• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean

Ma seconde vie est en Russie, terre que j’arpente sur les routes de Moscou à Saint-Petersbourg en passant par la taïga...
Plus que le patrimoine russe, j’aime évoquer toute une culture musicale, cinématographique et une existence en Russie à mille lieues des poncifs.
Bonne visite
http://destination-russie.over-blog.com

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Jean 6 mars 2010 16:26

    Bonjour,

    Au-delà de l’intérêt de l’article, il me semble que sa présentation de la Russie, « chiffres à l’appui » est à la fois édulcorée et en décalage avec la réalité. Je ne suis pas convaincu par l’argumentation et les chiffres avancés sur la pauvreté ; elle a peut-être reculé globalement en 10 ans mais des pans entiers de la population restent touchés comme les retraités ou le monde agricole - un secteur délaissé par la politique économique et l’état.

    L’impression que je garde suite à mes récents séjours est qu’il ne fait pas bon être pauvre ou vieux en Russie, surtout pour l’accès aux soins. Je ne dis pas que les médecins sont mauvais  ; au contraire il y a de très bons spécialistes, souvent même plus professionnels qu’en France, mais à condition d’avoir les moyens, beaucoup de moyens...

    Au moins deux points noirs en Russie, en plus des autres mentionnés :
    le système de santé et l’accès aux soins
    le système des retraites qui oblige à travailler au-delà de 70 ans où bien à être complètements dépendants de soutiens familiaux...

    Enfin l’écologie ne m’a pas l’air d’être une priorité...quand je vois la pollution a Moscou

    Jean


  • Jean 5 novembre 2009 13:09

    Saint-Pétersbourg est comme un « archipel de pierres » tout droit sorti d’un roman de Tolstoï. C’est fou comme la réalité présente écrase toute toute écriture pour l’évoquer.

    Il faut s’y promener pour ressentir l’émerveillement que Saint-Petersbourg provoque - une sorte de stupeur et d’envoûtement persistants.

    L’article est une ode qui, dans sa préciosité et son classicisme lyrique, ne rend pas pleinement hommage à une ville dont le charme ne tient pas seulement à sa « grandeur impériale ».

    Comme pour Paris, l’attraction s’exerce aussi et surtout hors des hauts lieux touristiques.
    En fait elle est partout ou presque.

    Jean
    http://destination-russie.over-blog.com/







Palmarès



Agoravox.tv