• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jclespe

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • jclespe 31 août 2007 14:11

    Oui .. je pense qu’on peut quand meme faire un distingo entre le comportement des cyclistes en général, et celui des livreurs de pizza en scooter... pas la meme vitesse, ni le meme état d’esprit (JE NE PORTE PAS DE JUGEMENT !!! )



  • jclespe 31 août 2007 12:48

    Je dois dire que je suis vraiment surpris des commentaire que l’on peut lire. Au lieu d’être constructif et d’essayer d’analyser un peu ce qui se passe, voir meme de comprendre ... on assiste à un « lynchage » (le terme est un peu fort, je vous l’accorde) des cyclistes, qui sont, à vos yeux, des anarchistes de la route.

    Je ne parlerai pas du non-aménagement bien souvent des voies pour permettre une cohabitation saine entre véhicules à moteur, et le vélo ... parce que meme si cela ne justifie pas les comportements des cyclistes ... celà peut les expliquer. Je ne ferai pas non plus la comparaison entre les dégats causés par les engins à moteurs et ceux à vélo quand il y a eu infraction au code de la route.

    Mais je pense que le plus important est le rapport à son moyen de déplacement. Prenons le cas d’un automobiliste lambda (qui commet lui aussi beaucoup d’infraction ... comme tout le monde quoi :D). Tiens un stop. Il faut donc s’arrêter. Son pied effectue une légère pression sur le frein afin de ralentir puis s’arrêter sans désagrément. Il s’arrête, regarde que la voie est libre. Repasse la première avec sa main droite embraye, et redémarre. La meme chose pour le vélo. Le freinage, idem. Par contre, la relance de l’engin, c’est quand meme autre chose, surtout pour un engin qu’il faut musculairement relancer à 20hm/h (quand c’est pas plus ... ). L’inertie, je pense que ca vous dit quelque chose ...

    Donc du coup, les feus, les stops ... bah on les appréhende différemment quand l’énergie à apporter, c’est le pétrole, où nos muscles. Et puis, je vois pour rentrer chez moi qui est une route à sens unique. De la gare où j’arrive, si je dois suivre la route prévue a cette effet, je dois faire un détour de plus de 500m avec une dénivélation importante ... « inutile ». Alors qu’en coupant par un rue en contresens, j’en ai pour 50m ... à plat.

    Essayons de cohabiter du mieux possible pendant qu’il reste de l’essence pour vos voitures ... et puis si vous vous mettez au vélo, vous comprendrez peut etre certains comportements ...







Palmarès