• vendredi 25 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
 

jcbouthemy

bouthemy jean claude demeurant en bretagne
C'est de la France d'en bas que je vous écris. Situé à un niveau différent, j'ai forcément un point de vue différent...Un point de vue qui ne trouve guère à s'exprimer.
Il est vrai que dans l'agora antique, les esclaves n'avaient pas le droit à la parole. J'attends d'Agoravox qu'il ne pratique pas la même ségrégation.
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 15 85 350
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 18 10 8
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Articles de cet auteur

Classer les articles par : Chronologie Les plus lus Les plus commentés

Derniers commentaires

  • Par jcbouthemy (---.---.253.96) 14 octobre 2011 16:55
    jcbouthemy

    Alchimie

    Vous me demandez à quoi sert mon action.
    Il serait facile de répondre à quoi sert la Constitution si on n’essaye pas de mettre en pratique les principes qu’elle contient.
    Mon action vise à revendiquer un droit.
    J’ai conscience qu’à partir du moment où ce droit est surtout utile aux pauvres, nos politiques ne vont pas se presser pour le mettre en oeuvre.
    Malgré tout je persévère à croire que si le comité de la Résistance a cru utile d’inscrire ce droit dans la Constitution, ce n’est pas sans raison.
    Je fais tout mon possible pour que chacun puisse y avoir accès.
    Je reconnais que les obstacles sont nombreux.

    jcbouthemy

  • Par jcbouthemy (---.---.253.96) 14 octobre 2011 15:12
    jcbouthemy

    En théorie, à partir du moment où la Constitution, dans son alinéa 5, reconnait à chacun le droit d’obtenir un emploi, la question d’un emploi décent pour tous devrait être réglée depuis longtemps.
    Encore faudrait-il que nos élus agissent dans ce sens.
    C’est parce que le Parti Socialiste n’a rien fait pour rendre effectif ce droit que je l’ai assigné en justice.
    L’affaire est devant la Cour d’Appel de Paris depuis le 2 juillet 2010 sans que le PS daigne présenter ses conclusions.
    Ci contre le lien où les plus curieux pourront prendre connaissance de mes propres conclusions : http://jcbouthemy.blogspot.com/

    Je précise que tous les partis partagent la même responsabilité. Si je n’ai intenté une action en appel que contre le PS, c’est parce qu’en théorie, il se dit le plus proche des travailleurs et qu’avec son groupe, il était le plus apte à réagir et que je n’ai pas les moyens financiers de mener le même combat contre tous.

    jcbouthemy

  • Par jcbouthemy (---.---.105.195) 30 septembre 2011 18:02
    jcbouthemy

    Il n’y a pas que dans les comptes de campagne que le Conseil constitutionnel fait preuve d’une conception du droit assez douteuse.
    Lorsqu’il affirme que le droit d’obtenir un emploi doit être « accessible au plus grand nombre », il en exclut d’office une certaine partie. C’est ce que l’on appelle un privilège et non un droit constitutionnel.
    Mais pourquoi se gêneraient-ils puisque personne ne dit rien ?
    A partir du moment où cela concerne essentiellement les plus pauvres, la classe politique ne se sent pas concernée.

  • Par jcbouthemy (---.---.116.138) 20 septembre 2011 14:13
    jcbouthemy

    En période de crise, il est toujours utile de favoriser les élans religieux.
    Pendant que les citoyens s’adressent à Dieu, Allah ou autre divinité pour améliorer leur sort, c’est autant de personnes qui laissent les politiques tranquilles et continuer à gérer les affaires pour le plus grand bien de quelques uns.

  • Par jcbouthemy (---.---.240.232) 8 septembre 2011 13:12
    jcbouthemy

    Si le détricotage des droits acquis ne cessent de se poursuivre, on le doit certainement à cette propagande libérale qui ne cesse de faire des victimes.
    Mais je pense qu’on le doit aussi à cette nouvelle offre de travail qui aboutit à faire de chacun un employeur bien content de profiter de ce détricotage qui permet d’avoir une garde malade, une nounou, une femme de ménage ou un jardinier pour quelques heures par semaine.
    Lorsqu’en plus l’Etat prend à sa charge une partie des salaires, il n’est pas sur que l’exploiteur occasionnel soit disposé à changer un modèle qui lui convient si bien.

    Alors que nous disposons d’un droit constitutionnel qui permet en théorie à chacun d’obtenir un emploi, comment se fait-il qu’aucun politique ne veuille le rendre effectif ?
    Revendiquons ce droit et les salariés eux mêmes feront le reste...
    Un rêve ???

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Citoyenneté Société Entreprises Emploi Société Transports Témoignage Haut-débit Justice Environnement
Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération