• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

j.michel

j.michel

Commenter sans rien connaître.

Tableau de bord

  • Premier article le 13/08/2010
  • Modérateur depuis le 05/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 12 209 291
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 145 84 61
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • j.michel j.michel 26 avril 12:00

    Il est plus facile de combattre un(e) Le Pen au pouvoir qu’un(e) Le Pen dans l’opposition. C’est aussi l’avis de Chrétine Boutin.

    Mélenchon-Boutin même combat


  • j.michel j.michel 26 avril 11:51

     smiley smiley smiley smiley

    « a réussi le tour de force de tuer le parti dont il était issu, tout en détruisant le camp d’en face. »

    Trump appellerait cela la « mère de toutes les bombes » qui détruit les hommes par son effet de souffle en ménageant le matériel. Et après ? ce que vous appelez bouleverser la donne ou décomposition de la République, c’est aller à l’aventure vers l’inconnu. En regardant l’horizon, dans l’imprévisible, on peut aussi discerner l’anarchie du futur que Macron nous prépare.

    Ben oui, et s’il fallait passer par la case anarchie pour mieux reconstruire ? Puisque la majorité du peuple, du moins celui qui rêve encore à un futur possiblement plus joyeux et moins guerrier, considère que le système est trop vermoulu pour pouvoir être rénové, la destruction macronique n’est-elle pas préférable à la destruction lepeniste ?

    De toute façon nous allons à la guerre, et aucune ligne Maginot ne nous protégera. Quelle que soit l’idéologie mise en avant, dans la guerre des peuples, le nombre finit par l’emporter sur la technologie.


  • j.michel j.michel 4 mars 19:25

    j’ai reconnu Serge d’Orléans, mais Jean-Pierre ?


  • j.michel j.michel 4 mars 13:12

    @C’est Nabum mais c’est fait, grâce à la vente des tapisseries de la châtelaine au musée du Palais Bourbon, au prix fixé à l’amiable entre le châtelain local et le châtelain parisien


  • j.michel j.michel 4 mars 12:00

    vous ne voulez quand même pas que le toit du château prenne l’eau. Et la réfection d’un toit, c’est hyper cher







Palmarès