• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ivy

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • ivy 29 mars 2009 07:37

    merci pour cet article très intéressant.
    je pense qu’on peut aussi signaler le glutamate qu’on retrouve également partout :
    http://www.carevox.fr/Les-additifs-alimentaires-un-risque-reel.html

    pour ce qui est de faire ses courses, il existe un petit guide facile à transporter, pour s’y retrouver parmi toutes les substances qu’on nous impose : "additifs alimentaires, danger" de corinne gouget - bien que la liste des "E..." imprimée dans le porte-monnaie soit plus économique smiley

    bon courage à tous smiley


  • ivy 3 février 2009 18:11

    bonjour.

    je me suis fait radier de l’assurance chômage, en septembre dernier, comme des milliers d’autres. de 450 euros d’ASS, je suis passée à zéro. on allait au leclerc du coin, on a décidé, la mort dans l’âme (oui, là, plus de doute, on est vraiment pauvre, encore plus pauvre que les minima sociaux), on a donc décidé d’aller au lidl. très très méfiants.

    bilan des courses : on a dépensé moitié moins, pour des produits similaires (parce qu’au leclerc, il ne faut pas se leurrer, on ne pouvait pas prendre les produits chers, on prenait le bas de gamme, les produits cachés tout en bas ou tout en haut des rayons !). et surtout, on a passé une demi-heure pour le ravitaillement d’une semaine, contre deux heures à leclerc.

    comme "il n’y a rien à acheter", eh bien on achète pas grand chose, juste le strict nécessaire. et finalement, a-t-on vraiment besoin de plus ?

    parmi les produits pas chers dans les grandes enseignes, si vous regardez le bas de gamme, vous trouvez de plus en plus du faux beurre, du faux fromage râpé (à base de soja, et uniquement de soja !) etc. à lidl, pas de place, pas de faux produits, que les vrais ! et contrairement à ce que je lis dans l’article, on en a plusieurs par type (une grande variété de yaourts, une dizaine de cafés, au moins cinq beurres justement, de marque ou non). je lis toutes les étiquettes, les produits de marque contiennent souvent beaucoup d’additifs, de glutamate, de graisse hydrogénée et toute sorte de trucs pas très réjouissants pour la santé. ces additifs, vous les payez, et quand il n’y en a pas, vous payez moins cher. simple.

    je note tous les prix, toutes les semaines. en 8 mois de lidl, je n’ai vu que les œufs bio (oui oui, pas mal de bio à lidl !) prendre 15 centimes, pour en reperdre 17 la semaine suivante. rien d’autre n’a augmenté. ni baissé certes. quand je regarde mon fichier des prix leclerc, je suis prise de vertige. clairement, mon fichier lidl est tout blanc, tout plat, rien n’augmente, rien ne baisse. le leclerc, c’est un arc-en-ciel : promo par-ci, suivie immédiatement d’une méga augmentation (genre deux euros sur les saucisses, qui passent de 4 à 6 euros, et ce définitivement).

    contrairement à ce que je lis dans l’article, notre lidl n’est jamais en rupture de stock de quoi que ce soit, les rayons sont toujours pleins (différentes gestions des stocks selon les magasins ?). pas mal de légumes bio aussi, très bons. pour le reste des fruits et légumes, j’apprécie de ne pas en voir certains : l’approvisionnement suit les saisons, donc pas de tomates en hiver. ah, quel drame, au leclerc, y en a plein des tomates en hiver ! elles sont toutes pâles, pleines d’eau, elles coûtent une fortune, mais c’est tellement bon une tomate en hiver... et ça pollue si peu de la faire venir de l’autre bout de la planète ! sincèrement, chez lidl, vous n’avez pas à vous préoccuper d’acheter des légumes de saison ou non, ils n’ont que des légumes de saison. meilleurs, plus frais, moins chers.

    l’argument du producteur suisse de cornichon cité dans l’article est intéressant. c’est exactement la même argumentation que celle des majors du disque ou des grands labo. pharmaceutiques, bien connus pour leur philanthropie... si je veux un cornichon, je veux un cornichon, rien d’autre. pas la la petite grille en plastique pour ne pas me salir les doigts (que je vais payer), pas de nouvelles espèces hybride F1 aspergées de pesticides pour bien augmenter le rendement, pas de recherche type OGM (ils vont bien nous faire des cornichons OGM, non ?). quand je veux un cornichon, je veux un simple cornichon, rien d’autre !

    pour ce qui est du personnel entièrement féminin, effectivement, je ne m’étais jamais fait la réflexion. et c’est vrai. maintenant, si lidl embauche des dames licenciées comme des malpropres à 50 ans par l’industrie locale et qui n’ont aucun espoir de retrouver du travail ailleurs, je suis bien contente pour elles (c’est la moyenne d’âge des vendeuses dans mon magasin). qu’elles fassent tout... j’étais vendeuse avant. et il y a 10 ans, tout à coup, on a dû commencer à tout faire, tout, y compris tenir des rôles à responsabilité, mais sans le salaire qui va avec. et aussi faire le ménage. je n’étais pas vendeuse dans un hard-discounter, j’étais vendeuse au musée d’orsay, réunion des musées nationaux...

    peut-être y a-t-il une différence entre la province et paris : les employés dans mon lidl sont très sympas et très souriants (voire blagueurs). toute petite structure, à taille humaine. rien à voir avec l’énorme machine à broyer l’individu et le porte-monnaie qu’est le leclerc, juste à côté. leclerc qui, soit dit en passant, nous inonde de pub infâmes (que vous payez bien sûr) en répétant à l’envi les arguments du « candidat président » (pouvoir d’achat...). on n’y est jamais plus allé, et à vrai dire, ça nous angoisserait énormément d’y retourner. on veut du rapide, pratique, bon (et bio !), pas cher, avec en plus le sourire de la crémière !

    pardon pour la longueur du message. bon courage à tous smiley


  • ivy 20 octobre 2008 13:23

    Bonjour. j’ai également trouvé Vendredi dans mon patelin paumé. J’en ai bien apprécié la lecture, bien que je passe mes journées à écumer le net. Très instructif et pratique à lire. Bravo pour le beau boulot et bonne continuation à toute l’équipe !


  • ivy 14 août 2008 17:02

    bonjour. il y a déjà eu un article d’olivier cabanel à ce sujet, le 1er juillet dernier, sur agoravox, rubrique santé.
    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=41681

    le pire, c’est qu’une nouvelle contamination a eu lieu il y a dix jours, toujours à l’huile de moteur. on l’a signalée en belgique, mais comme on le voit dans l’affaire saipol, ce genre d’événement passe très vite les frontières. qui en a parlé ici ? personne. à croire que l’info devient tellement banale qu’elle ne mérite même plus d’être annoncée.

    merci en tout cas de nous avoir rafraîchi la mémoire.


  • ivy 1er juillet 2008 16:55

    bonjour. ma première intervention ici smiley
    nous sommes effectivement plusieurs à "suivre" cette affaire (par exemple ici : http://ivy.over-blog.com/article-20030154.html). le loup voyou a diffusé une liste des produits à éviter.
    de façon générale, et comme d’habitude, évitez les produits manufacturés dès que vous le pouvez.


    liste :

    Lesieur, et toutes les marques du groupe :
    Fruit d’or
    Epi d’or
    Frial
    Isio 4
    Oli
    Carapelli
    Saupiquet

    Toutes les marques du groupe Unilever, par exemple :

    Amora
    Planta Fin
    Maille
    Knorr
    Magnum
    Miko

    Produits susceptibles de contenir l’huile frelatée :

    Mayonnaise
    Tarama
    Sauce béarnaise
    Chips
    Vinaigrette allégée
    Surimi
    Céleri rémoulade
    Soupe de poisson en conserve
    Poisson pané
    Paupiettes de veau
    Thon et sardines à l’huile
    Pâtes à tartiner chocolatées
    Gaufrettes à la confiture
    Barres céréalières sucrées pour les enfants
    Cookies

    merci.







Palmarès



Agoravox.tv