• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JC-van-Dale

JC-van-Dale

Personne en particulier

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 10 0
1 mois 0 10 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • JC-van-Dale JC-van-Dale 22 août 07:20
    Bonjour,
    Afin de mettre un terme à toutes discorde entre les sectateurs de telle ou telle grande religion moderne, rappelons tout de suite que les « Védas » (textes sacrés hindous) sont une des sources les plus anciennes que nous connaissions. Elles sont de celles où toutes les religions ont puisé leurs préceptes, car toutes se sont copiées les unes sur les autres, en empruntant toujours à leurs devancières les dogmes et les rites sur lesquelles elles se basaient.
    Cordialement.


  • JC-van-Dale JC-van-Dale 16 août 10:03

    Bonjour,

    Dans un premier temps, il est utile d’avoir un éclairage sur cette fameuse « histoire » du serpent, d’Ève et de la pomme.
    Dans l’original du livre fameux, cette histoire n’existe pas. Elle a été inventée à l’époque de la décadence gréco-romaine et a été introduite dans la version grecque faite 2 siècles avant notre ère, on ne sait par qui, quoique l’on nous dise qu’elle fut faite par 70 docteurs, d’où son nom de Version des Septante.
    Il s’agissait de cacher un épisode se rapportant à la vie sexuelle. L’original disait brutalement que l’ardeur sexuelle, qui régnait dans toute la nature, tourmentait les hommes. C’est de cela qu’on fera le serpent, l’esprit tentateur qui va séduire Eve et l’entraîner avec lui, vers ses œuvres basses. Mais tout cela va être retourné : c’est la femme qui sera la tentatrice, ce n’est plus l’homme, c’est elle qui va l’inviter à mordre à la pomme de luxure.
    Pourquoi cette pomme ? Parce que, dans le texte primitif, le péché de l’homme entraîne une déchéance morale, trouble son cerveau, l’incite au mal. Tout cela est exprimé en latin par le mot Malum.
    Ouvrez un lexique latin et vous verrez que ce mot signifie mal, péril, fléau, calamité, malheur, châtiment, peine ; malum habere (être puni du plaisir) ; tort, dommage, préjudice, faute, vice, pernicieux, funeste, etc..
    Mais, si malum veut dire tout cela, il signifie aussi pomme. Malum punicum, grenade ; et en général graines, semence contenue dans la pomme (Malus, arbre, pommier).
    C’est sans doute parce que cette graine, sacrifiée par l’homme, a été l’origine de toutes sortes de malheurs, que Malus (pomme) est devenu le symbole de la discorde.
    Malum discordiae est la pomme de discorde qui a divisé les hommes et les femmes. Donc le pommier (Pyrus malus) sert de point de départ à toutes sortes d’équivoques, de jeux de mots. Ainsi on rapproche de Malus le mot mât parce que le mât s’élève comme l’obélisque chez les Égyptiens, où il symbolise aussi le sexe mâle.
    En persan, le mot mul (poire) prêtait à la même équivoque, et ce mot est resté pour désigner le sexe et la bêtise.
    On a aussi rapproché de Malum les mots mellis, melleus (de miel), mellitus (doux, aimé) et mellare (ébrécher, écorner, déflorer).
    Dans un second temps, et pour ceux qui souhaitent aller plus loin dans la compréhension de toutes ces images sculptées dans de la pierre, de toutes ces allégories reproduites dans des bas-reliefs et qui ont pu échapper à la destruction des vandales, des barbares et autres dégénérés qui, fort heureusement, avaient en commun la paresse comme tous les dégénérés du même genre, c’est dans le lien ci-après :
    Aussi, laissons nos historiens d’État dans l’inertie de leurs discours et dans l’apologie de leurs dogmes ineptes, et passons de l’autre côté du miroir.
    Cordialement.


  • JC-van-Dale JC-van-Dale 14 août 06:37

    Bonjour,

    Il y a l’histoire racontée par les hommes...
    Mais il en existe une autre, celle dévoilée par les Femmes.
    Cordialement.


  • JC-van-Dale JC-van-Dale 7 août 10:48

    Restons optimiste.

    Néanmoins, rappelons deux ou trois choses sur le règne de l’homme...
    On lui fait croire qu’il vient du singe alors qu’au contraire, actuellement, au regard de son évolution moral et intellectuel, il y va tout droit.
    Quand il atteint au plus haut degré des civilisations, il est au dernier degré moral. 
    La lutte du Bien et du Mal, c’est-à-dire de l’Esprit et de la Force, dure depuis la jeunesse de l’humanité.
    Depuis plusieurs milliers d’années le monde lutte, l’humanité souffre, le Mal règne et grandit, le Bien est vaincu et s’affaiblit ; le Droit est sacrifié à la Force.
    Mais cet état de choses ne doit pas toujours durer. La progression dans le mal a un terme fatal ; le terme même de la vie, puisque l’invasion du mal, dans l’homme, détruit peu à peu son existence ; l’invasion du mal dans les sociétés détruit peu à peu les sociétés : par la guerre, par le meurtre, par le suicide, par l’assassinat, par la misère.
    Il faut donc que le Mal ait un terme ou, sinon, que l’humanité disparaisse.
    Ce terme c’est la Rédemption.
    C’est le renversement de la marche actuelle des choses.
    C’est le triomphe de l’Esprit sur la Force, ramenant l’humanité dans la voie du Bien, la voie de l’Evolution progressive.
    Ce grand événement qui doit, tout d’un coup, renverser l’œuvre de destruction du passé, a été prévu et annoncé depuis longtemps. L’antiquité l’a aperçu comme un phare brillant dans un avenir lointain, et ce n’est pas là une vision surnaturelle, la marche forcée des choses devait amener ce résultat. Il pouvait même être calculé avec une précision mathématique.


  • JC-van-Dale JC-van-Dale 31 juillet 15:16

    @P.-A. Teslier
    Mon précédent message adressé par erreur à Pallas vous était destiné.

    Désolé pour ce contretemps.

    Évitons les réflexions binaires.

    Aussi, permettez-moi d’éclairer un peu votre chemin, en vous proposant, dans le lien qui suit, une idée des différents aspects que l’on peut se faire de Dieu dans la Philosophie
    Étudions-les du point de vue rationnel, spirituel, matérialiste, et sous l’angle du panthéisme.
    En espérant que cette petite analyse vous apportera quelques nouveaux éléments de réponses.
    Cordialement.






Palmarès