• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jaï

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 23 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • jaï 12 mai 2007 14:53

    Résultat du prêt à penser dont certains pendant des années ont abreuvé la jeunesse, et que l’on entretient régulièrement à travers les nombreuses grèves estudiantines qui forment le terreau de la gauche et de l’extrême gauche ainsi que le renouvellement de leur générations réactionnaires opposant depuis des décennies la rue à la démocratie, la chienlit au pouvoir législatif.

    En parlant d’exilés fiscaux, l’auteur fait ensuite la transition sur le cas Thuram, lui même éxilé fiscal, dont le cas est très intéressant, se posant constamment en défenseur de la veuve et de l’orphelin, cependant il apparait surtout que les gesticulations de Mr Thuram ne visent qu’à préparer sa reconversion professionnelle dans le domaine politique.

    En effet, Mr Thuram n’est pas sans savoir que le foot français crève de la fiscalité, et que des joueurs dont lui-même fait parti sont recrutés afin d’aider des club multimillionnaires à devenir encore plus riches à notre détriment.

    Mr Thuram n’est pas sans savoir, puisque il joue à Barcelone, l’importance des retombées économiques générées par son club, ainsi que le nombre d’emplois crées au tour des activités annexes, bref le FC Barcelone est un agent économique important, plus encore il vend à l’étranger l’image de toute une région et tout le monde en profite.

    Bref Thuram est un agent du prêt à penser, de l’infantilisation, des arguments convenus, des lieux communs et des formules creuses, mais il n’apporte pas de solutions concrètes, pourtant il travaille à l’étranger et y paie ses impôts faisant fit d’une société française basé sur le principe du partage, et entretient le grand mensonge à la base de sa propagande faisant croire aux masses les vertues de la main tendue, alors que dans son application concrète c’est plutôt la main au portefeuille, chose à laquelle Mr Thuram ne participe pas.

    Les citoyens qui ont voté Sarkozy, ne se sont pas laissé duper par le prêt à penser et la fausse solidarité, et par des gens comme Thuram dont les principes non avoués de leur démagogie est, fait ce que je dis pas ce que je fait !


  • jaï 11 mai 2007 16:34

    «  »« Je n’oublie pas de citer, je ne parle que de la manifestation de la place de la bastille, je pensais que c’était clair. »«  »

    Non vous citez pas ! oui vous ne parlez que de la Bastille ! Non c’est pas clair !

    Je comprends que vous mettiez en cause l’action des forces de l’ordre, c’est votre droit, il faut cependant élargir le débat, ainsi je ne crois pas être hors sujet lorsque j’étends mes analyses à d’autres faits qui se sont également déroulé à peu de distance de la Bastille et qui participent au même état d’esprit.

    Lorsque l’on est dans une manifestation, et que l’on voit que cela dégénère par la faute d’éléments incontrôlés et violents au quel on adhère pas, et bien on s’efface, on quitte les lieux et on laisse les forces de l’ordre faire leur travail, dans le cas contraire il ne faut pas venir se plaindre d’avoir été gazé ou d’avoir reçu des coups de matraques.

    Par conséquent l’action des compagnies républicaines de sécurité s’inscrivent totalement dans le maintient de l’ordre.

    De plus en 88 lors de la réelection de Mitterrand, j’était à Paris pour faire la fête, et en aucun cas des cordons de CRS n’ont été déployés pour nous protéger de la vindicte des partisants de Chirac, ce qui n’a pas été le cas cette fois-ci avec des renforts coséquents et à juste titre qui ont évité nombres d’affrontements entre citoyens, ce qui est un comble pour un pays démocratique comme la France.


  • jaï 11 mai 2007 14:32

    L’auteur oublie de citer le cas du bateau en quai de Seine, où des militants UMP étaient réunis jusqu’à ce qu’ils se fassent attaquer par des gauchistes par des jets de projectiles dans un premier temps ensuite tout ce petit monde est descendu sur le quai pour en découdre, des coups ont été échangés, puis intervention de la police.

    Dans d’autres lieux des cordons de CRS ont été établis pour séparer l’electorat sarkosiste de la vindicte des gauchistes.

    On n’en parle moins, mais en dehors des campagnes electorales il n’est pas rare que des réunions de droite soyent attaqués, souvent des caillassages de voitures d’élus.

    J’ai été moi-même gauchiste, donc inutile de venir me faire la morale basée sur des pretextes fiéleux sur une quelconque légitimité de l’action des forces de police, je sais parfaitement bien de quoi il en retourne.


  • jaï 2 mai 2007 12:22

    @ P@py,

    «  »« Cohn Bendit, ... allias »Dany zigounette« , le mec qui en 68 aimait les caresses des petits enfants ! »«  »

    Il fut un temps où il révait d’une carrière politique en France, mais depuis il est un peu grillé, ouf ! on aura au moins échappé à ça !


  • jaï 2 mai 2007 04:27

    Oui le PS et la gauche sont devenu des partis de branquignoles, je suis heureux que de plus en plus de gens le comprennent, moi-même j’étais de gauche jadis, mais les arguments des fifférents posteurs pro-royal ne font que de renforcer mon écoeurement de ce que l’on peut appeller une véritable secte avec ses radicalisations qui cachent mal une dérive faschiste qui se profile et une tendance à vouloit renverser le jeu démocratique que l’on voit de plus en plus fréquemment.

    De plus les populations issues de l’immigration devraient se rendre compte que le PS est trés certainement le parti le plus raciste de France de part un caractère paternaliste et infantilisant se posant comme les défenseur de la veuve et de l’horphelin mais qui n’est qu’une manière détournée de rabaisser les gens en substituant leut dignité que l’on achète par de l’assistanat tout en sachant que l’on ne fait que de maintenir les gens dans leur condition.







Palmarès