• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jacques BRILLOT

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Jacques BRILLOT 17 mars 2008 22:52

    Bonsoir,

    Si je ne suis pas intervenu plus tôt, c’est parce que j’ai eu bien des difficultés avec le « parcours du combattant » qui doit précéder toute nouvelle arrivée. Aujourd’hui, je crois avoir enfin convenablemennt franchi l’obstacle. Ici ou là, il a été question de Christian Blanc dont j’ai fréquenté la réunion d’avant deuxième tour, la semaine dernière au Chesnay. Devant au moins 4OO personnes, il a soulevé les mêmes applaudissements et ovations qu’en de nombreuses autres occasions dans la 3° circonscription des Yvelines. Pourtant, pour la première fois, j’ai quitté la salle bien avant la fin. En effet, j’ai été surpris de voir que, malgré la « verdeur » écologique de certains points de son programme, il envisageait la construction de 1.000 places de stationnement souterrain. Or, cela paraît incompatible avec le développement durable dont il est souvent question.

    De plus, il a contourné l’interdiction du cumul des mandats en invoquant l’impossibilité de voir votée cette loi pendant la législature actuelle ce qui lui a permis de se contenter de promettre de reverser son indemnité municipale, d’ailleurs assez modique, à une association caritative, comme si renoncer au cumul des revenus équivalait à se conformer à l’interdit prôné par lui même depuis longtemps.

    Maintenant que le résultat est connu, on peut se demander s’il n’aurait pas pu s’éviter cette défaite en se souvenant que son adversaire d’avant-hier et d’hier avait reçu, en ce même Chesnay, une approbation numériquement élevée lors des dernières législatives ? Réflexion faite, il semble donc qu’il était bien téméraire de demander aux habitants de cette commune de se renier quelques mois seulement après avoir, en si grand nombre, apporté leurs voix à leur ancien devenu nouveau maire.

    Avec plus de distance, la ferveur que Chritian Blanc a fait naître si souvent et si fort dans des salles bondées ne risque-t-elle pas de lui avoir joué de mauvais tours ? En effet, si son écoute est attentive, son inventivité et son charisme indiscutables, on peut s’interroger sur ses dispositions pour la réalisation et le suivi des espoirs et des projets qu’il expose d’une façon convaincante à des cohortes prêtes à travailler avec et pour lui avant de se trouver, plus tard, abandonnées sans conducteur.

    Maintenant que j’ai la clef de ce champ, je vais y revenir bientôt. Bonsoir à toutes et à tous. Jacques Brillot







Palmarès