• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jaime Horta

Jaime Horta

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 398 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Jaime Horta Jaime Horta 6 février 2013 17:58

    Avec un tel ramassis de conneries et de mensonges, logiquement Fourest devrait se retrouver avec des procès en pagaille pour diffamation et injures publiques.

    En tout cas on peut voir où va l’argent de notre redevance qui sert à financer ce genre de programme digne de la tété poubelle d’une dictature Sud-Américaine ou d’une république bananière, insultant la liberté de conscience de ses propres citoyens avec toute sorte de calembredaines.

    Que penser encore de cette médiocrité qui nous régulièrement les pires énormités (on croit rêver), comme il y à peine quelques semaines qui nous sortait que la France était un pays où l’on avait déport six millions de juifs, propulsée au rang de star du journalisme ?

    Et voilà qu’on la décore de la médaille des art et des lettres, je ne suis par certain que même sous Louis XIV on ai accordé autant de privilèges à la nullité.



  • Jaime Horta Jaime Horta 6 février 2013 16:59

    En précisant que l’on obtient ce chiffre de 58% de sceptiques en France dans ce qui est peut-être le pays le plus verrouillé sur la question.

    En effet dés lors que l’on aborde la question, souvenez-vous des réactions hystériques suite aux déclarations de Jean Marie Bigard où on ne lui opposé que des insultes en guise d’arguments sans la moindre réflexion.

    J’ai trouvé à l’époque se moment de vulgarité très suspect tellement cela ressemblait à de la panique.

    A mon avis nous sommes là au niveau maximum du secret d’état, et tout les journalistes doivent être parfaitement au courant que s’ils l’ouvrent c’est à leur risques et périls de voir leur carrière irrémédiablement brisé, on sait très bien faire cela en France.

    Puis on trouvera toujours des opportunistes et des bouffons pour faire le sale travail de désinformation, certaines personnes par carriérisme n’ont pas de figure.



  • Jaime Horta Jaime Horta 5 février 2013 16:29

    Les gens n’immigrent pas seulement pour des raisons économiques, mais également politiques, le Portugal étant également un pays totalement ravagé par la corruption à tout les niveaux jusque au cœur même du gouvernement en passant par l’Assemblée Nationale qui est devenu une méga centrale d’affaires, une grande partie des députés sont des avocats d’affaires.

    On a donc un vaste réseau de trafic d’influence et des collusion d’intérêts de toutes parts, où se réalisent les affaires les plus douteuse à sens unique, c’est à dire au profit des privés et au détriment de l’état, à savoir ce sont les contribuables qui paient la facture.

    La situation est telle que l’on parle de Cosa Nostra à la portugaise, dans le cadre d’une impunité totale tellement il n’existe pratiquement plus de séparation des pouvoirs, que personne ne se cache plus avec une arrogance totale.

    Je ne parle même pas de José Barroso aussi inutile pour la commission européenne que pour son pays, on a également l’ancien vice directeur de Goldman Sachs, celui qui a aidé la Grèce a trafiquer ses comptes, et qui est aujourd’hui le responsable du FMI pour l’Europe, cherchez l’erreur !

    Le climat est devenu tellement délétère allant crescendo que l’on entend des voix même à l’extrême gauche réhabilitant Salazar, car que l’on soit d’accord ou pas, il obéissait à certains principes moraux et à une forme de patriotisme économique.

    Or cette classe politiques de cette fausse démocratie, de gauche comme droite est totalement dénuée de morale, et patriotiquement sont en train de mettre le pays littéralement à saque, vendu aux lobbies étrangers, tandis que le peuple est exploité féodalement.

    Pour donner une exemple de comment ce font les choses au Portugal, vous avez 160 personnes dites « spécialistes » travaillant directement pour le gouvernement, dont la moyenne d’âge est de 23 ans, gagnant pour certains plus de 5000 euros et dont les compétences sont plus que douteuse. C’est un schéma qui se reproduit un peu partout dans le pays, dans toutes les municipalités, l’administration et les grandes entreprises.

    Ainsi beaucoup de diplômés quittent le pays car les places qui normalement devraient en terme de compétence leur revenir sont indûment occupées par d’autres.

    Les derniers plans d’austérité ont été un échec, qui fait explosé le chômage et réduit les recettes de l’état, ainsi le budget d’austérité de 2013 que nous a pondu Victor Gaspar reprend les même recettes qui ont déjà échoué et qui sont les mêmes qui échoué en Grèce, sauf qu’elles sont d’une brutalité jamais vu dans toute l’histoire du Portugal.

    Depuis le début de l’année ce sont des milliers d’entreprises qui ferme, le chômage qui explose et dont on estime qu’il va atteindre 30%.

    Pour tout ça ils spéculent que le Portugal n’a pas de tradition de manifestations violentes, ainsi depuis quelques décennies on nous a coller les termes de « peuple au douces coutumes ».

    Mais comme l’a rappelé l’ancien candidat à la présidence le socialiste Manuel Alegre, le Portugal n’a pas toujours été un pays de douces coutumes, et apparemment ce gouvernement n’a pas conscience du danger de détruire la paix civile.

    Ce qui leur fait le plus peur ce sont des tensions au sein des forces armées, l’armée n’étant pas là bas une grande muette nous savons qu’il y a un fort agacement, et cela pourraient empirer, et apparemment personne n’a plus conscience des décennies de spirale de violence du 19ème siècle et début 20ème.

     



  • Jaime Horta Jaime Horta 22 mars 2012 17:27

    Nous vous inquiétez pas pas, dans moins d’une semaine Morice aura repris le cours de sa vie normale, gueulant à tue tête « police partout, justice nulle part », et sera prêt à s’immoler pour la défense des droits individuels de tout les apprentis terroristes.

    Il faut bien le comprendre, car actuellement il subit de forts désordres psychologiques dus à la déception que le tueur ne soit pas d’une quelconque mouvance X-droite, mais il se remettra de ce profond chagrin.

    Je n’ai pas pour habitude d’accabler d’avantage un homme à terre.



  • Jaime Horta Jaime Horta 21 mars 2012 18:26

    Ben oui, nous sommes tous pressés de voir l’homme de type européen ou caucasien avec des yeux bleus.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès