ne comprends pas comment on peut s’étonner d’une certaine proximité entre journalistes et politiques ?

    Ce qui est étonnant pour moi c’est l’étonnement feint ou puéril des commentaires de certains, voire la posture outragée. Je me marre.

    Mais qui relaie les propos des politiques ? Et bien les journalistes !

    Que souhaitent les journalistes ? De bons propos politiques bien tendancieux car ils font vendre !

    Une proximité ? Un tutoiement ? Et vas-y tout le monde est de mèche !

    Non, ça ne se passe pas comme ça. Y’a des gens qu’on croise souvent, et puis qu’on tutoie, on se rappelle le temps jadis, y’a un an, 6 mois, douze ans… on se parle. PARCE QUE POLITIQUE OU CITOYEN LAMBDA NOUS SOMMES HUMAINS ! C’est con mais c’est comme ça.

    Si le clivage « professionnel » existait vraiment entre journalistes et politiques, pensez-vous une seule seconde que nous aurions à notre disposition une vidéo, voire des vidéos à notre disposition comme tel est le cas ? Nous ne sommes plus au temps du Général !

    La meilleure garantie pour que nous soyons encore informés le plus convenablement possible, toute tendance confondue, c’est bien parce qu’il existe une certaine proximité entre journalistes et politiques, une sorte de relation franche, d’être à être, de personne à personne et non pas de statut à statut !

    Sinon nous n’aurions droit qu’à la langue de bois ! Et franchement, je ne suis pas une pro-sarkozy, car bien qu’ayant la carte ump, je n’ai pas été fichue de mettre un bulletin sarkozy dans l’urne ! Parce que je n’aime pas ce type depuis toujours. Et lui dans un costume de président m’était insupportable. La Royal sans programme idem ! J’ai donc voté blanc ! Grave ! Mais bon l’un ou l’autre c’était du pareil au même !

    Mais nous avons encore droit ici à notre liberté d’expression ! On peut dire encore ce qu’on veut ! Bon peut-être que Genestar me contredira, il n’aura pas tort, mais on peut encore se moquer de notre président élu par nos concitoyens ! On peut déblatérer sur la première dame de France ou l’admirer. ON PEUT LE FAIRE !

    Quant à ces vidéos, mises en ligne dans l’article… Que veulent-elles montrer ?

    Entre Rachida qui n’est maîtresse de rien, qui dépend du bon vouloir de ses chefs… les suppositions de remaniements de gouvernement, de changement des postes… et tutti quanti… et la journaliste qui se souvient de et qui lui pose des questions d’après des rumeurs qu’elle a entendues… Elles ne montrent rien ! Entre une autre vidéo qui la montre et ou on l’entend dire que Borloo sent des pieds… (c’est limite outrageant, cette idée n’appartient qu’à son odorat !) Ces vidéos n’ont d’intérêts que pour les adeptes du « on nous cache tout ! », la preuve voyez ces vidéos OFF… alors que justement, on ne nous cache rien puisqu’on en vient à ça !

    Au rien, au néant !

    Vidéos off… mais qui n’apportent pas de scoop si ce n’est que tout le monde et même Rachida, tente d’imaginer l’avenir !

    Quant à celui qui a voulu ramener l’article à Olivier Martinez et sa plainte… Je suis désolée de vous dire que jusqu’à présent, nous avons le droit à notre vie privée et si cela n’était pas le cas, je serais en droit d’étaler sous prétexte que vous avez écrit sous forme de pseudo, donc que vous avez été malgré ce pseudo un personnage public confiant ses pensées, le nom de vos maîtresses, de vos amants, de vos magouilles fiscales… simplement sous couvert d’informations ! Qu’olivier Martinez porte plainte et fasse fermer un site ne me déplait pas ! Y’a un moment ou il faut arrêter le tout et n’importe quoi ! ça peut même sauver des vies ! Des vies comme la vôtre, des vies comme la mienne... Des vies de personnes ! Juste le droit au secret !

    On peut tout dire, mais pas n’importe comment ! Et tous ceux qui ont des blogs savent qu’ils sont responsables de ce qu’ils mettent en ligne… Enfin seulement si ils comprennent les modalités de fonctionnement !

     

    La vidéo de Rachida ne m’apprend rien.



  • isabelle c 18 février 2008 13:56

    bravo !
    voilà ce que je voulais lire, entendre.... et au fond voilà ce que j’aurais aimé écrire.
    Vous avez exactement écrit ce que je ressentais.
    Merci de l’exprimer si bien.



  • isabelle c 18 février 2008 12:37

    Je lis de-ci de-là certains posts, qui sous prétextes que la dénonciation de cette idée saugrenue de notre « cher président » de ce devoir de mémoire malhabile et forcé, jugent les auteurs et les qualifient de gauchistes, d’antisarko, d’antisémites et j’en passe. J’en suis à me demander si certaines personnes qui écrivent sur le net sont capables d’un minimum de réflexions non partisanes… juste capable de réfléchir sur ce qui peut être bon ou pas ! Juste capable de pouvoir discuter sans s’invectiver. Juste réfléchir en somme.
    Je viens de lire votre article cher Imhotep, je trouve l’idée bonne en soi mais elle me semble absolument pas efficace de par la dispersion inéluctable des courriers. Une pétition doit avoir un lieu commun. A l’instar du site d’Ingrid Betancourt par exemple. Ce qui permet à une personne ou un groupe de personne de récolter toutes les signatures. Imaginer que des administrés envoient leur pétition particulière à des élus qui sont pour ce projet ? Ces signatures seront alors nulles et jetées à la poubelle !

    Puis concernant cette nouvelle lubie de notre président. J’avoue que j’en frémis. Je suis heureuse de l’attitude de Simone Veil.

    Comme notre cher Sarkozy n’a pas à priori les capacités nécessaires pour penser plus loin que le bout de son nez, je pense qu’il n’a pas imaginé un seul instant que l’effet attendu (enfin celui qu’il attend) peut au final aller à l’encontre de son objectif premier.
    L’antisémitisme est très présent ici en France. D’abord parce que j’entends assez souvent de la bouche des gens que « oh ils nous font chier ces juifs avec leur génocide, y’a pas qu’eux qui ont souffert ! », ou « font chier ces juifs, ils n’ont rien à foutre en Israel, ce sont des nazis ! »…. Toutes ces choses sont très présentes dans notre société. Je vous avoue que ça me fait horreur.

    Imaginez un petit musulman, un petit catholique, qui doit prendre à sa charge un petit juif durant une année. Il va bien sûr se trouver en empathie avec lui. Qu’il se mette à culpabiliser. Que vont faire les parents ? Ils vont tenter d’expliquer pourquoi l’Europe (parce qu’il n’y a pas eu que la France, l’Allemagne et la pologne) à voulu se débarrasser des juifs. Les vieilles idées reçues risques de ressurgir. « Les juifs possèdent tout. Les juifs ont le nez crochus. Les juifs n’aiment que l’argent. Les juifs sont partout. A la télé, dans les banques… » Et j’en passe.
    Voilà ce que va engendrer cette initiative. Elle va servir de terreau à un antisémitisme encore plus grand, plus fort !

    C’est pour cette raison qu’en ce qui me concerne, je suis absolument CONTRE.
    Pour expliquer la shoa, il y a les classes supérieures, les voyages de groupe, l’histoire enseignée. Mais il y a aussi les livres, le journal d’Anne Franck, que toutes les petites filles lisent. Les films. Ce n’est certainement pas à un président d’exiger quelle mémoire doit avoir un enfant ou quelle ligne de penser il doit avoir. Imposer amène forcément à la révolte. Et les résultats risquent d’être dévastateurs.

    Alors mon post n’est ni gauchiste, ni antisémite ni anti-sarko… juste je pense au plus profond, que c’est bien plus qu’une belle connerie, c’est le terreau d’un nouvel antisémitisme.



  • isabelle c 29 janvier 2008 20:29

    à l’auteur

    Oui votre réponse me satisfait. Et loin de moi l’idée même de vous attaquer. Le seul point qui me gène et c’est drôle parce qu’on en parlait justement avec des amis ce week end, c’est cette peur ou cette angoisse de l’autre qui prend de l’ampleur ces dernières années. En fait depuis les Tours.
    Mon voisin est algérien et son grand père a vécu 40 ans à Paris et ne peut pas se passer de revenir en France au moins 6 mois par an. Je le connais depuis longtemps il travaillait dans le garage en bas de chez moi. Sa vie est partagée en deux... entre les deux mon coeur balance comme on dit. Je n’ai jamais entendu de sa bouche qu’il avait eu des frayeurs à la douane. Et pareil pour mes autres amis. La mère d’une de mes meilleures amies vient régulièrement de Tunisie pour aller à l’hopital. Elle n’a jamais eu le moindre problème ni la moindre angoisse. La seule angoisse qu’elle a c’est que sa fille n’est pas mariée a un musulman et qu’en plus elle a eu un enfant hors mariage... avec un germano canadien en plus ! D’ailleurs le comique de l’histoire c’est qu’aucun de ses parents n’est vraiment musulmans. Ils ne pratiquent ni l’un ni l’autre. Comme quoi ! mieux vaut en rire.

    J’ai la sensation que les infos, ce que l’on nous rabache, font que les peuples commencent à se méfier les uns des autres. Et je trouve cela insupportable.
    J’ai bientot 38 ans. Et depuis les tours je n’ai jamais entendu autant parlé de religion, je n’ai jamais vu autant d’étendard dressé. A quoi est-ce dû ?
    Il n’y a qu’a voir les gouvernants occidentaux. Tous pratiquement se réclament de la chrétienté, et les pays arabes de l’islam. Entre Sarkozy qui parle de Dieu, Blair qui se converti et Merkel qui a a pour principes les trois K... houlala....
    J’ai la sensation que d’un coté comme de l’autre on tente au maximum de nous dresser les uns contre les autres. Qu’on tente de nous dissuader de s’apprécier, en nous faisant peur et dans les deux sens.
    Et quand j’ai lu votre article, j’ai bondi. Mais vraiment.
    C’est aussi pour cela que je vous aie demandé, ce qui se racontait en algérie... Je voudrais savoir le pourquoi de cette angoisse de la douane française voire européenne. 
    Parce que le tourisme est permis en France. Bon effectivement il y a des mesures en ce moment assez hard contre les clandestins. Mais le tourisme est totalement permis. 
    Dommage que nous ne puissions echanger autrement que par commentaires interposés. 
    Cela dit vous avez bien vu que vous êtes entré sur le territoire français et ce sans problème.
    Et vous savez quand je vais au maroc c’est pas facile non plus. Une de mes amies qui est journaliste a eu le malheur de noter sa profession sur la petite fiche d’entrée. Elle a été suivie par la police avec enquête pendant tout son séjour. Le pire c’est qu’elle est journaliste certes, mais dans la musique. Heureusement que le ridicule ne tue pas !
    Cordialement. 







Palmarès