Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

jack mandon

Travaux de psychologie des profondeurs et graphologie judiciaire, Institut jungien, A. Teillard, Paris
Diagnostic expérimental des pulsions selon Szondi, recherches, applications, conseil et orientation.
Diplômé en psychologie, j'ai présenté 6 mémoires dont voici l'énoncé :
La roue de médecine : Théâtre de nos archétypes, fondement ancestral,
La mythologie personnelle : Activation de notre histoire contemporaine,
La rencontre avec l'ombre : Le miroir et la rencontre avec nous même,
Le pardon : Acte libérateur vers la métamorphose,
Les mémoires du corps : Empreintes du temps dans notre chair,
Transpersonnelle au quotidien : Alchimie de la réalité et de l'imaginaire.
Dans l'exercice de mon métier, j'ai cultivé et utilisé les outils suivants :
Analyse transactionnelle, transpersonnelle, P.N.L., rêve éveillé, visualisation, éducation des choix, hypnose, sophrologie, graphologie, symbolisme zodiacal.
Dans les secteurs relatifs à l'intime, le confidentiel, le matrimonial, le professionnel, le social, la réinsertion, l'enseignement, le culturel.
La rédaction d'un article me ramène toujours à l'humain, à la poésie, au culturel, je n'apprécie pas"l'esprit de critique" toujours entaché de problèmes bien subjectifs projetés à tout va sur tout ce qui bouge. En revanche, l'esprit critique,dans la nuance, plus pédagogique retient mon attention, car il s'adresse à la partie adulte de notre psyché et incline à la réflexion, voir, à la méditation.
Dans cette période de ma vie, je privilégie l'exercice physique varié et soutenu en partage avec des échanges de qualité, mon intérêt pour la nature est grandissant.
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 04/04/2008
  • Modérateur depuis le 18/04/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 102 4184 8957
1 mois 0 124 0
5 jours 0 36 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 108 81 27
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Par jack mandon (---.---.---.115) 25 octobre 05:30
    jack mandon

    A l’auteur,

    Pardon pour le retard, j’ai tendance, je le confesse, de sortir des articles dans mon coin, en général moins impliqués politiquement. Votre intervention répond à ma colère, relativement à notre monde qui dans sa dérive va plus loin que la seule politique. Même mauvaise.
    En son temps, pour vous rejoindre sur vos idées que je partage, à propos du décalage entre les hommes et leur politique, j’avais écrit entre autre cela :

    Si j’ai bien compris, notre gouvernement de traîtres, que jean Jaurès dénonçait par le passé et qui de surcroît se réclament de lui :

    « Le courage c’est de chercher la vérité et de la dire ; c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains, aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques ! 

    Ce gouvernement irresponsable disais-je entend se retrouver au côté d’un allier pendable, en première ligne, situation encore plus cocasse qu’à l’époque du tonton flingueur, l’élève dépasse le maître, en imitant un certain Nicolas qui avait délibérément choisi le camp de Buch. Encore une projection, Hollande nourrissait et exprimait une antipathie pour lui, brûlant de l’imiter inconsciemment, eh bien il le dépasse, qu’il se rassure. Dans cette hypothétique intervention, la grande-Bretagne, l’Italie, l’Espagne, la Pologne, et d’autres pays européens ne partageront pas la folie meurtrière d’un monsieur qui se prend la tête, parce qu’il a décidé de punir. Dans les sondages il n’est plus président, serait-ce l’occasion pour lui de redorer son image en portant le fer. On pourrait saisir la cours de La Haye, pour crime de guerre si ça dégénère. Elle serait en adéquation puisqu’elle est hollandaise.

  • Par jack mandon (---.---.---.115) 22 octobre 16:46
    jack mandon

    Des hommes de bonne volonté existent toujours.

    Un exemple de l’intelligence au service de l’humanité :

    Énergie libre et mouvement perpétuel : la centrale de la société suisse Rosch Innovations, fonctionnant grâce à la poussée d’Archimède - Automne 2014

    de la version finale commercialisable d’une centrale à énergie libre construite par la société suisse Rosch Innovations AG, produisant 5 kWh grâce à un mouvement perpétuel basé sur la poussée d’Archimède.

    Une machine de plus montrant qu’en faisant fonctionner son cerveau, et s’affranchissant mentalement des à priori et des croyances que certains scientifiques ne cessent de nous imposer du genre « Le mouvement perpétuel est impossible » ou encore « Il est impossible de créer un dispositif sur-unitaire », on peut parvenir à construire des mouvements perpétuels, des dispositifs sur-unitaire à énergie libre.

    Il est absolument certain que d’autre dispositifs vont apparaître prochainement. Dans le monde, il y a actuellement des milliers de personnes qui font de la recherche sur l’énergie libre. Avec Internet, les lobbies néfastes, racketteurs, et antidémocratiques, du nucléaire, du pétrole, et des fournisseurs nationaux d’électricité, ne pourront rien faire : ils ne pourront supprimer ces technologies, comme ils l’ont de par le passé, assassinant même de nombreux inventeurs. Ces malfaisants sont condamnés à disparaître.

    Un aspect de l’intelligence humaine qui donne à espérer sur l’espèce humaine.

    Extraits du documentaire produit par BlueMan

     

     

  • Par jack mandon (---.---.---.115) 22 octobre 14:43
    jack mandon

    Jean,

    et qui est mort à plus de 90 ans ?

    Moi bien sûr, c’est mon ectoplasme qui s’éternise sur le net.

  • Par jack mandon (---.---.---.115) 22 octobre 14:38
    jack mandon

    Gaijin,

    l’homme a une qualité particulière : il transpire

    L’humour du gascon, avec la raréfaction du travail...il transpire de moins en moins.

  • Par jack mandon (---.---.---.115) 22 octobre 14:32
    jack mandon

    Jean,


    La combinaison du naturel et du culturel voilà l’ idéal perdu.

    Et pourtant ces deux mondes intelligents se révèlent souvent antagonistes.

    L’observation de la nature permet à l’homme de donner sens à son existence. L’activation du cerveau droit est source d’inspiration, d’intuition, d’inventivité, de créativité, en prise avec le spirituel, le divin. La terre devient un être vivant, la mère de toute créature.

    Seulement notre cerveau gauche sert dangereusement le monde déshumanisé. Après avoir géré et organisé...il finance ! Faire cohabiter les deux hémisphères, abouti aux contradictions les plus spectaculaires, éminemment créatrices et atrocement destructrices. L’ambivalence est au pouvoir.

    Les automatismes créés dès l’enfance dans le système nerveux nous engagent dans un processus de production. Ainsi, au soir de notre vie, la retraite n’est pas le début de l’apprentissage de la sagesse et du bonheur, mais le plus souvent l’apprentissage du désespoir.



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. La survie humaine au risque de l’absurde




Palmarès



Agoravox.tv