• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jean de Maistre

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • jean de Maistre 23 mars 2009 15:32

    Il me semble qu’il y ait une certaine exagération quand on dit qu’il y a du pétrole au point de créer des manoeuvres politiques d’envergure. Il y a à Madagascar des sables bitumineux qui font l’objet d’essais de production. Jusqu’à présent, les capacités sont très faibles, et la rentabilité n’est pas prouvée. Total s’est intéressé à cette possibilité mais, à la suite des évènements, a rapatrié tout son personnel, gelé les contrats d’embauche en cours, et minimise ses investissements. On avait parlé il y a quelques années de pétrole off shore. Pour l’instant, aucune recherche n’a abouti. L’or noir ne coule pas à flot, et ne semble pas prêt de couler à grros débit !
    Par ailleurs, pour répondre à Maurice, il est vrai que M Ravalomanana a créé beaucoup d’emplois dans ses entreprises. Mais cela au prix de nombreuses irrégularités (absence de droits de douane sur les produits importés par les entreprises de M Ravalomanana, pas de paiement de TVA, achats sous contrainte de terrains agricoles auprés de particuliers, prix d’achat du lait en dessous de sa valeur pour la société Tiko, absence d’appels d’offres pour les marchés attribués aux entreprises de M Ravalomanana, etc...).
    On a pu dire que Madagascar était devenu une entreprise privée travailant au profit de M Ravalomanana.
    Enfin, l’absence de liberté d’expression et les distorsions des lois électorales lui ont valu une lettre ouverte de la Conférence des évêques de Madagascar en février 2008, qui attirait déjà l’attention sur la situation de violence cachée que le régime faisait subir à la population.
    Sans être naïf sur les ressemblances très troublantes qui existent entre M Ravalomanana version 2002 et M Rajoelina version 2009, je me permet d’espérer un meilleur avenir pour Madagascar que celui que le précédent président était en train de mettre en place.
    C’est pourquoi je déplore le lynchage diplomatique international de cette équipe, alors que dans le même temps, j’observe que la SADC par exemple envisage d’intensifier son aide au Zimbabwe, qui ne parâit pas être un modèle du genre ! Est-ce vraiment aider ce pays ? J’en doute...
    Cordialement
    Jean







Palmarès